Altice vend ses activités télécoms en Belgique et au Luxembourg pour 400 millions d'euros

400 millions, ça donne la frite
Economie 2 min
Altice vend ses activités télécoms en Belgique et au Luxembourg pour 400 millions d'euros
Crédits : zimmytws/iStock

Altice fait entrer un peu de cash dans ses caisses, pour passer plus sereinement les fêtes de fin d'année. L'opérateur néerlandais se sépare de SFR BeLux, qui regroupait ses activités en Belgique et au Luxembourg, contre 400 millions d'euros.

Si la majeure partie des activités d'Altice se trouvent en France, aux États-Unis, au Portugal et en Israël et en République dominicaine, l'entreprise fondée par Patrick Drahi est également active dans d'autres territoires. Parmi eux, on retrouve la Belgique et le Luxembourg, où elle déroule son câble dans un nombre restreint de municipalités, sous la marque SFR BeLux.

105 000 clients, à 3 800 euros pièce

Le groupe belge Telenet, filiale du géant britannique Liberty Global (fondé par John Malone, un autre magnat du câble) a d'ailleurs jeté son dévolu sur ce petit poucet des télécoms, qui ne compte que 90 000 abonnés outre-Quiévrain et 15 000 autres au Luxembourg. Sur ces territoires, SFR BeLux ne dispose d'aucune bande de fréquence 3G/4G en propre et n'est qu'un MVNO parmi les autres.

Mais SFR BeLux avait réussi un joli coup en parvenant à obtenir l'exclusivité du déploiement du réseau câblé dans un tiers des municipalités de la région de Bruxelles. Un actif plus que désirable, qui faisait du petit opérateur une cible de choix pour les deux « gros » du marché belge : Telenet et Voo. SFR propose également des services sur son propre réseau câblé à Luxembourg même.

Telenet SFR Bruxelles

Pour s'emparer de SFR BeLux, Telenet a donc dû mettre la main à la poche. Montant de la transaction : 400 millions d'euros, soit environ 3 800 euros par client. Une somme plutôt élevée, que le groupe belge règlera à l'aide de ses liquidités disponibles et en piochant dans une de ses lignes de crédit déjà ouvertes.

Rendez-vous en 2017

Telenet espère tout de même tirer quelques synergies pour faire passer plus facilement la douloureuse. Il espère ainsi réaliser 16 millions d'euros d'économies par an d'ici 2021, mais sur la période 2017-2018, l'opérateur belge en sera de sa poche, puisqu'il estime devoir d'abord investir 12 millions d'euros pour moderniser le réseau câble de SFR, ainsi que 4 millions d'euros pour assurer l'intégration du câble SFR à son réseau.

De son côté, Altice assure que cette transaction lui permettra de facturer des « services de transition » à Telenet, pour un montant qui n'a pas été dévoilé. L'opération est encore sujette à l'approbation des autorités de la concurrence concernées, et devrait être finalisée « d'ici quelques mois ».

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !