Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Démission de Laure de la Raudière, porte-parole de François Fillon pour le numérique

Reboot
Droit 2 min
Démission de Laure de la Raudière, porte-parole de François Fillon pour le numérique
Crédits : Assemblée Nationale

Dix-huit personnalités ont lâché François Fillon depuis sa conférence de presse hier. Dans cette vague, remarquons le retrait de Laure de la Raudière, celle qui était jusqu’alors sa porte-parole sur le thème du numérique.

L’annonce de sa convocation en vue d’une possible mise en examen n’est pas restée sans effet dans le camp des Républicains. Franck Riester, l’ancien rapporteur du projet de loi Hadopi, Jean-Luc Warsmann, Bruno Le Maire, ils sont en tout dix-huit à avoir annoncé qu’ils ne soutiendraient plus François Fillon, selon le décompte tenu par Libération. 

Parmi eux, la députée Laure de la Raudière a expliqué son choix dans un communiqué adressé hier à la presse. Elle critique certes « l’acharnement médiatique et le calendrier judiciaire », mais estime surtout que « la politique a besoin de respect de la parole donnée aux Français et que l’on ne peut changer de positions au fil des évènements ». Une référence aux engagements encore récents du candidat LR quant aux conséquences d’une mise en examen. Son départ fait suite à celui de Bruno Le Maire, qu'elle soutenait avant le ralliement de ce dernier à François Fillon.

« Dire ce que l’on va faire et faire ce que l’on dit »

Partisane du « dire ce que l’on va faire et faire ce que l’on dit », la porte-parole pour le numérique dans la campagne de François Fillon a donc décidé de claquer la porte. Avec son départ, le candidat perd une alliée de poids sur ce thème. Vice-présidente du groupe d’études Internet et société numérique de l’Assemblée nationale, celle-ci fut notamment coauteure en 2010 d’un rapport remarqué sur la neutralité d’Internet et des réseaux. Récemment encore, elle a été désignée corapporteure avec Corinne Erhel, de la mission d'information sur les objets connectés créée par l'Assemblée nationale. 

Dans le Pôle Projet dédié au numérique, le site de campagne de François Fillon mentionne toujours le nom de la députée. On retrouve dans cette cellule d’autres élus tels Lionel Tardy, Loïc Hervé ou encore Frédéric Lefebvre qui eux, restent pour l’heure en place. 

208 commentaires
Avatar de picatrix INpactien
Avatar de picatrixpicatrix- 02/03/17 à 07:54:57

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

les rats quittent le navire ?

Avatar de Sym INpactien
Avatar de SymSym- 02/03/17 à 07:56:32

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

En même temps le capitaine se l'est joué concordia  et a fait un sacré trou sous la ligne de flottaison ....
 

Édité par Sym le 02/03/2017 à 07:56
Avatar de TGViYXJidTgy Abonné
Avatar de TGViYXJidTgyTGViYXJidTgy- 02/03/17 à 08:00:46

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

C'est ce que je me suis dit aussi mais non. Laurence Haim (très bonne journaliste au demeurant, 'fin pour moi ) a bien laissé son job de journaliste pour rejoindre MACRON.

Donc j'ai l'impression que c'est plutôt comme dit Cloclo: Ça s'en va et ça revient

On n'a pas fini de voir d'autres choses d'ici les élections
My 2 cents

PS: vu Quotidien hier et Fion devrait en faire sa devise: Dire ce que l’on va faire et faire ce que l’on dit

Édité par Lebarbu82 le 02/03/2017 à 08:02
Avatar de anonyme_00f2bda25c9ea6e667d4cec1fe08d5b2 INpactien

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Marc Rees a écrit :

On retrouve dans cette cellule d’autres élus tels Lionel Tardy, Loïc
Hervé ou encore Frédéric Lefebvre qui eux, restent pour l’heure en
place. 

Déjà en cellule ?

Édité par ChrisMtp le 02/03/2017 à 08:05
Avatar de indyiv INpactien
Avatar de indyivindyiv- 02/03/17 à 08:06:30

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

La théâtralisation d'hier par Fillon est étrange, étant donné qu'il n'est pas certain que celui ci soit mis en examen suite à sa convocation

Avatar de anonyme_d5bf0b9f87fd15affa58563db3b0ac5d INpactien

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Personne n'est irremplaçable, même un candidat a une élection présidentielle.

J'espère que le prochain Président de la République aura le courage d'accorder l'indépendance du Parquet et du Garde des Sceaux.

(on peut toujours rêver)

Avatar de Jarodd INpactien
Avatar de JaroddJarodd- 02/03/17 à 08:09:47

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Si Lemaire se barre, qu'il lance sa candidature. Il avait terminé derrière Sarkozy (avec quasiment le même score que NKM). Si on élimine les 3 premiers qui sont mouillés ou déjà condamnés, et que NKM reste avec Fillon, il a la voie libre pour une candidature dissidente qui ramasserait les voix des déçus de Fillon.

Avatar de picatrix INpactien
Avatar de picatrixpicatrix- 02/03/17 à 08:09:56

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

C'est vrai que "l'état en faillite" a été sacrément bien gouverné par des gens particulièrement honnêtes.

  • le président de la république : envoyé en correctionnelle.

  • le premier ministre : convoqué chez le juge pour mise en examen.

  • la ministre des finances : jugée coupable (mais pas de sanction).

  • le ministre de l'intérieur : condamné à un an ferme.
    etc ...
    même la garde des sceaux a menti sur son CV en s'inventant des diplômes.

    Franchement on se demande pourquoi Balkany ne faisait pas partie de ce gouvernement, il n'aurait pas fait tâche ...

Avatar de gavroche69 Abonné
Avatar de gavroche69gavroche69- 02/03/17 à 08:12:11

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Il faut rendre hommage à fillon qui vient d'inventer de nouvelles règles politiciennes...

Avant un politicien attendait d'être élu pour ne pas tenir ses promesses mais ça c'était avant !!
Maintenant grâce à fillon plus besoin d'attendre, fillon, l'homme qui ne tient pas ses promesses en moins de temps qu'il n'en faut pour promettre !!

P'tain cette campagne, quel niveau de merde...

Avatar de jeje07bis Abonné
Avatar de jeje07bisjeje07bis- 02/03/17 à 08:18:21

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

picatrix a écrit :

C'est vrai que "l'état en faillite" a été sacrément bien gouverné par des gens particulièrement honnêtes.

  • le président de la république : envoyé en correctionnelle.

  • le premier ministre : convoqué chez le juge pour mise en examen.

  • la ministre des finances : jugée coupable (mais pas de sanction).

  • le ministre de l'intérieur : condamné à un an ferme.
    etc ...
    même la garde des sceaux a menti sur son CV en s'inventant des diplômes.

    Franchement on se demande pourquoi Balkany ne faisait pas partie de ce gouvernement, il n'aurait pas fait tâche ...

Tu oublies Collard qui vient de déposer un projet de loi afin de ne pas pouvoir être poursuivi.. :

http://www.lexpress.fr/actualite/politique/le-depute-collard-depose-une-proposit...

Là on touche vraiment le fond. On n'est plus vraiment dans une démocratie..

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 21