Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Altice : la Cour d'appel de Paris confirme le rejet de l'OPE sur SFR

Patrick à la recherche d'une bonne nouvelle
Economie 2 min
Altice : la Cour d'appel de Paris confirme le rejet de l'OPE sur SFR
Crédits : g-stockstudio/iStock

Encore une mauvaise nouvelle pour Altice : la Cour d'appel de Paris vient de rejeter le recours de la société de Patrick Drahi concernant son OPE sur SFR. Pendant ce temps, le groupe continue sa progression au capital de SFR et dépasse les 90 % des droits de vote.

Pour bien comprendre cette histoire, il faut remonter à début septembre. À cette époque, Altice annonçait un programme d'échange (OPE) afin de récupérer l'ensemble des actions de SFR Group en circulation. En ligne de mire, un possible retrait obligatoire de SFR de la bourse, à condition qu'il reste moins de 5 % de capital flottant.

Bisbille entre Altice et l'AMF, la Cour d'appel de Paris confirme

Problème, début octobre l'Autorité des Marchés Financiers (AMF) a déclaré cette offre publique d'échange (OPE) « non-conforme », à cause d'un manque de transparence. Du côté d'Altice, on expliquait que cette décision « va à l'encontre des intérêts des deux sociétés, de leurs actionnaires et de leurs employés ». La société mettait alors fin à son offre, se réservant le droit « de déposer un recours auprès de la Cour d'appel de Paris contre cette décision, dont elle estime qu'elle a été prise en violation de la règlementation en vigueur ».

Un recours a finalement bien été déposé par la société fin octobre. Près de cinq mois plus tard, le couperet tombe : la Cour d’appel confirme la décision de l'AMF de rejeter l'OPE d'Altice sur SFR, comme le rapportent nos confrères de Reuters. De son côté, l'Autorité des Marchés Financiers « prend acte de l'arrêt de la Cour d'appel qui confirme le bien-fondé de la décision de non-conformité ».

Cela n'empêche pas Altice de continuer à grimper au capital de SFR

Pour rappel, ce camouflet n'a pas empêché Altice de grappiller des actions SFR. Mi-octobre, la société récupérait ainsi 5,21 % de la marque au carré rouge via un échange d'action, exactement le même que celui qui avait été proposé dans le cadre de l'OPE. Par la suite, Altice est monté à 84 % du capital de SFR et 90,31 % des droits de vote. Pas encore suffisant pour lancer la procédure de retrait donc.

7 commentaires
Avatar de jb18v Abonné
Avatar de jb18vjb18v- 15/03/17 à 15:07:47

en gros on leur a interdit le truc et ils l'ont fait quand même ?:keskidit:

Avatar de Arystos INpactien
Avatar de ArystosArystos- 15/03/17 à 15:15:14

Non.
Ce qui a été interdit c'est de faire une offre publique.
Rien ne les empêche à côté d'acquérir les actions de ceux qui s'en séparent.

Concrètement ils doivent juste attendre un peu plus longtemps.

Avatar de luxian INpactien
Avatar de luxianluxian- 15/03/17 à 15:18:52

Si on en croit certaines accusations, il y a un grand petit copain qui a démissionné trop tôt du gouvernement ... le travail n'est pas terminé. :roll:

Avatar de jb18v Abonné
Avatar de jb18vjb18v- 15/03/17 à 15:21:53

:chinois::yes:

Avatar de smousse42 INpactien
Avatar de smousse42smousse42- 15/03/17 à 16:21:56

Buy now, sell extra high :)

Avatar de Orshak INpactien
Avatar de OrshakOrshak- 15/03/17 à 19:30:03

Et fais toi niquer si ils atteignent le plafond de % d'actions leur permettant de lancer la procédure de retrait avant que le cours n'aie atteint un niveau suffisant pour ne serait-ce que rentrer dans tes frais (l'immobilisation du pognon, les frais d'opération/gestion, les taxes/impôts divers sur les potentielles plus values, etc), vu qu'une fois atteint, sauf erreur de mémoire de ma part ça ressemble à :

"Le cours de l'action était de xx à la clôture, on offre de racheter toutes les actions "flottantes" qui restent à ce tarif là sous yy jours, et une fois cette date dépassée, l'entreprise cesse d'être côtée en Bourse et toutes les actions qui n'auront pas été réalisées/échangées vaudront alors peau de zob, zéro, nib, que dalle."

:langue::langue:

Avatar de smousse42 INpactien
Avatar de smousse42smousse42- 16/03/17 à 10:19:09

Evidemment c'est trop tard pour acheter :)

Le Capital de SFR Group étant de plus de 400 000 M€, détenir 5% du capital demande d'investir plus de  20 M€

C'est pas pépère Michu42 qui détient un portefeuille d'investissement de cet ordre de grandeur

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.