Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Spotify pourrait limiter l'écoute de certains albums aux abonnés payants

Pour le plaisir des investisseurs
Internet 3 min
Spotify pourrait limiter l'écoute de certains albums aux abonnés payants

Spotify aurait accepté de revoir son offre gratuite à la baisse, en réservant l’écoute de certains titres aux seuls abonnés Premium. Selon le Financial Times et The Verge, il s’agirait de motiver les investisseurs pour une future entrée en bourse.

La formule de Spotify en matière de streaming est particulièrement simple actuellement. Le catalogue accessible est le même pour tout le monde, que l’utilisateur ait un compte gratuit ou ait souscrit à la formule Premium. Cette dernière supprime par contre toutes les publicités et ajoute d’importantes fonctionnalités, comme la synchronisation hors-ligne des titres.

Jusqu’à présent, l’éditeur s’est toujours refusé à changer cette ligne de conduite. Premier sur le marché du streaming mais voyant Apple se profiler dans le rétroviseur, Spotify pourrait accélérer en lâchant du lest, en l’occurrence un point qui ferait débat chez les investisseurs. Or, les rumeurs d’entrée en bourse se renforcent, particulièrement depuis quelques mois.

Transiger pour préparer l'entrée en bourse

Dans un article publié hier par le Financial Times, on apprend que Spotify envisagerait désormais très sérieusement la fin du statu quo entre comptes gratuits et abonnés Premium. L’écoute de certains albums serait ainsi réservée à la seconde catégorie, en vue de motiver de manière un peu plus brutale les utilisateurs classiques, en plus de la publicité et du champ fonctionnel. Quelques heures plus tard, The Verge publiait également un article avec les mêmes informations.

Les deux sites mettent en avant la même explication : il s’agirait d’un point de désaccord important avec certains investisseurs potentiels. La rupture envisagée permettrait de créer un ascenseur supplémentaire vers les abonnements Premium, ce qui augmenterait en retour la confiance de certains dans la préparation de l’entrée en bourse.

Les raisons de la colère

Une telle cassure aurait de sérieuses implications, surtout quand on se rappelle de l’affrontement qui avait opposé la plateforme de streaming à Taylor Swift et d’autres artistes. Le principal grief était justement que certaines grosses sorties d’albums auraient dû être réservées à l’offre payante, au moins pendant un temps. Les comptes gratuits génèrent en effet un flux financier bien moindre, uniquement alimenté par la publicité.

Par ailleurs, les deux médias indiquent tous deux que Spotify pourrait obtenir en échange de cette cassure un rabais sur les royalties versées aux maisons de disque. Un point très important car, comme le rappelle le Financial Times, les résultats de Spotify en 2015 laissaient clairement paraître la part écrasante de cette charge : sur 1,95 milliard de dollars de chiffre d’affaires, la société avait dû reverser 1,53 milliard.

Une avance à préserver

Spotify n’a pas souhaité commenter ces informations. The Verge et le Financial Times semblent certains de leurs révélations mais ne donnent cependant aucune indication temporelle sur une annonce.

Si l’entreprise s’avance dans cette direction, il est probable qu’elle pourrait enregistrer une hausse de son nombre d’abonnés payants, qui a récemment passé la barre des 50 millions. Une avance confortable encore sur Apple et ses 20 millions d’abonnements, mais Cupertino jouit de l’intégration de son service à ses produits, sans parler des campagnes marketing régulières.

57 commentaires
Avatar de GérardMansoif Abonné
Avatar de GérardMansoifGérardMansoif- 17/03/17 à 10:40:31

Logique. Le modèle devient mâture, génère du cash, il faut contraindre les réticents à passer par un abonnement. J'ai sauté le pas il y a un moment, je n'y vois que des avantages. Les publicités à la longue, ça devenait lourd.

Avatar de DUNplus Abonné
Avatar de DUNplusDUNplus- 17/03/17 à 10:43:19

Le même modèle que NXI lol, tipiak!!!

Avatar de shadowfox INpactien
Avatar de shadowfoxshadowfox- 17/03/17 à 10:46:57

ça fait des années que j'ai laissé tombé Spotify et Deezer. Je trouve ce que je veux sur YouTube, c'est alimenté par la communauté, et pour de l'écoute de morceaux que je n'ai pas spécialement envie d'avoir sous un format physique, ça me convient parfaitement. (oui j'achète encore des CD et des vinyles pour les artistes que j'aime vraiment)

Je trouve aucun intérêt à ces deux plateformes maintenant.

Avatar de skankhunt42 Abonné
Avatar de skankhunt42 skankhunt42 - 17/03/17 à 10:48:16

J'ai lâché deezer le jours ou certains titres ont commencés à disparaitre... Comme je pouvais pas caler de mp3 sur la machine du boulot j'ai tapé un stream via ma machine à la maison. Au passage j'ai téléchargé plein de mp3 "pirates". Au final moins d'argent pour deezer, moins d'argent pour les artiste et un surplus de courant pour rien + l'usure de ma machine.

Saoule de rechercher un autre service équivalent en gratuit puis de recréer ses playlist. Saoule de payer alors qu'avant c'était gratuit et que chez le copain d’à côté ça l'est toujours. Au passage ça saoule de devoir payer "une fortune" certains albums alors que les mec sont mort et enterrés depuis 50 ans tout ça pour que leur petit enfant s’empiffre de coke plein le nez toute la journée.

Remarquez également que c'est toujours les mêmes qui chouinent, les plus vendus donc les plus riches et aussi les plus piratés. Alors que de l'autre côté certains rèveraient d'être piratés massivement pour donc être vendu et donc devenir riche.

D'ailleurs en parlant de ça, il y à des artistes qui sont massivement téléchargés mais toujours pauvre car ils ne vendent rien ? Il parait aussi que ceux qui piratent le plus sont ceux qui achètent le plus. A quand des études la dessus ?

Avatar de La Loutre INpactien
Avatar de La LoutreLa Loutre- 17/03/17 à 11:03:42

+1.
J'avais essayé il y a un moment puis quand j'ai vu que j'avais tout sur YT, j'ai abandonné ce genre de plateforme même les plateforme illégales.

Édité par Aces le 17/03/2017 à 11:04
Avatar de KP2 Abonné
Avatar de KP2KP2- 17/03/17 à 11:08:15

shadowfox a écrit :

ça fait des années que j'ai laissé tombé Spotify et Deezer. Je trouve ce que je veux sur YouTube, c'est alimenté par la communauté, et pour de l'écoute de morceaux que je n'ai pas spécialement envie d'avoir sous un format physique, ça me convient parfaitement. (oui j'achète encore des CD et des vinyles pour les artistes que j'aime vraiment)

Je trouve aucun intérêt à ces deux plateformes maintenant.

Aces a écrit :

+1.
J'avais essayé il y a un moment puis quand j'ai vu que j'avais tout sur YT, j'ai abandonné ce genre de plateforme même les plateforme illégales.

Oui, vous trouvez tout ce que vous aimez sur Youtube mais mais il n'y a pas "Tout" globalement. Personnellement, c'est pas mon cas...
Et puis, je trouve que la qualité est très moyenne sans parler du fait de faire tourner une video juste pour le son.

Avatar de revker Abonné
Avatar de revkerrevker- 17/03/17 à 11:09:41

Perso, je suis toujours chez Deezer parce que je trouve ça pratique. Avec l'application Freebox, c'est aussi très chouette pour animer une soirée en musique. 

Par contre, les musiques qui disparaissent, ça arrive très souvent aussi. Et bien que téléchargées, certaines musiques n'apparaissent pas sans connexion internet. Donc tu télécharges ta musique mais tu dois resté connecté pour l'écouter...

Avatar de Squallinou Abonné
Avatar de SquallinouSquallinou- 17/03/17 à 11:10:39

Le problème de YouTube, en tout cas sur mobile Android :

  • lourdeur des videos (charger de la video pour écouter juste de la musique?)

  • si on va sur une autre application -> plus de son
     - pas de hors ligne (je passe sous un tunnel!)

    Il est tout de même vrai que youtube a un choix enorme. Du coup je passe par youtube-mp3 pour récupérer si introuvable ailleur...

    Spotify c'est bien je trouve, mais surtout quand c'est 0.99euro pendant 3 mois =)
    Je passerai bientôt le pas à 15e/mois...
     

Avatar de La Loutre INpactien
Avatar de La LoutreLa Loutre- 17/03/17 à 11:10:46

Non, je trouve tout ce que je veux sur YT même du contenu érotique.
Donc, après, ce que je cherche sur YT, je le trouve sans soucis et je le récupère pour l'écouter off-line.

Avatar de ben5757 Abonné
Avatar de ben5757ben5757- 17/03/17 à 11:16:33

revker a écrit :

Par contre, les musiques qui disparaissent, ça arrive très souvent aussi. Et bien que téléchargées, certaines musiques n'apparaissent pas sans connexion internet. Donc tu télécharges ta musique mais tu dois resté connecté pour l'écouter...

ça m'arrive aussi sur spotify iOS . Certaines musiques que j'avais téléchargé ne sont plus considérer comme dispo offline. je suis obligé de les relire online et là elles apparaissent instantanément comme dispo offline.

Et ce qui me saoule vraiment spotify offline, quand mon iphone d'éteint je suis systématiquement obligé de re-téléchargé toute la bibliothèque.

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 6