Windows 10 : la préversion 15019 intègre le Mode jeu et de nouveaux réglages de vie privée

PC, console, même combat
Logiciel 5 min
Windows 10 : la préversion 15019 intègre le Mode jeu et de nouveaux réglages de vie privée

Depuis vendredi soir, Microsoft met à disposition des testeurs la dernière préversion de Windows 10, qui inclut notamment le Mode jeu. On y trouve également un panneau révisé pour la gestion de la vie privée au premier démarrage du système.

Les actuelles builds proposées dans le canal rapide (Fast ring) contiennent d’importantes nouveautés qui laissent peu de répit aux testeurs du programme Windows Insider. La dernière date de ce week-end et introduit à nouveau plusieurs ajouts majeurs, à commencer par le fameux « Game Mode », qui s’appelle tout simplement « Mode jeu » une fois traduit en français.

Le Mode jeu débarque dans Windows

On le trouve dans la partie Jeux des Paramètres du système. Cette nouvelle section est reconnaissable à son icône Xbox. On note dans la foulée un autre ajout, Mixed Reality, qui permet de faire les réglages d’un HoloLens ou d’un produit compatible avec Windows Holographics. La section Jeux contient tous les réglages liés à la barre Jeu, à l’enregistrement des vidéos, aux raccourcis clavier des fonctionnalités associées, à la diffusion vidéo en ligne des parties (via Beam, désormais présent), ainsi qu’au Mode jeu.

Ce dernier ne présente en fait qu’une activation générale pour l’autoriser à l’échelle du système, mais son fonctionnement est celui que nous avons décrit la semaine dernière. Ainsi, pour la grande majorité des titres, il faudra passer par la barre Jeu (Windows + G) et activer manuellement le mode. Le réglage sera spécifique au jeu, mais sera retenu pour les lancements suivants, jusqu’à ce que l’utilisateur le désactive. Notez qu’à chaque nouveau lancement, Windows indiquera via une notification que le Mode est activé.

windows 10 mode jeuwindows 10 mode jeu

Lisser les performances

Que fait le Mode jeu ? Il « lisse » les ressources du système pour les réorienter vers le jeu en cours d’exécution, un fonctionnement hérité en fait de la Xbox One. Le gain moyen attendu n’est que de 3 à 5 % en termes d’images par seconde, mais l’intérêt est surtout d’empêcher les baisses de fluidité quand le système a quelque chose à faire en arrière-plan. Windows 10 joue donc sur les priorités, empêche les processus d’attendre des ressources bloquées ailleurs et s’assure que le CPU et le GPU se concentrent sur le jeu.

Il est encore trop tôt pour dresser un bilan de cette fonctionnalité, d’autant qu’il ne s’agit que d’un premier jet. Microsoft compte en effet sur les testeurs pour la roder et procédera à des améliorations au cours des prochains mois.

Des choix plus clairs pour la vie privée et les nouveaux comptes

L’autre grand ajout est le nouvel écran de réglage pour la vie privée après l’installation de Windows ou de la Creators Update (quand elle arrivera au printemps). Elle permettra aux utilisateurs de faire des choix beaucoup plus clairs sur ce qui est autorisé ou non, comme la géolocalisation, la reconnaissance vocale pour Cortana ou encore les diagnostics.

Ces modifications sont introduites dans le cadre d’une révision de l’expérience de premier démarrage (OOBE, pour Out-Of-Box-Experience). Elle prend également en compte les portails captifs pour le Wi-Fi, dans le cas où la machine viendrait à être configurée sur réseau payant. Auquel cas un navigateur intégré permettra de finaliser les réglages.

Autre amélioration intéressante : la manière dont l’utilisateur crée son premier compte. Jusqu’à présent, il fallait presque obligatoirement utiliser un compte Microsoft, à moins de chercher en bas à gauche la petite ligne correspondant au compte local. Désormais, c’est l’inverse : Windows 10 demande quel sera le nom du compte, une petite ligne en bas permettant de renseigner un compte Microsoft. Un changement qui devrait être largement apprécié.

Windows 10 oobe vie privée compteWindows 10 oobe vie privée compte

Night light, Hyper-V, Windows Store, aide aux problèmes...

Parmi les autres nouveautés de cette préversion, quelques changements dans la fonctionnalité « Blue light », qui devient « Night light ». Elle permet pour rappel de basculer la colorimétrie de l’écran sur une gamme plus chaude, par défaut jaune/orangée, pour reposer les yeux en basse luminosité. Par défaut, la fonction suit les heures de lever et coucher de soleil (quand elle est activée). Dans la build 15019, plusieurs bugs ont été corrigés et des ajustements faits sur la gamme de couleurs.

La nouvelle préversion permet en outre de redimensionner à la volée les fenêtres VMConnect d’Hyper-V, le système invité adaptant alors sa résolution. Les nouveaux téléchargements déclenchés par le Windows Store affichent également une barre de progression dans le centre de notifications. Enfin, la partie « Troubleshoot » dans « Mise à jour et sécurité » est nettement plus complète et rassemble un plus grand nombre d’outils pour gérer les soucis avec la connexion Internet, les imprimantes, Windows Update ou l’absence de son.

Attention à certains bugs sérieux

La build 15019 corrige en outre une très longue liste de problèmes rencontrés dans les préversions précédentes. Attention cependant : certains bugs sérieux sont toujours présents. Outre un indicateur de téléchargement qui reste à 0 % pendant la récupération de la build, le service spectrum.exe peut générer des exceptions, entrainant une perte de son ou une utilisation disque intensive par moments. Les extensions d’Edge ne fonctionnent pas dans cette build, et l’utilisation des outils développeurs (F12) peut faire planter le navigateur.

La participation au programme Windows Insider est gratuite et ne réclame qu'un compte Microsoft. Ceux qui souhaitent y participer pourront lire notre article consacré au sujet.

Rappelons que les préversions actuelles sont celles de la Creators Update, que l’on attend a priori pour avril. Il s’agira probablement de la plus grosse mise à jour de Windows 10, qui doit notamment permettre de mieux gérer les mises à jour, créer et modifier des objets 3D et diffuser Holographics, la couche de réalité mixte pour laquelle plusieurs partenaires préparent des casques spécifiques, de type HoloLens. 

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !