Accident mortel : Apple attaquée pour ne pas avoir bloqué FaceTime au volant

La contre-indication semblait évidente
Droit 3 min
Accident mortel : Apple attaquée pour ne pas avoir bloqué FaceTime au volant
Crédits : hocus-focus/iStock

Une famille américaine, ayant perdu sa fille de 5 ans dans un accident de voiture, attaque Apple. Raison invoquée : le conducteur qui les a percutés de plein fouet était occupé sur FaceTime. De son côté, la firme rappelle que les conducteurs sont responsables de leurs gestes.

La famille Modisette a déposé plainte contre Apple au motif que la fonction FaceTime peut fonctionner même lorsque l’on est en train de conduire. Un tel mécanisme devrait être selon elle impossible. Elle cite d’ailleurs un brevet déposé par Apple en avril 2014 décrivant une manière de bloquer tout ou partie du smartphone pendant la conduite.

Détecter une conduite active

Les Modisette se trouvaient dans leur voiture, avec leurs deux filles, Moriah et Isabella. Ils étaient arrêtés à un feu rouge et ont été violemment percutés par Garrett Wilhelm. Ce dernier était en communication FaceTime sur un iPhone et, trop absorbé, n’a pas vu les feux de freinage de leur Toyota. Moriah, cinq ans, est décédée, et le reste de la famille a été blessé. Quand la police est arrivée sur les lieux, l’iPhone du conducteur était toujours en cours d’appel.

Garrett Wilhelm a été inculpé pour homicide involontaire, mais la famille estime qu’Apple devrait avoir sa part de responsabilité. Selon elle, il ne devrait pas être permis d’effectuer une vidéoconférence FaceTime pendant la conduite. Le brevet cité pourrait empêcher un tel cas de figure car il décrit deux mécanismes : des détecteurs de mouvement et de lieu. Le premier indiquerait un déplacement en véhicule (à la manière de Waze si on souhaite changer un réglage pendant que la voiture roule), l’autre qu’il s’agit du conducteur en repérant la position dans l’habitacle du véhicule.

Pour Apple, les conducteurs sont responsables

Apple n’a pas directement commenté l’affaire, mais a tout de même indiqué que les conducteurs étaient responsables de leur attitude au volant. L’entreprise a ajouté que les personnes ne souhaitant pas basculer en mode avion quand ils sont au volant pouvaient toujours enclencher le mode silencieux, ou « Ne pas déranger ».

Le fait est que FaceTime, qui permet des conversations audio ou vidéo, est loin d’être la seule application à pouvoir réaliser ce genre d’opérations. Si Apple devait être responsable pour ne pas avoir bloqué les appels en cas de conduite active, d’autres applications pourraient suivre : Hangouts, Skype, Messenger, WhatsApp et globalement toutes les applications de messagerie proposant une fonction vidéo. Aucune ne propose une telle fonctionnalité.

Forcer les constructeurs à implanter un blocage ?

L’affaire met surtout en lumière un problème croissant : l’utilisation du smartphone au volant et son implication dans les accidents de la route. Aux États-Unis, ces derniers sont ainsi en croissance de 10 % sur les autoroutes, beaucoup impliquant justement des appareils mobiles, si l’on en croit un article d’il y a deux semaines chez Ars Technica.

La question est complexe, car elle met en balance la responsabilité du conducteur et la volonté d’éviter le moindre risque via des fonctions de blocage. Sa responsabilité est une thématique récurrente et entière, notamment dans le domaine des véhicules autonomes (il doit garder les mains sur le volant).

Par ailleurs, il n’est pas impossible que les gouvernements, si les chiffres augmentent, poussent vers la mise en place d’un système centralisé de blocage, tel qu'envisagé par le brevet Apple. L’histoire a déjà montré qu’ils pouvaient demander la généralisation de certains mécanismes, comme le blocage et l’effacement à distance pour l’utilisateur (kill switch), en cas de perte ou de vol. auquel cas, l’énergie et les moyens mis en place seraient conséquents, uniquement pour compenser un problème élémentaire de comportement chez le conducteur : ne pas lancer de vidéoconférence quand on est au volant.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !