Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

La version finale de Fedora 25 inaugure Wayland par défaut

Quelques pots cassés à prévoir
Logiciel 3 min
La version finale de Fedora 25 inaugure Wayland par défaut
Crédits : Javier Gabriel - Licence CC-BY-2.0

La distribution Fedora est enfin disponible en version 25 finale, après quelques prolongations durant la phase de développement. Les améliorations sont nombreuses, le système étant notamment le premier à basculer sur Wayland par défaut.

C’est avec du retard que Fedora 25 est finalement disponible. Le développement a été plus long que prévu, mais les enjeux de cette nouvelle mouture sont nombreux. Fedora se positionne ainsi comme la distribution de ceux qui cherchent avant tout la nouveauté, et le rôle donné à Wayland illustre parfaitement la situation.

Wayland remplace X11 comme serveur d'affichage par défaut

Rappelons que Wayland est le serveur d’affichage qui doit enterrer X11 depuis belle lurette. Mais son développement a été long et, surtout, il passe par d’intenses travaux de compatibilité dans presque tous les systèmes, environnements graphiques et logiciels. Wayland simplifie largement la chaine des opérations, les applications dialoguant directement avec le serveur d’affichage en écrivant dans des tampons (buffers).

Plusieurs précisions cependant. D’une part, même si Wayland est le serveur par défaut, il n’est pas obligatoire. Après s’être connecté, l’utilisateur peut aller dans les paramètres et choisir de revenir sur X11, par exemple s’il constate des bugs d’affichage, qui peuvent toujours survenir (l’équipe de Fedora l’indique clairement). D’autre part, Wayland peut ne pas s’activer, en fonction de la carte graphique détectée. Dans ce cas, Fedora rebasculera automatiquement sur X11. Notez que Fedora précise que Wayland est quoi qu’il en soit l’avenir.

Ajoutons enfin que Fedora 25 permet de gérer directement les ordinateurs portables intégrant deux cartes graphiques, l’une utilisée pour les tâches quotidiennes, l’autre pour les calculs plus intensifs, comme les jeux.

GNOME 3.22, nouvel outil USB et Unicode 9.0

Workstation, la version client de Fedora, utilise par défaut GNOME 3.22, la dernière révision importante de l’environnement de bureau. Parmi les nouveautés principales débarquées fin septembre, on retrouve le renommage de masse des fichiers via un nouvel outil, un clavier virtuel révisé, ainsi que le framework applicatif Flatpak. Ce dernier permet de créer des applications agnostiques capables normalement de fonctionner sur n’importe quelle distribution Linux. On peut les installer directement depuis Logiciels.

La nouvelle version introduit également le Fedora Media Writer, un outil de préparation des médias pour télécharger et installer Fedora, sur une clé USB ou un DVD. L’équipe indique savoir que ce type d’outil existe depuis bien longtemps, mais qu’elle souhaitait présenter une expérience utilisateur particulièrement simplifiée. On pourra donc choisir l’édition du système à installer, le Media Writer préparant la clé USB. Cette dernière pourra alors être branchée sur n’importe quel ordinateur pour démarrer la distribution en mode Live, avant éventuellement de l’installer. Des versions Windows et macOS existent également.

Quelques simplifications ont été ajoutées au passage. Lancer un MP3 sera automatiquement détecté par Logiciels, qui proposera alors d’installer le plugin adéquat. Par ailleurs, il n’y a plus de vérification de la compatibilité des extensions GNOME Shell, puisque les API sont considérées comme stabilisées. « Last but not the least », Unicode 9.0 est de la partie.

Développement : de très nombreuses mises à jour

Côté développement, de nombreux changements sont également présents. Le compilateur Go est par exemple directement intégré et est utilisable tel quel. On retrouve à ses côtés les habituelles nouvelles versions : Glibx 2.24, GHX (Haskell) 7.10, Perl 5.24, Erlang 19, PHP 7.0 ou encore Go 1.7. Notons en outre une nouveauté importante pour Python : Fedora autorise maintenant l’installation concurrentielle de plusieurs versions, plutôt que de ne proposer que la dernière révision. Ceci est valable pour les branches 2.X et 3.X, voire avec plusieurs versions au sein de la même branche.

La sécurité de Fedora 25 impose également quelques retraits. Par exemple, les algorithmes TC4 et SSL 3.0 ont été supprimés de la distribution, pour ne plus prendre le risque de les voir utilisés. En outre, tous les certificats émis par des autorités et ne faisant pas au moins 1 024 bits sont eux persona non grata. Citons également, côté administration, l’intégration dans Cockpit de SELinux Troubleshooter.

52 commentaires
Avatar de _Quentin_ Abonné
Avatar de _Quentin__Quentin_- 22/11/16 à 16:38:58

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Jamais testé Fedora, ca vaut le coup ? J'ai rarement bougé des distributions basées sur Debian, est-ce que ca change beaucoup ?

En tout cas chapeau à eux de passer sur Wayland, c'est sûr il va y avoir des soucis mais il faut bien y passer un jour ou l'autre

Édité par _Quentin_ le 22/11/2016 à 16:39
Avatar de Yannouch Abonné
Avatar de YannouchYannouch- 22/11/16 à 16:42:54

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Sur la 24 j'ai testé Wayland c'était pas joli niveau performances, je re-testerai avec la 25 du coup, j'espère que ça ira mieux ! :)

Avatar de johan.cb INpactien
Avatar de johan.cbjohan.cb- 22/11/16 à 16:43:45

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Depuis un bug agaçant avec SDDM je n'ai plus réussi à utiliser Fedora avec Plasma 5. Je suis donc passé sous Arch.

Mais que de bons souvenirs sous Fedora pour ma part ;)

Avatar de La Mangouste Abonné
Avatar de La MangousteLa Mangouste- 22/11/16 à 16:47:06

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Il faut bien que quelqu'un commence. Et comme Fedora c'est un peu la beta de Red Hat, ou du moins une sorte de labo à grande échelle, ce n'est pas étonnant que cette distribution soit dans les premières à adopter Wayland.

Quant à ta question de savoir si Fedora vaut le coup, tout dépend de ton usage. Il existe des différences entre les bases Red Hat et les bases Debian. A toi de voir si tu veux t'adapter ou pas à un environnement différent. Mais sinon je n'ai pas de problème avec cette distribution et la communauté est globalement efficace.

Édité par La Mangouste le 22/11/2016 à 16:47
Avatar de ignace72 INpactien
Avatar de ignace72ignace72- 22/11/16 à 16:48:06

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

johan.cb a écrit :

Depuis un bug agaçant avec SDDM je n'ai plus réussi à utiliser Fedora avec Plasma 5. Je suis donc passé sous Arch.

Mais que de bons souvenirs sous Fedora pour ma part ;)

Je suis aussi ArchLinux depuis 2013 mais j'ai été sous Fedora à la création mais ça n'était pas au niveau d'une Mandrake.

Avatar de Commentaire_supprime Abonné
Avatar de Commentaire_supprimeCommentaire_supprime- 22/11/16 à 16:54:03

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

_Quentin_ a écrit :

Jamais testé Fedora, ca vaut le coup ? J'ai rarement bougé des distributions basées sur Debian, est-ce que ca change beaucoup ?

Pour utiliser couramment aussi bien Mint (dérivé Debian via Ubuntu) que Fedora, je peux te dire que la logique est pas trop différente, c'est du manchot à la base.

Avis subjectif, je trouve que Fedora se prête mieux à des expérimentations un peu poussées qu'une dérivée de Debian, et qu'elle est plus orientée usages pros, entre autres réseaux.

Sinon, le reste, c'est question de goûts personnels...

Et au final, pour l'avoir utilisé depuis l'Alpha, gros plus à Fedora Media Writer, simple et efficace.

Édité par Commentaire_supprime le 22/11/2016 à 16:54
Avatar de Wikus INpactien
Avatar de WikusWikus- 22/11/16 à 16:54:30

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

johan.cb a écrit :

Depuis un bug agaçant avec SDDM je n'ai plus réussi à utiliser Fedora avec Plasma 5. Je suis donc passé sous Arch.

Mais que de bons souvenirs sous Fedora pour ma part ;)

le spin KDE pour Fedora est aussi passé à la version 25. Peut-être en réglant ton bug SDDM.

Avatar de Alucard63 INpactien
Avatar de Alucard63Alucard63- 22/11/16 à 16:56:43

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Wayland ça donne quoi au niveau des pilote du coup?

Nvidia c'est mort surtout si c'est un vieux chip j'imagine...Intel/AMD ça doit à peu près le faire?
 
Bon j'ai du Intel donc je n'ai pas trop peur...mais on ne sait jamais...

Avatar de Commentaire_supprime Abonné
Avatar de Commentaire_supprimeCommentaire_supprime- 22/11/16 à 17:03:37

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Alucard63 a écrit :

Wayland ça donne quoi au niveau des pilote du coup?

Nvidia c'est mort surtout si c'est un vieux chip j'imagine...Intel/AMD ça doit à peu près le faire?
 
Bon j'ai du Intel donc je n'ai pas trop peur...mais on ne sait jamais...

Je confirme que pour Intel, ça passe très bien.

Nvidia, si Nouveau est supporté, ça ne devrait pas causer de problèmes.

Avatar de Renault Abonné
Avatar de RenaultRenault- 22/11/16 à 17:05:35

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Pour préciser au sujet de Wayland, car cela suscite des interrogations. Comme rappelé, il est possible de s'en passer. Pour utiliser Wayland depuis 2 ans avec ma Fedora au quotidien, je pense honnêtement qu'on peut juger cette version comme présentable. Les cas problématiques étant : l'accessibilité (lecteurs d'écran et claviers visuels je crois), la rotation de l'écran et les solutions type Redshift pour changer la couleur de l'écran selon l'heure de la journée.

Hormis ces quelques cas, sous GNOME, la différence est à peine perceptible selon moi. Je crois me souvenir que les pilotes proprio de nVidia fonctionnent aujourd'hui mais je n'en suis pas tout à fait sûr. Sous KDE par contre, c'est presque inutilisable pour le moment. ;-)

Après n'oubliez pas non plus que Wayland est utilisé au quotidien sur les téléphones du constructeur Jolla depuis 3 ans aujourd'hui. Et ça tourne bien aussi. La maturité de la solution est je pense acceptable et il était temps.

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 6