Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Messenger : les développeurs de bots ont accès à Analytics et au programme FbStart

Domo Arigato Mr. Roboto
Mobilité 1 min
Messenger : les développeurs de bots ont accès à Analytics et au programme FbStart

Facebook a annoncé plusieurs nouveautés à destination des développeurs de bots pour sa plateforme Messenger. Ces derniers pourront accéder notamment à Analytics et ainsi recevoir de nombreuses statistiques sur leur utilisation. Ces développeurs vont également pouvoir profiter du programme FbStart.

Avec la sortie récente de la Messenger Platform 1.3, Messenger s’est ouvert aux publicités. Désormais, les développeurs de bots vont pouvoir accéder aux statistiques fournies Analytics for Apps, réservé jusqu’à présent aux applications et jeux développés pour Facebook. L’éditeur indique que 33 000 bots ont été créés à ce jour, de nouveaux besoins apparaissant avec le temps.

Avec Analytics, les développeurs pourront donc obtenir de précieux renseignements sans ajouter de code spécifique dans leurs créations. Rapports sur les messages reçus et envoyés, nombre de personnes bloquant et débloquant le bot ou encore informations agrégées sur l’âge, le genre, le niveau d'éducation, les intérêts, le pays, la langue et autres – que Facebook promet anonymes. Si un bot est associé à plusieurs pages, le développeur pourra filtrer les données pour chacune.

L’ensemble peut être couplé à l’API App Events pour obtenir certaines statistiques précises sur la manière dont les bots sont utilisés. Facebook fournit d’ailleurs quelques exemples, comme le nombre de fois que les clients sont transférés du bot vers un employé, ou encore le pourcentage des personnes qui déclenchent un achat sur le site officiel d’une entreprise quand elles proviennent d’un bot.

Par ailleurs, le programme FbStart, qui permet d’offrir des ressources à de jeunes entreprises orientées vers le mobile, accepte désormais les développeurs de bots. S’ils sont reçus, les bénéfices seront les mêmes, avec des crédits pour des publicités sur le réseau social et des services gratuits provenant de partenaires tels qu’Amazon ou Dropbox.

5 commentaires
Avatar de matroska INpactien
Avatar de matroskamatroska- 17/11/16 à 13:27:02

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

J'ai lu l'article mais je n'ai pas de compte FB.

Avatar de Ami-Kuns INpactien
Avatar de Ami-KunsAmi-Kuns- 17/11/16 à 13:50:53

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Alors? Toujours aussi convaincu de ne pas en avoir un.

Avatar de matroska INpactien
Avatar de matroskamatroska- 17/11/16 à 14:01:55

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Absolument.

Avatar de spidermoon Abonné
Avatar de spidermoonspidermoon- 17/11/16 à 15:47:58

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

"Ici Facebook, les bots parlent aux bots" J'ai un compte facebook, mais je ne suis surement pas assez actif dessus pour savoir à quoi servent les bots.

Avatar de P-A Équipe
Avatar de P-AP-A- 21/11/16 à 14:48:13

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Édité par P-A le 21/11/2016 à 14:48
Il n'est plus possible de commenter cette actualité.