Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Symantec veut racheter LifeLock, un spécialiste de la protection contre le vol d'identité

Un pro mis à l'épreuve par la FTC
Economie 2 min
Symantec veut racheter LifeLock, un spécialiste de la protection contre le vol d'identité

La concentration dans le domaine de la sécurité informatique se poursuit. Dernière opération en date, l'offre de rachat de LifeLock par le géant Symantec, qui n'a mis pas moins de 2,3 milliards de dollars sur la table. 

Ces derniers mois, les principaux acteurs dans le domaine de la sécurité informatique activent autour de grandes opérations de concentration. C'était notamment le cas d'Avast qui a lancé une OPA amicale sur son compatriote AVG, tandis qu'Intel a cédé la majorité des parts de sa branche Security (ex McAfee) à un fonds d'investissement pour un peu plus de 3 milliards de dollars. 

Symantec veut se diversifier

Symantec aussi se lance dans les grandes manœuvres et vient d'annoncer son intention de racheter LifeLock. Il s'agit d'une entreprise spécialisée dans la protection contre l'usurpation d'identité et qui compte actuellement plus de 4 millions de clients à travers le monde.

Le service permet à ses clients américains, moyennant un abonnement mensuel, d'être avertis de l'ouverture de comptes bancaires en leur nom ou le remplacement de leurs documents d'identité en cas de perte. Parmi ses faits d'armes, on se souviendra aussi d'une sanction de 100 millions de dollars prononcée par les autorités fédérales américaines, pour une affaire de publicité trompeuse.

Pour Symantec, l'objectif ici est d'entrer sur un nouveau marché estimé à 10 milliards de dollars et pouvant concerner plus de 80 millions de personnes rien qu'aux États-Unis, sans avoir à développer sa propre solution. Il s'agit également d'un relais de croissance tout trouvé pour le spécialiste des antivirus, dont les ventes s'érodent lentement (-9 % entre 2015 et 2016), en même temps que le marché du PC.

Une opération aisément financée

L'offre de Symantec prend la forme d'une OPA proposant 24 dollars pour chacune des actions Lifelock actuellement en circulation, soit une prime de 16 % par rapport au dernier cours connu pour l'entreprise, ou un montant total de 2,3 milliards de dollars. 

Pour financer cet achat, Symantec se reposera en partie sur ses réserves de liquidités (5,6 milliards de dollars au 30 octobre), et en souscrivant à un nouvel emprunt, à hauteur de 750 millions de dollars. Celui-ci doit également servir à l'entreprise de gonfler son programme de rachat d'actions de 800 millions de dollars à 1,3 milliard, d'ici les six prochains mois. L'opération est bien évidemment soumise à l'accord des autorités de la concurrence concernées et à l'accord des actionnaires de LifeLock, mais sur ce point les dirigeants sont déjà tombés d'accord, ce qui devrait faciliter la manœuvre.

6 commentaires
Avatar de fred42 INpactien
Avatar de fred42fred42- 21/11/16 à 13:35:57

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Voilà ce que c'est quand il n'y a pas de fichier comme notre TES, il faut passer par des entreprises privées pour se protéger contre le vol d'identité.

Merci Bernard.

Édité par fred42 le 21/11/2016 à 13:36
Avatar de anonyme_e9710b9f0da191d87895c18d8068aae9 INpactien

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Sauf que si Symantec les rachète Filelock va devoir s'appeler Fileopen

Avatar de fred42 INpactien
Avatar de fred42fred42- 21/11/16 à 14:01:22

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Crillus a écrit :

Sauf que si Symantec les rachète Filelock LifeLock va devoir s'appeler Fileopen

Mais joli ton anagramme !

Avatar de anonyme_e9710b9f0da191d87895c18d8068aae9 INpactien

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

J'ai lu l'article et son titre un peu trop vite, mais merci. :)

Avatar de WereWindle Abonné
Avatar de WereWindleWereWindle- 21/11/16 à 14:31:52

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

fred42 a écrit :

Mais joli ton anagramme !

et voila comment on se retrouve avec un disque complètement chiffré sans avoir noté la clé à cause d'un bête problème de dyslexie

Avatar de Guinnness INpactien
Avatar de GuinnnessGuinnness- 21/11/16 à 22:31:52

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Si Symantec les rachète leur nom ne sera pas leur problème principal vu ce qui arrive a la plupart des boites sur lesquelles ils mettent la main (au hasard Powerquest ... )

Édité par Guinnness le 21/11/2016 à 22:32
Il n'est plus possible de commenter cette actualité.