Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Android Studio 2.3 simplifie encore la création d'interfaces

Moins d'avancées, plus de stabilisation
Logiciel 2 min
Android Studio 2.3 simplifie encore la création d'interfaces

Google propose depuis hier soir la version 2.3 de son environnement de développement intégré Android Studio. Comme l’indique l’éditeur, il s’agit avant tout d’améliorer la qualité générale du produit et sa fiabilité, en cherchant au passage à simplifier la vie des développeurs.

Android Studio est, depuis son avènement, la voie royale pour le développement des applications sur Android. Sa mouture 2.3, tout juste sortie, intervient sur bon nombre de fonctionnalités pour en fluidifier le fonctionnement. Par exemple, la fonction Run redémarre automatiquement l’application pour prendre en compte les changements dans le code, tandis que Apply Changes tente de répercuter ces derniers pendant qu'elle est active, avec un résultat plus fiable que précédemment.

La compilation se veut également plus rapide, avec l’activation par défaut d’une fonction qui n’était jusqu’à présent qu’expérimentale : Build Cache. Elle met en cache les bibliothèques internes et externes dont l’application aura besoin en vue d’accélérer ensuite la compilation. Son activation se fait à l’échelle du compte utilisateur tout entier.

android studio

Des mécanismes plus fluides pour concevoir les interfaces

Cette version 2.3 fournit également la version stable de Constraint Layout, un outil d’aide à la conception des interfaces. Plusieurs nouveaux outils sont intégrés pour l’occasion, par exemple le chainage bidirectionnel de plusieurs vues pour former un groupe. Dans la pratique, le développeur pourra beaucoup plus facilement répartir des éléments sur une longueur donnée. Constraint Layout prend également en charge les ratios ainsi que la création programmatique via les API ConstraintSet.

Faciliter la conception des interfaces semble toujours d’ailleurs l’une des priorités de Google. La palette Layout Editor permet ainsi désormais de chercher, classer et filtrer les widgets, tout en affichant une prévisualisation de celui sélectionné. Ce qui évite au développeur d’avoir à le déplacer dans la surface de travail pour voir de quoi il s’agit. Il pourra également mettre en favoris des attributs de widgets dans le panneau de propriété de ces derniers.

Support de WebP, liens profonds, nouvel IntelliJ...

Parmi les autres améliorations, citons également le support de WebP, le format d’images de Google. Android Studio peut dès lors convertir l’ensemble des PNG dans une application, pour une réduction de taille pouvant aller jusqu’à 25 % selon l’éditeur. Quand on sait que les PNG jouent un grand rôle dans la conception des interfaces, le gain peut être intéressant.

On notera aussi un nouvel assistant pour les icônes vectorielles Material (avec recherche et filtrage), la possibilité d’établir un point de comparaison Lint pour ne faire apparaître que les nouvelles erreurs, la création facilitée des App Links (liens profonds) via un nouvel assistant, l’utilisation par défaut de Constraint Layout dans tous les modèles, l’inclusion d’IntelliJ 2016.2 ou encore le retour du copier/coller dans l’émulateur.

Les développeurs intéressés pourront mettre à jour leur environnement directement depuis la commande associée dans le logiciel. Ceux qui souhaitent récupérer l’installeur pourront le faire depuis le lien ci-dessous.

5 commentaires
Avatar de Burn2 Abonné
Avatar de Burn2Burn2- 03/03/17 à 08:33:38

Ils font bien de travailler ce point là, parce que c'était clairement le gros défaut comparés aux autres environement de développement récent.

Faire une interface correcte, qui s'adapte à la résolution de l'écran ce n'était pas une sinécure comme dirait l'autre. (enfin il y a quelques années, je ne suis pas revenu dessus depuis un moment)
A tel point qu'au final pour que ça soit correcte il fallait tout placer par programmation et se passer de l'éditeur graphique... (qui travaillait uniquement en position fixe et pas relative)

Avatar de vercety974 Abonné
Avatar de vercety974vercety974- 03/03/17 à 11:27:33

Ouais... C'est pas faux !!

Avatar de AirTé Abonné
Avatar de AirTéAirTé- 03/03/17 à 11:43:24

C'est quel mot que t'as pas compris ?

Avatar de Burn2 Abonné
Avatar de Burn2Burn2- 03/03/17 à 11:58:33

D'ailleurs en 2017 votez perceval, "la france qui en a gros". :francais:

Édité par Burn2 le 03/03/2017 à 11:58
Avatar de sans sucre INpactien
Avatar de sans sucresans sucre- 04/03/17 à 11:42:51

vercety974 a écrit :

Ouais... C'est pas faux !!

kamelotte :troll:

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.