Partnership on AI : Apple rejoint l'organisation en tant que « membre fondateur »

Un fondateur en retard
Tech 2 min
Partnership on AI : Apple rejoint l'organisation en tant que « membre fondateur »
Crédits : Henrik5000/iStock

Un nouveau « « membre fondateur » » – et pas des moindres – vient de rejoindre l'organisation Partnership on AI : Apple. Une première réunion de travail est prévue pour le 3 février prochain.

Fin septembre, cinq géants du Net – Amazon, Google et sa filiale DeepMind, Facebook, IBM et Microsoft – annonçaient la mise en place d'une organisation commune : Partnership on AI. Le but de cette dernière est de promouvoir l'intelligence artificielle, tout en définissant « les meilleures pratiques » sur de nombreux domaines : éthique, équité, confidentialité, interopérabilité, etc.

Aux abonnés absents pendant plusieurs mois, Apple devient un « membre fondateur »

Une société brillait tout de même par son absence : Apple. Via un billet de blog, l'organisation annonce que la firme de Cupertino rejoint Partnership on IA en tant que « membre fondateur ».

Pour expliquer ce retard de près de quatre mois, le groupe explique qu'Apple « était impliqué et collaborait avec "Partnership" avant sa première annonce, et elle est ravi de formaliser son arrivée aux côtés d'Amazon, Facebook, Google / DeepMind, IBM et Microsoft ». Hasard ou non du calendrier, cette annonce arrive tout juste un mois après que les chercheurs Apple ont publié leur premier rapport sur l'Intelligence artificielle.

Tom Gruber rejoint le CA, Greg Corrado remplace Mustafa Suleyman

Ce débarquement implique quelques changements au niveau de l'organisation du conseil d'administration, dont le nombre de sièges pour les membres fondateurs passe de cinq à six. Tom Gruber (Apple) prend ainsi place aux côtés de Ralf Herbrich (Amazon), Eric Horvitz (Microsoft), Yann Lecun (Facebook) et Francesca Rossi (IBM). Un changement a été effectué chez Google : Mustafa Suleyman (DeepMind) laisse sa place à Greg Corrado.

Six autres membres sont présents : Dario Amodei (OpenAI), Subbarao Kambhampati (Association for the Advancement of Artificial Intelligence & ASU), Deirdre Mulligan (UC Berkeley), Carol Rose (American Civil Liberties Union), Eric Sears (MacArthur Foundation) et Jason Furman (Peterson Institute of International Economics).

Partnership on AI

Première réunion du CA le 3 février

Ce nouveau conseil d'administration se réunira pour la première fois le vendredi 3 février prochain, à San Francisco. Il faudra donc attendre au moins la fin de la semaine pour avoir de plus amples informations sur les orientations précises que souhaite aborder l'organisation.

Pour rappel, en France l'intelligence artificielle intéresse également beaucoup de monde, y compris les politiques qui se sont récemment penchés sur le sujet avec le lancement de France IA (voir notre compte rendu). Il s'agit à la fois de définir les lignes directrices de la recherche, mais aussi de coordonner les forces disponibles sur le territoire : « quand on veut livrer bataille, il faut faire l'inventaire de ses forces » lâchait un des participants.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !