Nexus 4 : la demande était trop « énorme » selon LG

Google, ce grand débutant dans l'analyse de chiffres...

Depuis sa sortie, le Nexus 4 de Google, fabriqué par LG, est particulièrement difficile à obtenir. La faute à des stocks très bas qui se remplissent à un rythme lent. LG a réagi à la situation en expliquant qu’il s’agissait avant tout d’un problème de stocks trop petits. Explications.

Google LG Nexus 4

Un lancement calamiteux

Le lancement du Nexus 4 de Google n’est pas passé inaperçu. Il s’agissait premièrement de la nouvelle génération de smartphone phare Android, succédant au Galaxy Nexus. Google changeait également de crèmerie, passant cette fois par LG et non plus Samsung. Mais surtout, les stocks ont été épuisés en moins d’une demi-heure le jour du lancement. Depuis, s’en procurer un est assez délicat.

 

Face à la situation, CNET s’est entretenu avec le responsable téléphonie de LG Royaume-Uni, Andy Coughlin. Pour lui l’explication est simple : il s’agit d’un problème de stocks. Évidemment, ce n’est guère là une révélation. Mais Coughlin insiste en indiquant que le Nexus 4 « s’est révélé extrêmement populaire, de fait les boutiques ont dû faire face à une demande énorme ». il a précisé évidemment que LG travaillait « étroitement avec Google pour que tous ceux qui souhaitent acheter un smartphone puissent le faire ».

Erreur à la commande ou...

La vraie question est toutefois de savoir pourquoi les stocks se sont vidés aussi rapidement. Interrogé sur la manière dont le lancement avait été préparé, Andy Coughlin a indiqué : « Comme dans n’importe quel processus de vente, LG fabrique des quantités de produits en fonction des prévisions des clients et partenaires (par exemple les boutiques, les opérateurs de téléphonie, etc.) ». Il ajoute également que la « demande via Play Store [la boutique officielle de Google, ndlr] a été très haute par exemple ».

 

Des explications qui restent vague et qui suggèrent, comme pour nos confrères, que Google n’avait peut-être tout simplement pas prévu la demande. De fait, les commandes effectuées à LG n’auraient pas été assez importantes. Cependant, on peut se demander comment les estimations auraient pu se tromper à ce point. Le Nexus 4 se distingue en effet par un rapport qualité/prix particulièrement élevé puisqu’il est vendu à seulement 299 euros en version 8 Go, ce qui en fait un redoutable concurrent pour les autres smartphones Android orientés haut-de-gamme. S’agit-il donc d’une véritable bourde sur les commandes ou d’une opération de communication sur fond de rareté ?

... ou phénomène artificiel de rareté ?

C’est précisément la question qui a été posée à l’analyste ian Fogg du groupe IHS. Ce dernier aborde du coup la question sous-jacente : « Il est difficile de savoir si Google a sous-estimé la demande où s'il a simplement choisi de limiter le nombre de terminaux disponibles ». Pourquoi limiter une quantité volontairement ? Pour faire parler : « Le fait que le Nexus 4 soit bien en vue est bon pour Google ». Et pas seulement puisque l’analyste ajoute : « Tout ceci élève le niveau d’attention publique sur Android. Tout ceci aide les objectifs stratégiques de Google. »

 

Nous avons contacté LG France pour avoir des éclaircissements, au moins sur la situation dans l’hexagone, et reviendrons vers vous pour de plus amples informations. Rappelons enfin que le Nexus 4 sera disponible très prochainement chez SFR. On ne sait toutefois pas encore dans quelles proportions.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !