Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Microsoft : jusqu'à 16 ans de support pour Windows Server et SQL Server

Les autres plus tard ?
Logiciel 2 min
Microsoft : jusqu'à 16 ans de support pour Windows Server et SQL Server
Crédits : Lisa-Blue/iStock

Début 2017, Microsoft proposera un nouveau type de support pour les entreprises, payant cette fois. Celles qui y souscriront pourront obtenir six années supplémentaires de correctifs sur Windows Server et SQL Server, en plus des dix années déjà octroyées.

Le support d’un logiciel Microsoft fonctionne de la même manière depuis longtemps. D’abord, une phase dite classique (mainstream) de cinq ans, durant lesquels le produit reçoit toutes sortes d’améliorations, de corrections de bugs et de correctifs de sécurité. Ensuite, une phase dite étendue, où seuls les failles de sécurité sont corrigées.

Il s’agit de l’une des forces de l’éditeur, qui propose cette décennie de support pour ses produits principaux : Windows, Office, Visual Studio et l’ensemble des logiciels pour les entreprises. Mais certaines ont des besoins particuliers. Elles n’ont par exemple pas d’intérêt particulier à sauter sur la dernière version en cours et tiennent à maintenir des installations stables et maîtrisées. Voire dépendent d'un logiciel particulier pour une application métier difficile à redévelopper.

Six années supplémentaires de support étendu

En mars prochain, Microsoft mettra donc à leur disposition un nouveau type de support Premium. L’idée est d’augmenter la phase étendue de six années, portant le support à un total de 16 ans. Pour l’instant, seuls deux produits sont concernés : Windows Server et SQL Server.

Par ailleurs, toutes les versions ne sont pas concernées d’un coup. Dans les deux cas, seules les moutures 2008 et 2008 R2 disposeront d’un tel support allongé. La raison en est simple : elles sont les prochaines sur la liste des supports coupés à plus ou moins long terme. En juillet 2019, il sera ainsi coupé pour SQL Server 2008 et 2008 R2. En janvier 2020, ce sera au tour de Windows Server 2008 et 2008 R2. Les entreprises ont donc respectivement encore trois ans et demi et quatre pour se décider.

De 5 à 12 % du coût total des licences

Cette Premium Assurance viendra s’ajouter comme un module à l’actuelle Software Assurance. Le tarif de ce support supplémentaire dépendra par contre du moment où il est souscrit. Durant les trois premiers mois de commercialisation (mars à juin 2017), il sera ainsi de 5 % du coût total des licences du produit. Viendront ensuite des périodes d’un an qui verront le prix augmenter à 7, 9 puis 12 %, ce dernier étant le tarif maximal. Ces prix s’appliqueront pour les deux produits.

Reste donc à voir désormais si l’éditeur compte dans l’avenir placer d’autres produits sous ce large parapluie, notamment Office. Le prochain sur la liste est la version 2007, dont le support sera coupé en octobre 2017. Cependant, vu le délai laissé aux autres produits, la version 2010 a plus de chances d’être la première concernée.

27 commentaires
Avatar de alegui INpactien
Avatar de aleguialegui- 12/12/16 à 16:29:47

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Ca, ça va faire mal à Red Hat...

Avatar de anonyme_17187f2fe30034ef77b37a104608a3ce INpactien

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

 Pourquoi ?

Avatar de XMalek INpactien
Avatar de XMalekXMalek- 12/12/16 à 16:35:57

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Et c'est une belle idée à la con...

On est à l'heure du "evolve or die hacked to death" , avoir des OS qui traine les écueils de 15 ans de retard ca va faire mal.

 Surtout que windows server 2008 - 2012R2 y a pas des masses de différences (juste quelques cartes mères / résals non supportés ce qui effectivement peut poser problème)

Avatar de Hugues1337 Abonné
Avatar de Hugues1337Hugues1337- 12/12/16 à 16:46:00

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Car tu crois que 100% des server sont en front ou derrière un simple modem ?

C'est une idée à la con pour du desktop (et tu notes qu'ils ne le font pas), pas pour du server.

Avatar de alegui INpactien
Avatar de aleguialegui- 12/12/16 à 16:54:36

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Red Hat est le plus gros fournisseur de distrib Linux avec un support dont la durée rivalisait avec celle d'un Windows.

Avatar de alegui INpactien
Avatar de aleguialegui- 12/12/16 à 16:55:36

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Bah non, justement pas hacked to death puisque c'est une prolongation du support étendu (qui correspond à la correction des failles de sécurité) (et puis dans une optique professionnelle, être à la pointe c'est pas trop la préoccupation...)

Édité par alegui le 12/12/2016 à 16:56
Avatar de millman42 Abonné
Avatar de millman42millman42- 12/12/16 à 17:01:37

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

alegui a écrit :

Red Hat est le plus gros fournisseur de distrib Linux avec un support dont la durée rivalisait avec celle d'un Windows.

Il me semble qu'avec Red Hat tant que tu paies ils sont d'accord pour te fournir du support peut importe la durée.

Avatar de shadowfox INpactien
Avatar de shadowfoxshadowfox- 12/12/16 à 17:02:07

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

T'as déjà fait un tour en entreprise ? 

Avatar de XMalek INpactien
Avatar de XMalekXMalek- 12/12/16 à 17:55:39

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Ouep et c'est pour ça que j'en parle.

De plus en plus de serveurs sont exposés directement ou indirectement au net et les serveurs à jour c'est comme le dahu dans les sociétés françaises c'est rare et on en vient à penser que ça n'existe pas.

Les derniers tours d'horizons de kaspersky d'ailleurs font peur à ce sujet.

 Avoir XXX versions à maintenir à jour est un risque, il y a bien une version ou tu auras oublié de patcher ta sécurité ou une version qui ne sera pas compatible avec les derniers protocoles de sécurité et devra garder un protocole non sécurisé ouvert. Et non le pare feu ne fera pas de magie s'il passe par un pc d'employé infecté.

Les news de société hacké se suivent et se ressemblent toutes, des logiciels non patchés et non à jour.

@alegui : 1 an c'est être à la pointe 16 ans c'est être réellement technologiquement en retard, 10 ans parait très raisonnable comme délai.

Avatar de SebGF Abonné
Avatar de SebGFSebGF- 12/12/16 à 18:19:45

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Je ne vois pas trop le rapport.

Autant avoir un support long a un intérêt, et de toute façon les systèmes professionnels ont toujours ce genre de service. Autant en faire un critère de choix pour des périodes aussi longues, ça me paraît hasardeux.

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 3