Apple rachète RealFace, un spécialiste de la reconnaissance faciale

Alimentant de plus belle les rumeurs
Economie 2 min
Apple rachète RealFace, un spécialiste de la reconnaissance faciale

Apple a racheté la société israélienne FaceReal, pour un montant qui n’a pas été révélé. Cette petite entreprise d’une dizaine de personnes s’est spécialisée dans la reconnaissance faciale, alimentant largement les rumeurs au sujet du prochain iPhone.

FaceReal est une petite entreprise de la Silicon Valley israélienne, en fait la plus petite jamais rachetée par Apple à ce jour. Comptant à peine une dizaine de personnes, elle a été fondée par Adi Eckhouse Barzilai et Aviv Mader en 2014. Depuis, elle s’est orientée dans un premier temps vers les empreintes digitales, puis la reconnaissance faciale. Selon le journal financier israélien Calcalist, RealFace avait réussi à lever un million de dollars.

De grosses rumeurs autour de la reconnaissance faciale

Dans ce domaine, elle fournissait d’ailleurs l’application Pickeez sur iOS, qui utilise cette reconnaissance pour aider à sélectionner la meilleure photo possible sur les réseaux sociaux. Or, il est plus que probable que cette technologie soit au centre des intérêts d’Apple.

Les rumeurs prêtent en effet à la société de Cupertino des intentions spécifiques pour son prochain iPhone. Elle éliminerait ainsi le bouton Accueil et remplacerait la lecture d’empreintes digitales par la reconnaissance faciale, au moins pour déverrouiller l'appareil, et pourquoi pas pour valider un accès à un service ou un achat sur l’App Store par exemple.

Impossible évidemment de vérifier le degré de réalisme de cette rumeur, mais avec un tel rachat, il est évident qu’Apple prête le flanc. Cela étant, que la Pomme se penche sérieusement sur la reconnaissance faciale est un chose, qu’elle prévoit de l’intégrer dans son prochain smartphone en est une autre. La technologie pourrait être après tout utilisée d’autres manières, ou simplement plus tard.

Quatre rachats israéliens en cinq ans

Il s’agit de la quatrième acquisition en Israël par Apple. La première date de 2011 : Anobit, spécialiste de la mémoire NAND, pour un montant estimé de 400 à 500 millions de dollars. Puis en 2013, le très médiatique rachat de PrimeSense, spécialiste de la reconnaissance de mouvement. Une opération qui avait fait couler de l’encre, l’entreprise étant à l’origine… du premier Kinect de Microsoft. En 2015, elle avait enfin racheté LinX, qui travaillait sur des technologies liées au traitement des photos.

Notez que les rumeurs sur la reconnaissance faciale pourraient être en partie levées dans quelques mois lors de la WWDC, qui se tiendra du 6 au 9 juin. Cependant, Apple y présente en général les prochaines évolutions de ses plateformes (iOS, macOS, tvOS et watchOS). Les nouveautés matérielles attendent plutôt la conférence de septembre.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !