Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Telegram lance Telegraph, une plateforme de blog anonyme

Un compte ? Quel compte ?
Mobilité 3 min
Telegram lance Telegraph, une plateforme de blog anonyme

L’application de messagerie Telegram vient de recevoir une nouvelle mise à jour, qui s’accompagne en parallèle d’une fonction que l’on n’attendait pas : une plateforme de blog. Mais celle-ci suit un chemin spécifique en proposant aux utilisateurs de publier des billets anonymes, sans compte.

Aux côtés de Telegram, il faudra désormais compter sur Telegraph. Il s’agit d’une plateforme de publication de billets de blog, mais qui ne se compare pas vraiment à d’autres solutions existantes, telles que Wordpress ou Blogger. Les différences sont très nombreuses, à commencer par les capacités offertes : elles sont bien moindres sur Telegraph.

Une plateforme très simple et anonyme

En se rendant sur le site, on peut directement commencer à écrire du texte, publier des photos et intégrer des liens YouTube, Vimeo ou Twitter. Pas de compte à créer, aucun renseignement à donner, et s’il est possible de mettre un nom d’auteur, ce n’est pas obligatoire. N’importe qui peut arriver sur Telegraph et commencer à publier des informations.

La grande différence avec la concurrence est justement que Telegraph ne réclame aucune connexion. Une fois que l’on est satisfait de son billet, on clique sur le boulot « Publish » situé en haut à droite, ce qui change l’adresse de la page. Ce lien peut être envoyé à ses contacts, qui verront la page de la même manière. Seul le navigateur utilisé dispose de la capacité d’édition via un cookie. Tant qu’il est présent, on peut modifier la page autant de fois qu’on le souhaite.

telegraphtelegraph

Pour des besoins ponctuels avant tout

Telegram voit son nouveau service comme un moyen de publier rapidement des billets sans avoir à créer un énième compte. Évidemment, Telegraph convient surtout à ceux qui auront des besoins ponctuels en ce sens. Un utilisateur qui aurait des besoins réguliers, par exemple pour tenir un journal ou parler de ses voyages, se tournera vers des solutions plus adaptées.

Le service dispose également d’une intégration spécifique dans Telegram. Bien que les liens puissent être partagés de n’importe quelle manière, la présence dans une conversation Telegram s’accompagne d’un bouton « Instant View ». Le résultat est assez proche de ce que propose Facebook avec ses Instant Articles ou Google avec ses pages AMP : un affichage immédiat du contenu sans quitter l’application. Notez que cette Instant View est également compatible avec quelques autres sites, dont Medium et TechCrunch.

telegram telegraphtelegram telegraphtelegram telegraph

Recherche plus efficace dans l'application Telegram

Quant à Telegram, la nouvelle version 3.14 qui a été déployée sur Android et iOS ajoute plusieurs options pour retrouver plus facilement certaines informations. Au sein d’une conversation, la fonction recherche intègre désormais un calendrier pour une date particulière, ce qui évitera de trop avoir à remonter dans une discussion. Le profil d’un utilisateur affichera également l’ensemble des groupes en commun.

Enfin, si le blocage par code (ou par empreinte digitale) est activé, l’application sera « floutée » lors de la vue multitâche.

39 commentaires
Avatar de jackjack2 Abonné
Avatar de jackjack2jackjack2- 23/11/16 à 16:01:14

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Genius !

C'est vraiment des malins ces mecs, vivement que ça soit interdit par François Ier ou François II

Avatar de Altair31 Abonné
Avatar de Altair31Altair31- 23/11/16 à 16:07:49

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

N’importe qui peut arriver sur Telegraph et commencer à diffamer en publierant des fausses informations.

Avatar de John Shaft Abonné
Avatar de John ShaftJohn Shaft- 23/11/16 à 16:11:55

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Ça m'a l'air hébergé en Grande-Bretagne.

Super sens du timing

Avatar de jaffalibre Abonné
Avatar de jaffalibrejaffalibre- 23/11/16 à 16:17:37

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Cb de temps avant d'être dévoyer de son but initiale ?

Avatar de jackjack2 Abonné
Avatar de jackjack2jackjack2- 23/11/16 à 16:19:34

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

With Telegraph, your Telegram channel can run stories just like the mainstream media (although you may find it tricky to become as biased).

Oh les vilains ![:mdr2:](https://cdn2.nextinpact.com/smileys/mdr2.gif)

https://telegram.org/blog/instant-view  
Also
 Something big is brewing in our secret dungeons. Stay tuned.

:popcorn:

Édité par jackjack2 le 23/11/2016 à 16:21
Avatar de CreaYouz INpactien
Avatar de CreaYouzCreaYouz- 23/11/16 à 16:20:06

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

J'espère surtout qu'il y a de la modération par ce que bon

Avatar de jackjack2 Abonné
Avatar de jackjack2jackjack2- 23/11/16 à 16:32:28

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Les graphs sont éditables à vie apparemment, sans mention de l'édition 

Mais non msieur l'agent ça a toujours été un blog sur les Bisounours

Avatar de boogieplayer Abonné
Avatar de boogieplayerboogieplayer- 23/11/16 à 16:50:15

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

ça promet 

Avatar de anonyme_751eb151a3e6ce065481d43bf0d18298 INpactien

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

John Shaft a écrit :

Ça m'a l'air hébergé en Grande-Bretagne.

Super sens du timing

Tu dis ça pour la loi renseignement ou parce que tu voulais lancer un blog de pr0n ?

Avatar de Jarodd INpactien
Avatar de JaroddJarodd- 23/11/16 à 17:37:34

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Donc idéal pour l'usurpation d'identité ?

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 4