Paiement mobile : Visa va s'étendre en Europe, les objets connectés en ligne de mire

Laissez, « ils » s'occupent de tout
Mobilité 2 min
Paiement mobile : Visa va s'étendre en Europe, les objets connectés en ligne de mire
Crédits : martin-dm/iStock

Déjà disponible en France, le service de tokénisation de Visa sera disponible dans 12 pays européens d'ici la fin de l'année. Il permet notamment de payer avec son smartphone. La société ne compte pas s'arrêter là et veut permettre à tous les objets connectés de payer. 

Alors que le MWC ouvrira ses portes la semaine prochaine, les sociétés qui misent de près ou de loin sur la mobilité sont sur le pied de guerre. C'est notamment le cas de Visa qui multiplie les annonces ces jours-ci. Aujourd'hui, il est ainsi question du lancement d'un « Innovation Center » de plus de 1 000 m² à Londres, dans le quartier de Paddington Basin, mais ce n'est pas tout.

Paiement mobile en Europe : de cinq à douze pays d'ici fin 2017

Le groupe ne cache pas ses ambitions européennes et en profite pour annoncer qu'il va étendre son offre de paiement mobile à douze pays européens d’ici fin 2017. Celle-ci s'appuie sur le service Visa Token, déjà disponible dans 27 pays à travers le monde. Cinq du vieux continent peuvent d'ores et déjà en profiter – France, Irlande, Pologne, Royaume-Uni et Suisse –, tandis qu'il est « en phase de pré-lancement » dans dix autres, sans plus de précision.

Cette technologie ne vous dit peut-être rien, mais sachez qu'elle est notamment utilisée par Apple Pay et Android Pay par exemple. Elle permet de remplacer les informations du compte des consommateurs par un identifiant numérique (voir cette actualité).

Si cela permet d'effectuer des transactions via un terminal mobile, Visa ne compte pas s'arrêter là et vise tous les appareils connectés, « dont les téléphones, les tablettes, les accessoires à porter, mais aussi les voitures ou l’électroménager ». Chacun d'entre eux pourra ainsi être en mesure de payer directement, bien évidemment dans une certaine mesure. 

Visa veut permettre à tous les objets connectés de payer

Afin de se développer, Visa collabore avec IBM sa plateforme IoT Watson qui vient d'ouvrir un centre de recherche à Munich, en Allemagne. Le but est de rendre « le service Visa Token accessible via un réseau de fournisseurs de services de tokenisation (« Token Service Providers » ou TSP), partie constituante de notre programme de partenariats Visa Ready ».

Nul doute que le MWC de Barcelone sera le théâtre d'annonces sur le paiement mobile via divers objets connectés. Sachez enfin que Visa n'est pas la seule société sur ce créneau, puisqu'on y retrouve également son concurrent MasterCard pour ne citer que lui. Cette année, nous serons de nouveau sur place afin de vous faire part des annonces et des tendances du salon.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !