Atlassian s'offre le gestionnaire de projets Trello, pour 425 millions de dollars

Trellolo
Economie 2 min
Atlassian s'offre le gestionnaire de projets Trello, pour 425 millions de dollars
Crédits : maxsattana/iStock

Atlassian l'éditeur de l'outil de gestion de projet JIRA a ajouté un nouveau à son escarcelle. L'entreprise vient en effet d'annoncer le rachat de Trello, qui publie la solution portant le même nom, pour 425 millions de dollars. 

Les outils de gestion de projet sont une niche plutôt juteuse et Atlassian, qui fêtait le mois dernier son premier anniversaire en bourse, compte bien s'adjuger une copieuse part de ce gâteau. L'éditeur américain est friand de rachats pour compléter son catalogue et sa dernière annonce confirme une fois de plus cette stratégie. Pour mémoire, Atlassian édite l'outil de gestion de projets et de tickets JIRA, ainsi que le service de communication pour entreprises HipChat (qui peut se connecter avec Trello depuis début 2015).

Hello Trello

L'entreprise va épaissir pour la 18e fois son portefeuille de services grâce à un rachat, et cette fois-ci il est question de Trello, la société éditant le logiciel de gestion de projet éponyme. La transaction s'élève à 425 millions de dollars, qu'Atlassian règlera à hauteur de 360 millions de dollars en cash, puisé dans ses réserves de liquidités, et le reste en actions ou en stock-options.

Trello

Si vous n'êtes pas familier avec cet outil, sachez juste que Trello cherche à se démarquer des autres services de gestion de projets par sa simplicité d'utilisation. Il se présente en effet comme un simple tableau garni de plusieurs listes de tâches, avec la possibilité de distribuer chaque étape à une équipe différente.

L'outil compte 19 millions d'utilisateurs, un chiffre qui compte à la fois ceux de la formule gratuite (qui permet de gérer un nombre illimité de tâches), et ceux de sa version payante, à 9,99 dollars par mois et par utilisateur, qui ajoute quelques fonctionnalités bienvenues. Il devient alors possible d'intégrer des services comme Dropbox, Github, Salesforce ou Slack, ainsi que des pièces jointes allant jusqu'à 250 Mo dans les tâches.

Aucun changement dans l'organisation

L'opération devrait être finalisée avant la fin du mois de mars et Jay Simons, le président d'Atlassian, assure à nos confrères de VentureBeat qu'aucun changement n'était prévu à l'horizon pour Trello. Ses équipes resteront installées à New York et continueront à développer de nouvelles fonctionnalités.  Il est également prévu que le service soit maintenu sur les serveurs d'Amazon Web Services.

Atlassian va même encore un peu plus loin pour rassurer ses utilisateurs. « Si vous utilisez Trello, gratuitement ou en payant, soyez assurés que nous continuerons à le proposer comme un service indépendant », affirme ainsi l'entreprise dans le billet d'annonce du rachat. Quant aux implications financières de ce rachat, et de son impact sur les résultats financiers d'Atlassian, il faudra au mieux attendre la présentation des prochains chiffres trimestriels de l'entreprise, prévue pour le 19 janvier.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !