Alphabet déçoit Wall Street avec « seulement » 5,3 Md$ de bénéfices trimestriels

Le Relou de Wall Street
Economie 3 min
Alphabet déçoit Wall Street avec « seulement » 5,3 Md$ de bénéfices trimestriels
Crédits : AlexSava/iStock

Alphabet estime avoir bouclé un quatrième trimestre de toute beauté, mais ses investisseurs ne sont pas du même avis. En cause, un écart de 200 millions de dollars entre les attentes des analystes et le bénéfice net réalisé par l'entreprise.

« Notre croissance au quatrième trimestre a été exceptionnelle ! » s'est exclamée Ruth Porat, la directrice financière d'Alphabet, la maison mère de Google. De l'autre côté du miroir, les investisseurs de Wall Street étaient déçus de ne voir qu'une croissance à un chiffre des bénéfices de l'entreprise. Voilà comment l'on pourrait résumer en quelques mots la présentation des derniers résultats trimestriels d'Alphabet. 

Une croissance qui se poursuit

Sur le seul quatrième trimestre, Alphabet a réalisé un chiffre d'affaires de 26,064 milliards de dollars, en hausse de 22 % par rapport à l'année dernière. Un taux de croissance plus élevé de quatre points par rapport à celui observé un an plus tôt à la même période. 

La marge opérationnelle de l'entreprise s'est quant à elle maintenue à 25 %, tandis que le bénéfice net du géant américain s'établit à 5,333 milliards de dollars sur les trois derniers mois de 2016, contre 4,923 milliards un an plus tôt. L'ensemble apparait donc plutôt satisfaisant, mais du côté des marchés boursiers, les analystes et investisseurs attendaient de meilleurs chiffres à Mountain View. En effet, le consensus se situait plutôt autour de 5,5 milliards de dollars de bénéfices nets.

Sur l'ensemble de 2016, le chiffre d'affaires d'Alphabet atteint 90,272 milliards de dollars, contre 74,989 milliards en 2015, soit une progression de 20,4 %. Le bénéfice net s'établit quant à lui à 19,478 milliards de dollars sur l'exercice, contre 15,826 milliards sur l'année précédente (+23 %).

La publicité reste la principale source de revenus d'Alphabet

Comme d'habitude, Alphabet tire la plupart de ses revenus des activités publicitaires de Google. Ceux-ci s'élèvent à 22,399 milliards de dollars au dernier trimestre et comptent pour 86 % du total. Sur cette somme, 17,968 milliards de dollars correspondent aux revenus tirés des sites exploités par Google et 4,431 milliards aux publicités diffusées sur des sites tiers.

Revenus Google Q4 16

Les 14 % restants se répartissent entre les autres activités de Google, dont la vente de smartphones ou de périphériques tels que les Chromecast et ce qu'Alphabet appelle ses « Other bets ». Il s'agit d'investissements dans des secteurs que l'entreprise estime être porteurs, mais qui ne sont pas encore viables. Cela inclut par exemple Google Fiber, Nest ou Calico. Ces projets ont permis de récolter 262 millions de dollars au dernier trimestre, mais en générant 1,088 milliard de dollars de pertes d'exploitation. 

Des taxes soudainement plus élevées

Ce trimestre, on remarque également une très soudaine hausse des provisions d'Alphabet pour régler ses impôts. L'an dernier au quatrième trimestre, l'entreprise retenait un taux d'imposition de seulement 5 % et provisionnait 277 millions de dollars à cet effet. Cette année, 1,524 milliard de dollars a été mis de côté à cet effet, soit un taux d'imposition de 22 %. 

Si l'on compare ce chiffre sur l'ensemble des exercices 2015 et 2016, la variation est moins brutale mais reste très significative, le taux passant de 16,8 % à 19,3 %. On notera tout de même qu'en 2014 Google avait provisionné 21 % de ses bénéfices pour régler ses impôts, la hausse enregistrée cette année n'est donc pas forcément signe d'un changement de politique de ce côté-là. 

Money money money...

À l'issue de cette année, Alphabet disposait de très solides réserves de liquidités : 86,333 milliards de dollars très exactement, contre 73,066 milliards un an plus tôt. Avec de tels montants à disposition, l'entreprise pourrait se lancer sans mal dans de nouvelles acquisitions sans que cela ne perturbe son bon fonctionnement. Ses effectifs sont quant à eux passés d'environ 61 800 personnes fin 2015 à 72 053 employés fin 2016. 

En bourse, le cours de l'action Alphabet reculait de 2 % suite à toutes ces annonces. Les investisseurs étaient en effet déçus par le niveau de bénéfice annoncé par l'entreprise et s'attendaient à légèrement mieux. Alphabet reste toutefois valorisée à plus de 580 milliards de dollars, un chiffre en hausse d'environ 15 % sur un an.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !