Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Altice lance le rachat de Teads, un spécialiste de la publicité vidéo

Publicité sans frontières
Economie 2 min
Altice lance le rachat de Teads, un spécialiste de la publicité vidéo

Altice, maison-mère de SFR, vient d'annoncer le rachat de la place de marché publicitaire Teads. La transaction doit valoriser l'entreprise jusqu'à 285 millions d'euros, pour une conclusion attendue à la mi-2017. L'ajout est important pour Altice, qui cherche à valoriser au mieux les données à sa disposition.

Teads est l'un des champions français de la publicité en ligne, spécialisé dans les formats vidéo et le « native advertising », notamment avec son offre InRead. Il s'agit d'une place de marché programmatique, qui remplit des espaces publicitaires via un système d'enchères et qui aurait engrangé 187,7 millions d'euros en 2016 (+44 % sur un an). Altice vient d'annoncer un accord pour son rachat, à une valorisation de 285 millions d'euros. 

La société essaie de se positionner sur la publicité « éthique », alors que les formats vidéo sont perçus comme intrusifs. La lutte des médias en ligne contre les bloqueurs de publicité a été l'occasion de revenir sur la campagne « Advertising matters » de l'entreprise, avec quelques règles simples.

Teads, une plateforme en pleine expansion

Altice, maison-mère de SFR, explique ce rachat par les nombreux partenariats de Teads, dont sa relation avec 94 des 100 principaux annonceurs mondiaux. La plateforme publicitaire bénéficie de sa portée mondiale, avec des centres de recherche et développement à Montpellier et New York, pour plus de 100 ingénieurs et développeurs. Autre avantage : une solidité financière déjà établie, avec quatre années d'EBITDA positif.

La jeune pousse doit donc renforcer la troisième corde à l'arc de la convergence : la publicité. Elle est censée compléter les télécoms et les médias, dans lesquels Altice a déjà investi massivement en France. Concrètement, le groupe affirme fournir à ses clients des solutions de publicité menées par les données sur de multiples écrans, comme la télévision, le numérique, le mobile et les tablettes. Teads doit aussi être une plateforme de publicité « ouverte et intelligente » pour le monde télévisuel.

Convergence télécoms, médias et publicité

Sur le fond, la société compte exploiter les données des abonnés sur de multiples écrans et faire croître sa plateforme publicitaire. Cela doit, logiquement, contribuer à mieux monétiser ses activités de télécommunications et de contenus. Altice fournira ainsi rapidement ses données à Teads. Les relations avec la régie publicitaire d'Altice Média ne sont pas encore détaillées, mais elles avaient déjà noué des partenariats par le passé.

D'un point de vue financier, le prix de rachat sera conditionné à des objectifs financiers pour Teads sur 2017. La clôture du rachat, prévue vers la mi-2017, donnera lieu au versement de 75 % de la somme due, le reste devant attendre les résultats de la plateforme publicitaire, pour un versement prévu début 2018.

Bertrand Quesada et Pierre Chappaz resteront en place à la tête de l'entreprise. Ce dernier rejoindra aussi le conseil d'administration d'Altice pour les activités publicitaires.

16 commentaires
Avatar de skankhunt42 Abonné
Avatar de skankhunt42 skankhunt42 - 21/03/17 à 08:44:35

J'ai été voir leur site par curiosité et pas mal d'élément important ( css / js / images ) ne ce chargent pas si ublock est activé :francais:

Avatar de yvan Abonné
Avatar de yvanyvan- 21/03/17 à 08:45:12

C'est très "gentil" de parler de convergence quand vraisemblablement il s'agit d'accumuler un maximum d'infos sur les gens pour les monétiser ensuite (et les arroser de contenus pour qu'ils cultivent leur unicité individuelle via la consommation).

J’imagine que la suite est de racheter une boite de big data spécialisée dans le profiling OCEAN (big five) comme il en émerge plein actuellement histoire de ne laisser aucune chance aux gens qui ont moins de 120 de quotient intellectuel d'être libres... :vomi1:

:tchintchin: aux auteurs cyberpunk, le monde corpo et ses esclavescorpo arrive.

Avatar de PtaH INpactien
Avatar de PtaHPtaH- 21/03/17 à 09:15:31

honte
complot politique
Drahi voleur
Messier
Coquille vide
Faillite

Bon voila 6 mots clés à utiliser dans tout bon commentaire des news Altice :fume:
:francais:

Avatar de Arcy Abonné
Avatar de ArcyArcy- 21/03/17 à 09:21:34

C'est une honte, Drahi voleur du talent de Messier, il aurait mieux fait de racheter les galeries La Faillite au lieu de cette coquille vide, les internautes vont accuser les pubs de complot politique.

J'ai tout bon ? :transpi:

Avatar de PtaH INpactien
Avatar de PtaHPtaH- 21/03/17 à 09:25:44

Arcy a écrit :

J'ai tout bon ? :transpi:

:dix:

Parfait

Avatar de Vilainkrauko Abonné
Avatar de VilainkraukoVilainkrauko- 21/03/17 à 09:47:15

J'ai bien fait me barrer de chez SFR moi !!

Si c'est ca l'avenir des telecom, on n'est pas sorti du bois ... :eeek2:

PS : Question con, l’acquisition a été fait comment, pas une LBO ?

Avatar de Ami-Kuns INpactien
Avatar de Ami-KunsAmi-Kuns- 21/03/17 à 10:10:09

Avec la déforestation, cela va être dur de se cacher.

Avatar de sum0 INpactien
Avatar de sum0sum0- 21/03/17 à 10:47:48

Comment fait il pour trouver de l'argent le Drahi?

Avatar de anonyme_8ce6f4774d9018fb0696aa6b7572a96b INpactien

sum0 a écrit :

Comment fait il pour trouver de l'argent le Drahi?

D'une part, il ne paie pas ses fournisseurs. A ceux qui osent réclamer d'être payé, il exige une remise de 30%. Ceux qui acceptent finissent par disparaitre.
D'autre part, le milliardaire endetté et trop pressé pour respecter  ses fournisseurs, ses employés, ses clients et la loi se vante de n'avoir jamais fait perdre de l'argent à ceux qui ont investi avec lui.

Avatar de PtaH INpactien
Avatar de PtaHPtaH- 21/03/17 à 12:09:25

heret a écrit :

D'une part, il ne paie pas ses fournisseurs. A ceux qui osent réclamer d'être payé, il exige une remise de 30%. Ceux qui acceptent finissent par disparaitre.
D'autre part, le milliardaire endetté et trop pressé pour respecter  ses fournisseurs, ses employés, ses clients et la loi se vante de n'avoir jamais fait perdre de l'argent à ceux qui ont investi avec lui.

C'est donc çà la recette du crédit illimité?
Les autres entreprises sont sacrément connes de ne pas s'en sortir alors que c'est si simple au final, tout est résumé ici.

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 2