Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Falcon 9 de SpaceX : lancement et récupération réussis, les dix satellites Iridium en orbite

Un lancement de fait, combien encore en attente ?
Tech 2 min
Falcon 9 de SpaceX : lancement et récupération réussis, les dix satellites Iridium en orbite

Pour son retour dans l'espace, SpaceX signe un sans-faute. Il faut dire que la société d'Elon Musk n'avait pas vraiment le droit à l'erreur. Cerise sur le gâteau, le premier étage est venu se poser sans encombre sur une barge dans l'océan.

Après plus de quatre mois sans aucun lancement à cause d'une explosion sur le pas de tir, la fusée Falcon 9 de SpaceX est de retour pour un lancement. Il devait avoir lieu le 9 janvier mais, après un report à cause d'une météo capricieuse, la mission Iridium-1 s'est finalement envolée samedi pour l'espace. L'opération s'est déroulée sans accroc du début à la fin. 

Une réussite sur toute la ligne : décollage, mise en orbite et récupération 

Fidèle à son habitude, la société d'Elon Musk profitait de ce lancement pour tenter de récupérer le premier étage de sa fusée. 8 minutes après le décollage, il est venu se poser en douceur sur la barge baptisée Just Read the Instructions située dans l'océan : 

C'est quasiment devenu une opération de routine pour SpaceX, mais la société n'a toujours pas réutilisé un de ses premiers étages pour un nouveau lancement. Une telle opération est prévue pour le premier trimestre de l'année avec la mission SES, mais la date exacte reste encore à confirmer. Maintenant que le retour en vol de SpaceX a réussi, de nouveaux détails devraient arriver rapidement.

Iridium déploie ses 10 premiers satellites, 60 en attente

Pour Iridium, c'est également une réussite avec les premiers satellites de télécommunication déployés sur la bonne orbite. Via un communiqué de presse, la société explique que ses « dix satellites Iridium NEXT ont été déployés avec succès et fonctionnent nominalement ». Elle va maintenant mener des opérations de vérification et de mise en place des satellites, ce qui prendra environ trois mois.

Les dix satellites seront ensuite rejoints par de nouvelles fournées afin de former une constellation. Au total, 70 satellites sont attendus, avec sept lancements de Falcon 9. Le fonctionnement opérationnel de l'ensemble d'Iridium NEXT est prévu pour l'année prochaine.

40 commentaires
Avatar de PtaH INpactien
Avatar de PtaHPtaH- 16/01/17 à 08:11:11

Heureusement que les aliens font exploser une fusée SpaceX de temps en temps, sinon il n'y aurait déjà plus de concurrence.

Avatar de taralafifi INpactien
Avatar de taralafifitaralafifi- 16/01/17 à 08:13:13

Et quand le premier étage et le reste de la fusée ne sont par récupérés, ils atterrissent où ? Au fond de l'océan histoire le polluer un peu plus ?

Avatar de EngelGW Abonné
Avatar de EngelGWEngelGW- 16/01/17 à 08:22:43

À voir le premier étage se poser sur la barge en douceur, on en oublie presque sa taille. 
 Je l'ai réalisé il y a peu avec cette photo (source: compte twitter de F. Porcel)

Avatar de ArKoS Abonné
Avatar de ArKoSArKoS- 16/01/17 à 08:24:35

En effet c'est impressionnant ! Merci pour ce rappel :)

Avatar de anonyme_da8e40e78b1827e8ae8be46ff715b801 INpactien

Je crois que tout cela se désintègre dans l'atmosphère lors de la chute.

Avatar de NeedSumSleep INpactien
Avatar de NeedSumSleepNeedSumSleep- 16/01/17 à 08:52:44

C'est une belle réussite d'ingénierie pour le coup.
Mais apparemment tout ceci va coûter une blinde en plus car l'enquête terminé SpaceX a reconnu qu'il faudrait, a terme (non précisé) revoir la conception de ces lanceurs.

j'ai plus le lien désolé mais je le recherche et j'éditerai posterai si je le trouve.

Mais c'était pas bien difficile de le deviner...

Ils ont de la chance, une chance colossale : le marché est incroyablement porteur, en ce moment, et pour longtemps. (Arianespace à un planning plein pour 2 ans, on aurait Ariane 6 l'europe serait incroyablement riche lol)
 

Leur problème n'est pas de trouver des clients mais d'arriver a les satisfaire.

situation économique très enviable...

Avatar de js2082 INpactien
Avatar de js2082js2082- 16/01/17 à 09:02:28

taralafifi a écrit :

Et quand le premier étage et le reste de la fusée ne sont par récupérés, ils atterrissent où ? Au fond de l'océan histoire le polluer un peu plus ?

Les éléments de fusée sont toujours récupérés. C'est à ma connaissance ainsi depuis les débuts de l'ère spatiale.

Vu le prix de ces engins, ce serait une erreur de ne pas les récupérer d'ailleurs

Avatar de KP2 Abonné
Avatar de KP2KP2- 16/01/17 à 09:03:50

taralafifi a écrit :

Et quand le premier étage et le reste de la fusée ne sont par récupérés, ils atterrissent où ? Au fond de l'océan histoire le polluer un peu plus ?

Jusqu'à maintenant, ça surtout généré qq'unes des plus belles explosions de fusées qu'on a vu depuis longtemps...

Avatar de KP2 Abonné
Avatar de KP2KP2- 16/01/17 à 09:04:29

beuss46 a écrit :

Je crois que tout cela se désintègre dans l'atmosphère lors de la chute.

Ben non, sinon ils auraient rien à récupérer en fonctionnement normal...

Avatar de NeedSumSleep INpactien
Avatar de NeedSumSleepNeedSumSleep- 16/01/17 à 09:08:52

Non pour le coup ça dépend des missions pour ceux de types géostationaires les derniers étages  peuvent être détruit dans l’atmosphère.
Sinon dans la majorité des cas on calcul les zones de retombée et récupération des différents étages, qui sont par la suite détruit ou recylcé selon les composants.
 

Édité par NeedSumSleep le 16/01/2017 à 09:10
Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 4