Switch : Nintendo met de côté Miiverse et StreetPass, mais pas la 3DS

Une console pas si portable que ça
Switch : Nintendo met de côté Miiverse et StreetPass, mais pas la 3DS

Avec la Switch, Nintendo entend bousculer certaines de ses habitudes. Ainsi, Miiverse et StreetPass, qui étaient l'apanage des consoles de la marque jusqu'ici, ne seront pas reconduits. Le constructeur affirme également que la Switch n'a pas vocation à remplacer la 3DS.

Depuis le lancement de la Wii U en novembre 2012, Nintendo dispose de son propre réseau social, Miiverse. Accessible depuis une 3DS, une Wii U, ainsi qu'au travers d'un PC ou d'un smartphone, il a pour objectif de permettre aux joueurs de partager facilement des captures d'écran ou tout simplement de discuter des jeux disponibles sur les consoles de la marque. 

Au revoir Miiverse et StreetPass

Il était logique de s'attendre à ce que Miiverse ait droit à son application dédiée sur Switch. Cela ne sera toutefois pas le cas. Dans une entrevue accordée à VentureBeat, David Young, un assistant chargé des relations publiques pour Nintendo a expliqué que Nintendo « n'utilisera pas Miiverse sur la Switch ». Une annonce plutôt surprenante. On en déduit donc que le bouton dédié au partage de captures d'écran sera donc lié à d'autres réseaux sociaux, mais le fabricant n'a pas encore clairement communiqué sur cet aspect.

Dans la même veine, le représentant explique que la console ne sera pas non plus compatible avec StreetPass. L'explication tient au fait que Nintendo ne voit pas la Switch comme une machine portable à part entière, mais plutôt comme un modèle de salon pouvant occasionnellement en sortir pour jouer en mobilité. Pour rappel, StreetPass permet de récupérer les Mii (de petits avatars) de personnes croisées dans la rue, à condition de se promener avec sa 3DS en veille dans la poche. Des mini-jeux sont liés à cette fonctionnalité.

La 3DS n'est pas morte

Dans une entrevue accordée à Wired, Reggie Fils-Aimé, le PDG de Nintendo of America, assure quant à lui que la 3DS a encore « une longue carrière devant elle », sous-entendant que la nouvelle Switch n'a pas vocation à remplacer la console portable. Un soulagement pour ceux qui en auraient acheté une récemment.

Le dirigeant explique que 3DS et Switch vont « vivre côte à côte », parce qu'elles permettent de toucher un public différent, avec des budgets variables et des attentes qui ne sont pas les mêmes. « Vous trouverez le contenu le plus frais sur Nintendo Switch, et vous avez un catalogue de milliers de jeux sur Nintendo 3DS, plus quelques gros morceaux qui arrivent », assure Reggie Fils-Aimé.

Dernier détail, Nintendo ajoute qu'il ne devrait pas être question de ruptures de stock au lancement de la console, contrairement à ce qui a pu être observé avec la NES Mini. Le constructeur explique que les 2 millions d'exemplaires prévus pour le premier mois de commercialisation seront bel et bien disponibles, et Reggie Fils-Aimé promet que « tous les consommateurs voulant acheter une Nintendo Switch pourront l'acheter ». La marque elle, espère qu'ils seront nombreux, pour faire oublier le désastre commercial qu'a été la Wii U.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !