Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

En redressement judiciaire, Viadeo assure avoir reçu des offres de reprise

Viade-out
Economie 2 min
En redressement judiciaire, Viadeo assure avoir reçu des offres de reprise
Crédits : iStock/ThinkStock

L'étau se resserre autour de Viadeo. Après avoir demandé la suspension de sa cotation en bourse, le réseau social vient d'être placé en redressement judiciaire. L'entreprise a donc trois mois pour se remettre sur de bons rails, tandis que le tribunal doit statuer sur plusieurs offres de reprise.

Depuis le début de l'année, Viadeo a initié de profonds changements de stratégie, visant à remettre à flots l'entreprise, qui a été durement touchée par les errements en Chine de son ancien PDG, Dan Serfaty, remplacé depuis janvier par Reiner Lemmens. 

Cependant, lors de la présentation de ses derniers résultats trimestriels, la société a prévenu ses actionnaires qu'elle n'avait que peu d'espoir de mener sa restructuration à bien. « Comme nous l’avons annoncé, notre société ne réussira pas à mener à bien sa stratégie de redéploiement avec la trésorerie limitée dont elle dispose. À l’heure actuelle, il semble peu probable que nous puissions sécuriser de nouvelles sources de financement et nous explorons des solutions alternatives » faisait-elle savoir.

Un redressement productif

Hier soir, Viadeo a annoncé que le tribunal de commerce de Paris l'a placé en redressement judiciaire pour une période de trois mois, en compagnie de sa filiale APVO. Le réseau social précise que cette étape doit lui permettre de poursuivre plus sereinement « le processus de cession d'actifs de l’entreprise déjà engagé dans un cadre confidentiel ». 

Viadeo assure en effet avoir « reçu plusieurs offres visant à la reprise de son activité et au maintien d’une part significative de ses salariés dans le cadre d'un plan de cession qui devra être arrêté par le tribunal de commerce ». Selon le réseau social, ces offres proviendraient de repreneurs ayant une assise financière solide et « une expertise reconnue sur le marché du recrutement online ». Il reste encore à déterminer qui sont ces fameux repreneurs potentiels, mais la réponse ne tardera pas à venir, le tribunal prévoyant de se prononcer à ce sujet avant la fin de l'année. 

Noir c'est noir

Cependant, pour l'heure, l'avenir de l'entreprise reste flou, le tribunal de commerce pouvant tout à fait recaler les propositions de reprise si elles ne sont pas jugées assez sérieuses, et ainsi placer le réseau social en liquidation judiciaire – ultime étape avant la disparition de la société. 

Dans l'état actuel des choses, la cotation en bourse de Viadeo reste suspendue pour le moment, et la direction de l'entreprise fait savoir à ses actionnaires qu'ils « doivent considérer que les actions Viadeo n’ont plus de valeur ». Lors de son introduction en bourse en 2014, Viadeo était valorisée à 150 millions d'euros, avant de chuter à 10 millions au moment de la suspension de son cours.

17 commentaires
Avatar de anonyme_d5bf0b9f87fd15affa58563db3b0ac5d INpactien

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Vivendi devrait se jeter sur l'occasion. Pour Sfr group, ce n'est pas assez cher.

Avatar de Folgore INpactien
Avatar de FolgoreFolgore- 30/11/16 à 08:43:34

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Les sites qui se terminent en *eo c'est hasbeen

Avatar de Jarodd INpactien
Avatar de JaroddJarodd- 30/11/16 à 08:43:51

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Combien d'utilisateurs ?

Avatar de plop97 INpactien
Avatar de plop97plop97- 30/11/16 à 08:50:32

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

3 ou 4

Avatar de sentryman INpactien
Avatar de sentrymansentryman- 30/11/16 à 08:50:36

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

" Lors de son introduction en bourse en 2014, Viadeo était valorisée à 150 millions d'euros, avant de chuter à 10 millions "

Valorisation 150millions en 2014, -90%  2 ans après...

Valorisation de 2014 complètement bidon

Édité par sentryman le 30/11/2016 à 08:52
Avatar de SrBelial Abonné
Avatar de SrBelialSrBelial- 30/11/16 à 09:12:04

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Jarodd a écrit :

Combien d'utilisateurs ?

plop97 a écrit :

3 ou 4


 
en novembre 2016 : 9 millions de membres en France, 65 millions dans le monde
pour ce qui est des utilisateurs actifs, on descend à 3.5 millions en France

attention à la différence entre membres et utilisateurs actifs
  
sources : Harris Interactive et Viadeo
(infographie)
 

Avatar de Jarodd INpactien
Avatar de JaroddJarodd- 30/11/16 à 10:17:07

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Merci

Mine de rien, ça fait un joli fichier de prospects pour celui qui va le reprendre...

Avatar de tmtisfree Abonné
Avatar de tmtisfreetmtisfree- 30/11/16 à 12:29:54

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Viadeo est à LinkedIn ce que DailyMotion est à YouTube, malheureusement.

Avatar de Carpette INpactien
Avatar de CarpetteCarpette- 30/11/16 à 12:43:21

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

tmtisfree a écrit :

Viadeo est à LinkedIn ce que DailyMotion est à YouTube, malheureusement.

C'est vraiment dommage. Ca me rappelle l'epoque ou dailymotion etait une vraie alternative a youtube avec une interface simple, un bon debit, du contenu et des DC un peu partout dans le monde.
Comment peut-on foirer en permanence les strategies de boites qui pourraient devenir mondiales ? Ca reste un grand mystere pour moi.

Avatar de tmtisfree Abonné
Avatar de tmtisfreetmtisfree- 30/11/16 à 13:08:48

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Carpette a écrit :

C'est vraiment dommage. Ca me rappelle l'epoque ou dailymotion etait une vraie alternative a youtube avec une interface simple, un bon debit, du contenu et des DC un peu partout dans le monde.
Comment peut-on foirer en permanence les strategies de boites qui pourraient devenir mondiales ? Ca reste un grand mystere pour moi.

Pour Viadeo, l'erreur est du côté du fondateur. Pour DailyMotion , l'État français est clairement responsable. Dans les 2 cas, le décollage à l'international a été raté. C'est d'autant plus dommage que l'Europe est l'équivalent économique des USA en taille (le maquis réglementaire et normatif en plus, OK).

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 2