Microsoft : Azure, Office 365 et Windows assurent l'essentiel de la croissance

Ils font Office de locomotives
Economie 7 min
Microsoft : Azure, Office 365 et Windows assurent l'essentiel de la croissance
Crédits : Microsoft

C'est au tour de Microsoft de publier ses résultats pour le deuxième trimestre de son exercice 2017. Le géant de Redmond affiche des revenus et des bénéfices en légère hausse, ce comme d'habitude grâce aux bons chiffres enregistrés par Azure et Office 365.

Historiquement, c'est au deuxième trimestre de son exercice que Microsoft affiche ses meilleurs résultats. Cette année, l'éditeur de Windows n'a pas battu de nouveaux records, mais a tout de même réalisé des scores répondant à ses prévisions, conformes aux attentes des investisseurs. 

Des chiffres et des dettes

Avec un chiffre d'affaires de 24,09 milliards de dollars, Microsoft a connu une croissance de 1 % par rapport à la même période l'an passé. Une progression que l'entreprise doit en partie à l'intégration des résultats de LinkedIn dans ses comptes depuis le 8 décembre dernier. Sans quoi, la messe aurait pu être différente. 

Quant au résultat net, il progresse de 6 % sur un an et atteint 5,20 milliards de dollars. De quoi permettre à l'entreprise de Satya Nadella de garnir un peu plus ses caisses. Microsoft dispose désormais de 122,8 milliards de dollars de liquidités disponibles, contre 113,2 milliards au 30 juin 2016.

Cependant, la dette totale de l'entreprise est passée sur la même période de 40 à 59 milliards de dollars, le géant de Redmond ayant décidé d'emprunter pour financer son acquisition de LinkedIn, et profiter du coût peu élevé de l'argent en ce moment. D'autres y verront une volonté de ne pas toucher aux sommes détenues par la société dans des pays à la fiscalité plus légère, de peur de devoir verser d'importantes taxes. 

En parlant de taxes, on note une hausse significative des sommes provisionnées pour le règlement des impôts, comme chez Alphabet. Là encore, il faudra attendre la fin de l'exercice avant d'en tirer des conclusions.

Office 365 fait encore des heureux

Intéressons-nous maintenant un peu plus en détail aux différentes branches de Microsoft, à commencer par « PBP » (Productivity and Business Processes), qui regroupe les activités de Dynamics, LinkedIn et Office. 

Une fois encore, c'est de cette branche que provient la plus grande partie des bénéfices opérationnels de l'entreprise : environ 3,26 milliards de dollars, un chiffre qui reste relativement stable (-1 % sur un an) alors que les revenus qu'elle enregistre ont progressé de 10 % sur un an, à 7,38 milliards de dollars. 

Microsoft Q2 FY17

Ces bonnes performances, PBP les doit notamment à Office 365 dont les ventes ne cessent de progresser. Du côté des entreprises, Microsoft note une croissance de 47 % des revenus, avec une augmentation de 37 % de la clientèle. Chez les particuliers, la croissance des revenus atteint 22 %, avec 24,9 millions d'abonnés. Microsoft en profite également pour lâcher un chiffre intéressant : les applications Office sur Android et iOS comptent aujourd'hui 65 millions d'utilisateurs mensuels (MAU), deux fois plus que l'an dernier. 

Du côté de Dynamics, la croissance des revenus n'est que de 7 %, mais le géant de Redmond est confiant quant à l'évolution de sa nouvelle formule par abonnement, Dynamics 365, que les nouveaux clients adopteraient largement. 

Concernant LinkedIn, les chiffres sont plutôt incomplets en raison de la date tardive de la finalisation du rachat. Ainsi, seuls les revenus générés par le réseau social entre le 8 et le 31 décembre ont été comptabilisés, ce qui représente tout de même 228 millions de dollars. Pendant ce temps, la société a généré 201 millions de pertes opérationnelles, mais il faudra voir dans quelle mesure des frais liés à l'intégration de Linkedin à Microsoft n'ont pas perturbé le bilan. Rendez-vous au prochain trimestre pour s'en assurer. 

La tête dans les nuages

La branche Intelligent Cloud a quant à elle un peu calé sur le dernier trimestre, avec certes une progression de 8 % de son chiffre d'affaires qui atteint 6,86 milliards de dollars, mais un résultat opérationnel en recul de 7 %, à 2,40 milliards de dollars. 

Le plus gros de la baisse se trouverait du côté des services aux entreprises, dont le chiffre d'affaires a reculé de 4 % sur un an. La principale cause de ce déclin n'est autre que la baisse des revenus issus du support personnalisé de Windows Server 2003. Une situation en partie compensée par une progression du côté du support « Premier » et du consulting. 

Microsoft Q2 FY17

Du côté des services cloud et des produits dédiés aux serveurs, le chiffre d'affaires progresse de 12 % et c'est en très grande partie grâce à Azure, dont les revenus – une fois encore – ne sont pas loin d'enregistrer une croissance à trois chiffres (+93 % sur un an).

Windows rit, la Xbox se cherche encore

Concernant la branche More Personal Computing (MPC) les résultats sont bien plus contrastés. D'un côté les revenus reculent de 5 % à 11,82 milliards de dollars, mais de l'autre, le bénéfice opérationnel explose et atteint 2,50 milliards de dollars, en hausse de 33 % sur un an.

Une des explications de ce soudain rebond se trouve du côté des téléphones. Microsoft a très nettement relâché ses efforts dans ce domaine, en se séparant surtout il y a quelques mois de 1300 personnes qui planchaient sur le sujet. De quoi réduire significativement les dépenses, même si la conséquence directe est une chute de 81 % des ventes de téléphones sur un an. 

Du côté de Windows, les nouvelles sont bonnes avec une progression, côté OEM, de 6 % des ventes de licences Pro et de 5 % pour les licences non-Pro. En ce qui concerne la hausse des ventes aux particuliers, elle est là encore de 5 %. Microsoft ne donne aucune précision sur le nombre de machines exploitant Windows 10, assurant seulement qu'il augmente, sans dire non plus dans quelles proportions. 

Microsoft Q2 FY17

La section Gaming bénéficie d'une plus grande transparence. Il n'est toujours pas question pour la marque de divulguer le nombre de Xbox One vendues depuis son lancement, mais on apprendra tout de même qu'elle a réalisé un chiffre d'affaires d'environ 3,5 milliards de dollars. Les transactions sur les plateformes maison (Xbox Live et Windows Store) concernant des jeux dématérialisés ont quant à elles atteint le milliard de dollars. Autre certitude : les ventes de consoles ont été moindres au dernier trimestre qu'à la même époque l'an passé, ce malgré le lancement de la Xbox One S. Il sera intéressant de voir si Sony observe la même tendance avec sa PlayStation 4.

Concernant le Xbox Live, le nombre d'utilisateurs mensuels (MAU) progresse de 15 % et atteint 55 millions. Attention toutefois, ce chiffre tient compte des personnes y accédant via les plateformes mobiles ou Windows 10. Il ne s'agit donc pas d'un indicateur fiable de la base de consoles installées par la marque, ni même du nombre d'abonnés au bouquet « Gold ». 

Les ventes de surfaces ont quant à elles reculé de 2 % cette année et atteignent 1,32 milliard de dollars. Toutefois, les marges se sont améliorées de 6 %, grâce au remplacement de la Surface 3 par la Surface Pro 4 et le Surface Book dans le classement des meilleures ventes de la marque.

Enfin, Bing a également réalisé de bons scores au dernier trimestre, avec une hausse de 10 % de ses revenus hors coûts d'acquisition de trafic. Une performance à la fois due à une audience en progression et de meilleurs revenus par recherche. La rentabilité du moteur est également à la hausse, notamment grâce à la renégociation de l'accord signé avec Yahoo.

Wall Street applaudit

En bourse, les investisseurs ont plutôt bien accueilli les annonces de Microsoft, ce qui se manifeste par une hausse de 2 % du cours de l'entreprise à Wall Street, alors que le NASDAQ est au point mort. Le géant de Redmond est ainsi valorisé à 515 milliards de dollars, soit 28 % de plus qu'il y a un an. 

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !