Time Warner croque Machinima, l'un des plus gros MCN actifs sur YouTube

C'est la FTC qui doit être contente
Economie 2 min
Time Warner croque Machinima, l'un des plus gros MCN actifs sur YouTube
Crédits : maxsattana/iStock

Les rumeurs enflaient depuis quelques semaines, mais c'est désormais officiel : le géant Time Warner a bel et bien acquis le contrôle de Machinima, l'un des plus gros « multi-channel network » actifs sur YouTube, via sa filiale Warner Bros Entertainment. 

Désormais, Machinima et Warner Bros ont deux points communs. Le premier est que ces deux entreprises ont toutes les deux été épinglées cette année par les autorités fédérales américaines pour des affaires de publicité déguisée ou trompeuse sur YouTube. Le second est que ces deux entités ne font plus qu'une depuis peu. 

Un partenariat qui date

Le site Deadline a en effet pu s'entretenir avec le groupe Time Warner qui leur a confirmé cette acquisition, sans pour autant en révéler le montant qui, selon la rumeur, serait inférieur à 100 millions de dollars. Un prix plutôt bas au regard des 91,5 millions de dollars levés par l'entreprise entre 2008 et 2015 pour soutenir sa croissance, mais qui reste raisonnable au vu du chiffre d'affaires annuel, estimé à 25 millions de dollars.

Par ailleurs, le géant des médias a déjà investi par le passé via sa filiale Warner Bros dans Machinima à l'occasion de deux levées de fonds en mars 2014 et février 2015, lors desquelles le multi-channel network (MCN) a récolté un total de 42 millions de dollars. 

Un « network » pour mieux atteindre les fans de DC Comics

Devant nos confrères de Deadline, Craig Hunegs, le président de Warner Bros s'enthousiasme des possibilités offertes par cette acquisition, rappelant que Machinima « a une portée énorme et de forts taux d'engagement avec les audiences qui jouent à nos jeux et les grands fans des films et séries dans l'univers DC ». Les capacités de l'entreprise à créer « des contenus de haute qualité pour leur communauté » ont également séduit le géant des médias.

Du côté de Machinima, on se félicite de pouvoir « accélérer les plans de croissance » de l'entreprise. « On va maintenant pouvoir tirer pleinement parti des propriétés intellectuelles de Warner Bros ainsi que de leurs capacités dans la vente et la distribution », s'exclame ainsi Chad Gustein, le PDG de Machnima.

En rachetant Machinima, Warner met aussi un deuxième pied sur le terrain de l'e-sport. Par le biais de sa filiale TBS, Time Warner avait en effet lancé cet été une série de compétitions sur Counter Strike : Global Offensive, retransmise à la télévision et sur Twitch.

Du côté de Machinima, Warner peut compter sur Mach-1, une agence spécialisée dans l'analyse de données permettant aux annonceurs de « mieux comprendre le sport électronique et ses opportunités » et par exemple de « repérer les personnes qui ne jouent qu'avec des amis et sont également susceptibles de manger au fast-food ». Des capacités que Time Warner souhaitera certainement exploiter.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !