Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Aux géants de la Silicon Valley, Donald Trump promet son aide

Trumpette de la renommée
Economie 4 min
Aux géants de la Silicon Valley, Donald Trump promet son aide
Crédits : Bastiaan Slabbers/iStock

Lors d'une réunion avec une dizaine de groupes technologiques, dont les GAFA, Donald Trump a affiché son soutien au secteur. Le futur président semble vouloir tourner la page de la campagne, qui l'a opposé à la Silicon Valley, et contribuer au développement des fleurons technologiques du pays.

La réunion, annoncée depuis quelques jours, a eu lieu. Hier, Donald Trump a rencontré les patrons et responsables d'une dizaine des plus grandes sociétés technologiques américaines, dont les GAFA. Le futur président était notamment accompagné de conseillers et de ses enfants, censés prendre la tête de ses entreprises quand il entrera à la Maison blanche.

Les invités représentaient les principales capitalisations boursières des technologies. On y retrouvait Jeff Bezos d'Amazon (qui s'est dit « enthousiaste que cela puisse être l'administration de l'innovation »), Tim Cook d'Apple, Chuck Robbins de Cisco, Eric Schmidt et Larry Page de Google, Ginni Rometty d'IBM, Brad Smith et Satya Nadella de Microsoft, Safra Catz d'Oracle ou encore Elon Musk de SpaceX et Telsa (qui affirmait vouloir agrandir sa capacité de production aux Etats-Unis).

Une réunion en forme de réconciliation pour Trump

Des discussions, sont surtout ressorties l'introduction (retranscrite par le Wall Street Journal) et des éléments à l'ordre du jour. « Il n'y a personne comme les gens dans cette pièce. Nous serons là pour vous aider à continuer sur cette lancée. Vous appellerez mon équipe, vous m'appellerez, cela ne fait pas de différence. Il n'y a pas de chaine de commande formelle par ici » a ainsi lancé Trump en introduction de la réunion, quand la presse était encore présente.

Comme le note le New York Times, le prochain président américain est ici dans un exercice très éloigné de sa campagne. Il ne semblait plus question d'attaquer Amazon sur la concurrence ou de forcer Apple à rapatrier la production des iPhone aux Etats-Unis. Désormais, Trump semble vouloir surtout collaborer avec le secteur.

Trump était d'ailleurs secondé par l'investisseur Peter Thiel, l'un de ses seuls soutiens affichés dans la Silicon Valley... Quand la plupart des patrons et investisseurs du secteur soutenaient ouvertement Hillary Clinton. Le futur président s'est d'ailleurs livré à un éloge de son émissaire, qui l'a aidé à choisir les invités de cette réunion. Malgré son large usage par Trump, Twitter n'a d'ailleurs pas assisté à l'événement, parce que jugé trop petit, selon une déclaration à Reuters.

Des rencontres trimestrielles pourraient suivre

Parmi les sujets à l'ordre du jour, figuraient le libre-échange, la cybersécurité, l'emploi, le besoin de meilleures formations et la sensible question de l'immigration. Une liste qui semble rejoindre celle des doléances exprimées par l'Internet Association il y a quelques semaines, qui groupe une quarantaine de sociétés numériques, dont certaines étaient présentes à la réunion.

Sur le libre-échange, Trump a (une nouvelle fois) promis de revoir les accords commerciaux avec d'autres pays. Il demande donc les retours de ces sociétés pour évaluer les freins aux échanges, cela même s'il a jusqu'ici promis des frontières bien plus fermées qu'auparavant. Selon le New York Times, les craintes étaient aussi nombreuses autour des relations commerciales avec la Chine, récemment courroucée d'un appel entre Trump et la présidente taïwanaise Tsai Ing-wen.

« La réunion a été très informative et productive. Le président-élu Trump et son équipe étaient très impliqués » a déclaré un porte-parole de Cisco à TechCrunch, après un événement dont il aurait été de mauvais ton de sortir déçu. Le son de cloche est le même du côté de Jeff Bezos, qui a évoqué une réunion « très productive ». Des rencontres trimestrielles avec le secteur devraient suivre, se concentrant sur l'éducation et l'immigration.

Elon Musk rejoint le forum stratégique de Trump

L'une des nouvelles les plus étonnantes est l'arrivée d'Elon Musk, aux côtés du patron d'Uber, Travis Kalanick, dans le forum stratégique et politique de Donald Trump. Ce comité de 16 personnes doit l'éclairer sur de nombreux sujets, dont les technologies. L'annonce, faite par l'équipe de Trump, est perçue par Recode comme un mouvement de protection pour Tesla et Uber, qui veulent à tout prix éviter un recul de la régulation sur les voitures autonomes.

Pour mémoire, Elon Musk avait hésité à assister à la réunion d'hier, et aurait même refusé dans un premier temps. Précédemment, il s'était affiché comme soutien d'Hillary Clinton, dont il avait financé la campagne. Début novembre, trois jours avant l'élection de Trump, il estimait qu'il « ne semble pas avoir un tempérament qui convienne aux États-Unis ». En intégrant cette équipe, il rejoint notamment les dirigeants de General Motors, d'IBM, de JP Morgan Chase et de The Walt Disney Company. Il n'est pas encore dit quel rôle aura exactement ce forum, ni comment il se réunira.

60 commentaires
Avatar de latlanh INpactien
Avatar de latlanhlatlanh- 15/12/16 à 10:31:41

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Merci pour le sous titre Brassens!

Avatar de Obidoub Abonné
Avatar de ObidoubObidoub- 15/12/16 à 10:45:27

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Mouarf, il n'est pas encore en poste et il commence déjà à abandonner ses promesses de campagne...

Avatar de Ricard INpactien
Avatar de RicardRicard- 15/12/16 à 10:47:44

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

En intégrant cette équipe, il (Elon Musk) rejoint notamment les dirigeants de
General Motors, d'IBM, de JP Morgan Chase et de The Walt Disney Company.
Il n'est pas encore dit quel rôle aura exactement ce forum, ni comment
il se réunira.

Pas difficile à deviner le rôle de ce forum.

Avatar de Ricard INpactien
Avatar de RicardRicard- 15/12/16 à 10:48:17

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Obidoub a écrit :

Mouarf, il n'est pas encore en poste et il commence déjà à abandonner ses promesses de campagne...

Tu parles de Fillon ?

Avatar de jackjack2 Abonné
Avatar de jackjack2jackjack2- 15/12/16 à 10:49:58

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Obidoub a écrit :

Mouarf, il n'est pas encore en poste et il commence déjà à abandonner ses promesses de campagne...

Vu certaines de ses promesses de campagne c'est peut-être pas plus mal
Typiquement s'il pouvait bouger sur l'écologie...

Et quand tu vois en France un certain FF qui commence à faire des 180° avant même la presidentielle, c'est pas pire hein...

Arf grilled

Avatar de Obidoub Abonné
Avatar de ObidoubObidoub- 15/12/16 à 11:30:02

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

jackjack2 a écrit :

Vu certaines de ses promesses de campagne c'est peut-être pas plus mal 

J'aurais aimé le voir rapatrier la production d'iphones aux US.

Avatar de otto INpactien
Avatar de ottootto- 15/12/16 à 11:47:50

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

En même temps vu la tronche de son programme original, il fait bien de mettre de l'eau dans son vin s'il veut une chance de passer monsieur +2% de TVA, +2 ans de boulot,+13h de taf par semaine,- de sécu...

Avatar de WereWindle Abonné
Avatar de WereWindleWereWindle- 15/12/16 à 11:59:51

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Obidoub a écrit :

Mouarf, il n'est pas encore en poste et il commence déjà à abandonner ses promesses de campagne...

Bof... il les abandonne pour en faire d'autres. L'équilibre est préservé

jackjack2 a écrit :

Vu certaines de ses promesses de campagne c'est peut-être pas plus mal
Typiquement s'il pouvait bouger sur l'écologie...

Avec un climatosceptique à l'environnement et le patron d'Exxon à l'Energie, ça semble aller dans ce sens là, clairement (pour peu que le Sénat approuve)

Avatar de ginuis INpactien
Avatar de ginuisginuis- 15/12/16 à 12:16:27

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Un programme ? on parle plutot d'une annonce publicitaire

Avatar de pmiam999 INpactien
Avatar de pmiam999pmiam999- 15/12/16 à 12:21:19

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Il a compris que pour défaire une système on est obligé de mettre dans sa poche ceux qui font le système, et qu'être président seul ne sert à rien.A l'inverse les acteurs ont compris qu'ils devraient faire avec lui, donc autant coopérer.

A méditer pour les gens influents qui refusent encore de parler à Marine ... si elle est élue autant qu'elle soit cadrée correctement par des gens intelligents plutôt qu'en total free style.

Édité par pmiam999 le 15/12/2016 à 12:24
Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 6