Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Pour le sénateur Gaëtan Gorce, le rapport sur le fichier TES confirme les craintes des opposants

Et donc de Gorce Gaëtan
Droit 2 min
Pour le sénateur Gaëtan Gorce, le rapport sur le fichier TES confirme les craintes des opposants
Crédits : Senat.fr

Dans un bref communiqué, le sénateur de la Nièvre réclame une nouvelle fois la suspension du fichier central des cartes nationales d’identité et des passeports. Il s’appuie sur le récent rapport d'audit de l’ANSSI et de la DINSIC. 

Les conclusions du rapport commandé par le ministère de l’Intérieur à l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information (ANSSI) et à la Direction interministérielle du numérique et du système d'information et de communication de l'État (DINSIC), n’ont pas été très glorieuses pour ce fichier biométrique monstre.

Saisies par une lettre de mission très cadrée, proscrivant la quête de solution alternative, les deux administrations ont épinglé plusieurs problèmes sur ce dispositif défendu bec et ongle par Bernard Cazeneuve.

Ainsi, l'épreuve de ces conclusions dézingue les propos de Bernard Cazeneuve qui jurait que le fichier sur les titres électroniques sécurisés ne pouvait que servir à authentifier, jamais à identifier une  personne à l’aide de ses traces biométriques. Au contraire, explique le document, TES « peut techniquement être détourné à des fins d’identification, malgré le caractère unidirectionnel du lien informatique mis en œuvre pour relier les données d’identification alphanumériques aux données biométriques ».

Les craintes des opposants confirmées

Du côté du sénateur PS, « ce rapport confirme largement les craintes exprimées par les opposants au fichier TES », d’autant que selon la DINSIC-ANSSI, TES souffre d'un « certain nombre de vulnérabilités de gravité variable ».  

Pour Gaëtan Gorce, « l’absence d’une protection intégrale des données dès lors qu’elles seront centralisées est susceptible de conduire à des détournements pouvant mettre en péril la sécurité de nos concitoyens ». Et celui-ci de réclamer, à nouveau, la suspension de TES tout « en renonçant à la constitution d'une base centralisée ».

Le gouvernement n’est pas vraiment sur cette longueur d’ondes : il a chargé une commission d’homologation de poursuivre ses travaux avec l’ANSSI et la DINSIC. Cette commission est appelée à se prononcer d’ici la mi-février « sur l’analyse des risques et la conformité des mesures de maîtrise de ces risques ». Le processus « sera ainsi mené à son terme ». Le ministère indique enfin que le système bénéficiera « en permanence d’un niveau de sécurité adapté aux risques et menaces, avec une réévaluation annuelle du dispositif ».

 

19 commentaires
Avatar de jackjack2 Abonné
Avatar de jackjack2jackjack2- 21/01/17 à 09:56:26

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Merci pour cet article du samedi.

Sinon c'est marrant, le ministère dit

que le système bénéficiera « en permanence d’un niveau de sécurité adapté aux risques et menaces

alors que l'ANSSI et la DINSIC disent l'inverse, avec PLUSIEURS intrusions déjà effectuées... Bien sûr on nous dira que c'était des toutes petites et théoriques, et ANSSI+DINSIC ne pourront pas confirmer ou infirmer vu que les infos sont classées.

Décidément je comprends pas pourquoi ils persistent
On a les méthodes pour faire ça bien, mais non Bernard veut continuer et faire ça mal.
Non sans tenter d'expliquer que tout autre méthode coûterait plus cher. Sans étude bien sûr.

J'ai jamais été fan du nouvelle république, mais force est de constater que l'incompétence et l'entêtement des dirigeants qu'on se tape et qu'on va continuer à subir y incite fortement.

Avatar de zempa INpactien
Avatar de zempazempa- 21/01/17 à 10:15:43

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

jackjack2 a écrit :

Décidément je comprends pas pourquoi ils persistent
On a les méthodes pour faire ça bien, mais non Bernard veut continuer et faire ça mal.
Non sans tenter d'expliquer que tout autre méthode coûterait plus cher. Sans étude bien sûr.

J'ai jamais été fan du nouvelle république, mais force est de constater que l'incompétence et l'entêtement des dirigeants qu'on se tape et qu'on va continuer à subir y incite fortement.

A ce niveau de responsabilité, je ne pense pas qu'une ministre puisse prendre des décisions à la légère sans savoir où il va.
Au delà de ses collaborateurs proches, il dispose de toute une administration qui elle est loin d'être incompétente et sur laquelle il peut s'appuyer.
 
Pour comprendre un tel acharnement, il suffit de voir le contexte dans lequel on est : post attentats.
La volonté derrière ce fichier est clairement de ficher les gens afin d'en dégager des profils qui pourraient être suspects.

Car la première préoccupation pour le ministère de l'intérieur est celle d'un nouvel attentat.
Après tous les attentats ces dernières années, ses services n'ont plus le droit à l'erreur.

Du coup, tous les moyens même liberticides sont bons pour apporter davantage d'éléments qui pourraient permettre l'arrestation de toute personne suspecte.

Malheureusement, c'est bien la peur d'un nouvel attentat qui a guidé, guide et probablement guidera la politique en matière de sécurité en France...
 
"Un peuple prêt à  sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux."
Benjamin Franklin.
 

Édité par zempa le 21/01/2017 à 10:17
Avatar de AncalagonTotof Abonné
Avatar de AncalagonTotofAncalagonTotof- 21/01/17 à 10:31:56

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Pas d'accord. Je suis peut-être trop pessimiste mais ...

La raison pour laquelle les attentats on pu se produire est connue : manque d'homme pour surveiller les suspects, et non pas manque de machines pour surveiller 100% des français (sans compter le reste du monde).

J'ai plus l'impression que tout ce qui se met en place a au moins deux objectifs :

  • une illusion de sécurité : de la manœuvre politicarde, en vue des élections pour montrer qu'on a plus de muscles que le copain^Wconcurent du camp d'en face

  • surveiller la menace "peuple". Les politiques ne vivent pas dans le même monde que nous. Et il en on de plus en plus peur. Donc, il faut surveiller tout ces gens.

    Ça n'engage que moi, mais ce qui se dessine, c'est la construction d'une dictature.

Avatar de jackjack2 Abonné
Avatar de jackjack2jackjack2- 21/01/17 à 10:41:23

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

AncalagonTotof a écrit :

Pas d'accord. Je suis peut-être trop pessimiste mais ...

La raison pour laquelle les attentats on pu se produire est connue : manque d'homme pour surveiller les suspects, et non pas manque de machines pour surveiller 100% des français (sans compter le reste du monde).

J'ai plus l'impression que tout ce qui se met en place a au moins deux objectifs :

  • une illusion de sécurité : de la manœuvre politicarde, en vue des élections pour montrer qu'on a plus de muscles que le copain^Wconcurent du camp d'en face

  • surveiller la menace "peuple". Les politiques ne vivent pas dans le même monde que nous. Et il en on de plus en plus peur. Donc, il faut surveiller tout ces gens.

    Ça n'engage que moi, mais ce qui se dessine, c'est la construction d'une dictature.

+1, sauf la dernière phrase, ils garderont la démocratie mais en vissant les deux partis historiques au pouvoir

Avatar de js2082 Abonné
Avatar de js2082js2082- 21/01/17 à 13:40:00

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

zempa a écrit :

A ce niveau de responsabilité, je ne pense pas qu'une ministre puisse prendre des décisions à la légère sans savoir où il va.

Il ne faut pas prendre les gens pour des cons mais ne pas oublier qu'ils le sont.
La quasi-totalité des ministres et députés prennent des décisions sans savoir où ils vont, se contentant de vomir ce que leur pote lobbyiste leur a balancé.
Suffit de les entendre parler du nucléaire ou de la santé pour vite s'en rendre compte.

zempa a écrit :

Au delà de ses collaborateurs proches, il dispose de toute une administration qui elle est loin d'être incompétente et sur laquelle il peut s'appuyer.
 

Ayant pu travailler avec une administration, je peux te confirmer que la compétence, ce n'est pas ce qui la caractérise le mieux.

Généralement, un ministre prendra toujours des collaborateurs moins compétents que lui, afin d'éviter que l'un d'eux ne lui fasse de l'ombre, voire le remplace.

Avatar de Vin Diesel Abonné
Avatar de Vin DieselVin Diesel- 21/01/17 à 18:15:34

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Il y a un excellent article de blog là :
 
http://edgard.fdn.fr/blog/index.php?post/2016/08/12/Limiter-le-chiffrement

ça ne parle que de chiffrement, mais ça colle assez bien à la "mentalité" de nos politiques actuellement   ...

Avatar de Soriatane Abonné
Avatar de SoriataneSoriatane- 21/01/17 à 22:25:48

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

L'ANSSI et le DINSIC ont dit que leur experts ont fait une intrusion et y sont arrivés. Pas que des méchants aient fait une intrusion.

Si les experts avaient trouvé des traces d'une intrusion et noté cela noir sur blanc dans leur rapport, jamais le gouvernement aurait du dire que tout allait bien.

Avatar de fatbob INpactien
Avatar de fatbobfatbob- 21/01/17 à 22:49:29

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

jackjack2 a écrit :

+1, sauf la dernière phrase, ils garderont la démocratie mais en vissant les deux partis historiques au pouvoir

C'est pas déjà fait depuis... le début de la Vème république ? Quel autre parti que l'un des deux principaux a accédé au pouvoir depuis, disons 40 ans ?

Avatar de fatbob INpactien
Avatar de fatbobfatbob- 21/01/17 à 22:53:16

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

js2082 a écrit :

Généralement, un ministre prendra toujours des collaborateurs moins compétents que lui, afin d'éviter que l'un d'eux ne lui fasse de l'ombre, voire le remplace.

Je ne pense pas que le problème de compétence soit le plus important.
C'est surtout que ces types là n'ont rien en commun avec nous. Ils prennent des décisions qui ne les concernent pas et dont ils n'ont pas à subir les conséquences. Du coup, ils se foutent bien de savoir si ça peut avoir un impact négatif sur la vie de leurs concitoyens du moment que leur pouvoir est renforcé.

Avatar de Wellit INpactien
Avatar de WellitWellit- 21/01/17 à 22:53:24

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

tout à fait, B.B et les autres ayant fait pas mal de lobbying au près des parlementaires et ayant eu beaucoup de discutions avec le ministère du numérique et de l'intérieur il me semble en sont ressortis un peu dégouté :s
C'est d'ailleurs pour ça que la Quadradature du Net ne travaillent plus vraiement en France mais au niveau de l'Europe

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 2