Wine 2.0 ajoute le support d'Office 2013 et du 64 bits pour macOS

Une bien longue liste d'améliorations
Logiciel 4 min
Wine 2.0 ajoute le support d'Office 2013 et du 64 bits pour macOS
Crédits : triloks/iStock

Wine, qui permet de faire fonctionner des logiciels Windows sur les systèmes Linux et Unix, revient dans une nouvelle version 2.0. Elle comporte de très nombreuses améliorations, notamment sur le plan graphique. La liste des applications compatibles a bien évidemment été revue à la hausse.

Wine, acronyme récursif de « Wine Is Not an Emulator », peut être décrit comme la couche d’interprétation nécessaire au fonctionnement des logiciels Windows sur des systèmes Linux et Unix, y compris macOS. Il s’agit en fait d’une implémentation libre des API (Application Programming Interface). Leur code source n’étant pas libre, cela passe par un travail de longue haleine, et souvent ingrat. Le projet est sous licence LGPL.

Support du 64 bits dans macOS et d'Office 2013

La version 2.0 vient de paraître, et avec elle une très longue liste de nouveautés et améliorations diverses. D’après l’équipe de développement, elle concrétise plus d’un an de travail, dépassant les 6 000 modifications individuelles. Tous les plus gros changements se concentrent sur une meilleure compatibilité générale, mais attention : il ne faut pas en attendre des miracles, particulièrement avec les logiciels les plus récents.

Par exemple, l’un des plus gros apports est la prise en charge du 64 bits sous macOS, avec une petite hausse des performances à la clé. Office 2013 est « officiellement » supporté, montrant par-là d’ailleurs que le travail avance à un rythme assez lent, la tâche restant à chaque fois immense.

DirectWrite et Direct3D mieux pris en charge

Le reste des améliorations est particulièrement copieux. On en trouve par exemple toute une série sur le support de DirectWrite et Direct3D, deux API Windows parmi les plus importantes. La première est particulièrement cruciale pour tout ce qui touche à la gestion des textes et polices. On comprend d’autant mieux le travail réalisé avec l’arrivée d’Office 2013 dans la liste de compatibilité.

Côté Direct3D – qu’on ne présente plus – les efforts se sont concentrés sur l’intégration de fonctionnalités spécifiques aux versions 10 et 11 de l’API. Sont ainsi supportés de nouvelles instructions pour les Shader Model 4 et 5, un plus grand nombre de formats de ressources, les ressources sans type, la lecture/écriture sRGB ou encore le redémarrage des primitives. Les cartes graphiques prises en charge sont également plus nombreuses.

La plupart des améliorations dans la partie graphique

Les améliorations graphiques sont en fait les plus nombreuses. Il s’agit d’un terrain particulièrement propice aux travaux car la conversion des appels et le travail réalisé par Wine reposent avant tout sur les correspondances entre ce dont le logiciel a besoin et ce que Wine peut lui offrir. Dans de nombreux cas, le projet renvoie vers des solutions basiques, qui se traduisent par une perte franche de fluidité.

Wine 2.0 doit en théorie marquer une accélération sensible dans de nombreux cas, tant pour les jeux pris en charge – via justement les améliorations dans le support de DirectX – que pour les applications plus classiques, exploitant la GDI (Graphics Device Interface). Ce n’est pourtant pas le seul domaine où la nouvelle version fait des progrès.

Arrivée de GStreamer 1.0 et meilleur support du réseau

Tout ce qui touche au multimédia profite ainsi de l’arrivée de GStreamer 1.0. Il s’agit pour rappel d’une API que l’on retrouve dans de nombreuses distributions Linux, largement utilisé par les applications conçues pour l’environnement GNOME. Par ailleurs, Wine 2.0 peut basculer le son 5.1 ou 4.0 vers du stéréo classique.

La partie réseau est également renforcée. Par exemple, l’API Web Services est maintenant supportée, permettant l’émission d’appels SOAP. Ce qui permet à Wine de prendre notamment en charge le mécanisme d’activation d’Office 2013. Le moteur de rendu Gecko (de Mozilla) est en outre présent en version 47 (la dernière ESR disponible), la résolution de nom IDN est de la partie, l’écriture XML est nettement plus rapide pour les gros fichiers, les longues URL sont mieux gérées et les performances JavaScript sont en hausse.

Tous ceux qui souhaitent voir la (longue) liste complète des nouveautés pourront la trouver dans l’annonce officielle.

Notez que Wine change également de cycle de développement, ainsi que de nomenclature. Les sorties des versions majeures sont prévues pour être annuelles, avec Wine 3.0 devant arriver l’année prochaine donc. Des moutures de développement 2.1, 2.2, 2.3 et ainsi de suite y mèneront graduellement, mais elles ne serviront qu’à des fins de tests. Du côté de la branche stable, des versions 2.0.X seront proposées régulièrement.

Une solution pour des problématiques précises

Wine est un projet libre et gratuit qui peut rendre de grands services, selon les besoins de l’utilisateur. Comme indiqué, il ne peut cependant pas accomplir de miracles, notamment dans les jeux où les performances seront nécessairement limitées par la capacité à exploiter pleinement le matériel.

Cependant, il permet de se sortir de mauvais pas, quand on se trouve par exemple sous macOS et que l’on souhaite installer un logiciel en particulier. S’il est géré par Wine, il pourra alors fonctionner sans trop de problème, voire aucun. Ce qui éviterait alors d’avoir à recourir à Bootcamp, solution pratique mais qui a deux gros inconvénients quand on ne souhaite utiliser qu’une paire de logiciels : devoir installer Windows, et en payer la licence. Des soucis que l’on retrouve d’ailleurs avec des solutions de virtualisation comme VMware Fusion et Parallels Desktop.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !