Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Le fichier TES généralisé en France

60 millions de Français concernés
Droit 2 min
Le fichier TES généralisé en France
Crédits : Gwengoat/iStock

À partir d’aujourd’hui, le fichier TES (titres électroniques sécurisés) est généralisé à toute la France. L’ensemble des données des passeports et cartes nationales d’identité est désormais centralisé en une seule et même base.

Conformément au calendrier fixé début février, toutes les demandes de cartes nationales d'identité et de passeport sont désormais sous le coup du décret instaurant le fichier TES publié le 30 novembre dernier. Il est destiné à améliorer la délivrance et le renouvellement des titres et veut également lutter contre la fraude documentaire.

Néanmoins ce dispositif taillé pour l’authentification des porteurs a été critiqué de long en large par nombre d’institutions et de parlementaires. La crainte ? Celle exprimée par un avis rendu par l’Agence nationale pour la sécurité des systèmes d’information (ANSSI) et la direction interministérielle du numérique et du système d'information et de communication (DINSIC) : voir ce mégafichier détourné de ses finalités, afin de permettre l’identification des personnes à l’aide de leur trace biométrique (empreintes et visage).

Les critiques de la CNIL dans son rapport annuel

Dans son rapport annuel rendu public hier, la CNIL elle-même a rappelé que selon elle, « le système projeté n’était pas, en l’état des éléments dont elle disposait et au vu de ses exigences traditionnelles en matière de traitements biométriques, entouré de garanties suffisantes permettant d’assurer un haut niveau de protection des données » (voir notre actualité).

Elle regrette encore et toujours que les alternatives à la constitution d’une telle base n’ont pas été suffisamment détaillées par le ministère de l’Intérieur. De même, « aucune étude d’impact sur la vie privée n’a été communiquée à la CNIL et aucune justification particulière n’a été avancée pour écarter la conservation des données biométriques sur un support individuel exclusivement détenu par la personne concernée ». Cette mise à l’écart des données biométriques aurait à tout le moins limité les risques de piratage comme l’a estimé une étude menée par l’Institut national de recherche en informatique et en automatique (Inria).

Précisons enfin que d’ici le 30 mars, le fichier sera également installé en Guadeloupe, Martinique, Saint-Barthélemy, Saint-Martin, Nouvelle-Calédonie, à la Réunion, Mayotte, en Polynésie française, à Saint-Pierre-et-Miquelon, Wallis-et-Futuna et en Guyane.

68 commentaires
Avatar de jackjack2 Abonné
Avatar de jackjack2jackjack2- 28/03/17 à 07:04:52

Ça + la proposition des Républicains pour faire de la reconnaissance faciale sur les flux de vidéosurveillance = :ok:

Il manque plus que la généralisation des 'alternative facts' et bienvenue dans le XXIe siècle...

Avatar de spidermoon Abonné
Avatar de spidermoonspidermoon- 28/03/17 à 07:04:57

J'espère qu'au moins c'est bien sécurisé et qu'on va pas retrouver la base sur le dark web :transpi:

Avatar de spidermoon Abonné
Avatar de spidermoonspidermoon- 28/03/17 à 07:07:52

jackjack2 a écrit :

Ça + la proposition des Républicains pour faire de la reconnaissance faciale sur les flux de vidéosurveillanceprotection = :ok:

Il manque plus que la généralisation des 'alternative facts' et bienvenue dans le XXIe siècle...

soyons précis, :cap: L'état protège les citoyens et ne les surveille pas :non:

Édité par spidermoon le 28/03/2017 à 07:08
Avatar de maxoux Abonné
Avatar de maxouxmaxoux- 28/03/17 à 07:08:02

C'est bien le problème, la sécurité est loins d'être au top askip :craint:

Avatar de Tazman123 INpactien
Avatar de Tazman123Tazman123- 28/03/17 à 07:08:06

Elle n'y est pas déjà ? 

  • Cabinet noir de l'Elysée -
Avatar de Liara T'soni INpactien
Avatar de Liara T'soniLiara T'soni- 28/03/17 à 07:08:17

Orwell était optimiste finalement.

Avatar de wanou2 Abonné
Avatar de wanou2wanou2- 28/03/17 à 07:20:11

spidermoon a écrit :

J'espère qu'au moins c'est bien sécurisé et qu'on va pas retrouver la base sur le dark web :transpi:

Pour le moment, il n'y a pas eu de fuite sur ce fichier qui contient déjà les passeports biométriques (et je pense qu'il doit également contenir les données des nouveaux permis de conduire).

Avatar de DahoodG4 INpactien
Avatar de DahoodG4DahoodG4- 28/03/17 à 07:33:02

Evidemment, mieux vaut attendre que la base soit bien remplie avant de la hack, sous peine de voir sa sécurité se renforcer :transpi:

Avatar de Jarodd INpactien
Avatar de JaroddJarodd- 28/03/17 à 07:36:40

Il paraît que dans les librairies, ils l'enlèvent du rayon "science-fiction" pour le mettre dans celui des livres pour enfants :craint:

Avatar de Jarodd INpactien
Avatar de JaroddJarodd- 28/03/17 à 07:40:21

C'est pas les fuites qui m'inquiètent (il doit y avoir un minimum de sécurité j'espère), mais plutôt l'usage détourné de ceux qui y auront accès, directement ou indirectement. Il y a déjà eu une utilisation privée de ces fichiers par certains flics (surveiller la femme du collègue,...), pas de raison que cela s'arrête avec un fichier contenant encore plus d'infos.

On peut aussi imaginer une gestion plus facile du marché noir : tous ces beaux titres officiels à portée de main et si faciles à revendre et/ou falsifier...

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 7