Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Un an de prison pour avoir partagé des tutoriels de bombes sur Facebook

Yes we Cannes
Droit 2 min
Un an de prison pour avoir partagé des tutoriels de bombes sur Facebook
Crédits : fergregory/iStock/Thinkstock

Lundi 14 novembre, le tribunal correctionnel de Grasse a infligé une peine d’un an de prison (dont six mois ferme) à un homme qui avait partagé sur une page Facebook plusieurs « tutoriels » vidéo, expliquant notamment comment fabriquer une bombe artisanale.

Cet agent d’entretien saisonnier de la commune de Cannes, âgé de 40 ans, avait été interpellé au mois d’octobre. Dénoncé à la municipalité, l’homme avait également fait l’objet d’une main courante de la part d’une collègue de travail, explique 20 Minutes.

En cause dans cette affaire : le partage, via Facebook, de plusieurs vidéos réalisées par des tiers – montrant par exemple comment utiliser un téléphone comme détonateur, ou détaillant le mode de fabrication d’une bombe artisanale, à base de C4. Toujours sur le célèbre réseau social, les enquêteurs le trouveront également « posant en photo avec des armes, dont on ne saura jamais si elles étaient factices ou non », rapporte Var Matin. Aucun autre élément à charge ne fut cependant repéré sur l’ordinateur du prévenu ou même dans son téléphone portable.

« C’était idiot de ma part de faire cela dans une période comme celle-ci. Ce sont des vidéos d’une minute que j’ai vues sur YouTube. J’étais tellement étonné qu’on puisse trouver cela sur le Net que j’ai partagé » s’est défendu l’accusé, qui a déclaré « condamner fermement les actes terroristes ».

Internet, circonstance aggravante

Ce qui n’a guère convaincu le ministère public : « Le problème, c’est que ces publications sont inquiétantes, voire particulièrement dangereuses. Elles peuvent être interprétées comme un encouragement au passage à l’acte et à mener des actes terroristes. » Le Parquet a requis une peine de 18 mois de prison, dont 12 ferme, pour diffusion de « procédés permettant la fabrication d'engins de destruction élaborés à partir de poudre ou de substances explosives ». Un délit passible de 5 ans de prison et de 75 000 euros d’amende lorsque a été utilisé « un réseau de communication électronique à destination d'un public non déterminé » (article 332-6-1 du Code pénal).

Le tribunal n’est pas allé aussi loin, mais a assorti ces douze mois de prison d’une obligation de soins (le coupable ayant été présenté comme dépressif durant le procès) et d’une interdiction de port d’arme d'une durée de cinq ans.

248 commentaires
Avatar de risbo INpactien
Avatar de risborisbo- 16/11/16 à 14:37:38

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Bien la France,

La chiasse aux sorcières continue,

A n'en pas douter qu'ils auront passé la vie numérique du type au scanner a rayon X.

Mais pas grave, maintenant la "connerie" est un délit. Faut pas trop dévier du chemin balisé par la République...

Excès de zèle d'un magistrat ou nouvelle tendance... ?

Maintenant tout semble se jouer dans l’interprétation de l'intention éventuel dépendant du contexte.

Donc en tant "normal" ça n'aurait surement posé aucun problème autre le type serait passé pour un con, sous l'état d'urgence (exceptionnellement permanent), l'état doit sévir et montrer l'exemple a ne pas suivre.

Édité par risbo le 16/11/2016 à 14:42
Avatar de Liara T'soni INpactien
Avatar de Liara T'soniLiara T'soni- 16/11/16 à 14:38:35

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Un peu fort de café ! Si c'est lui qui avait fait les vidéos à la limite, mais un partage de vidéo, de YouTube en plus... nawak.

Avatar de Maicka INpactien
Avatar de MaickaMaicka- 16/11/16 à 14:38:53

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Genius.

Avatar de maxscript INpactien
Avatar de maxscriptmaxscript- 16/11/16 à 14:39:37

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

bof... c'est pas bien violent comme peine.
et oui c'est dangereux. comme jeter des pavés du haut d'un pont, tu sais jamais sur qui ça va tomber, mais ça met potentiellement d'autres personnes en danger.

Avatar de CreaYouz INpactien
Avatar de CreaYouzCreaYouz- 16/11/16 à 14:40:16

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

6 mois fermes pour partager des vidéos Youtube, sont pas très coulants les juges. Faut il avoir peur du moindre lien que l'on publie maintenant ? Cela y ressemble un peu trop... Si il avait uplaod des vidéos tutos d'engins explosifs j'aurai déjà plus compris...

Avatar de Inny Abonné
Avatar de InnyInny- 16/11/16 à 14:40:34

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Avec ou sans tuto4pc ?

Avatar de matroska INpactien
Avatar de matroskamatroska- 16/11/16 à 14:41:43

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

On aurait du lui infliger une peine de 10 ans ferme. Y a que la sévérité qui fonctionne.

Avatar de mizuti INpactien
Avatar de mizutimizuti- 16/11/16 à 14:41:56

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Et en attendant, celui qui a vraiment upload les vidéos est pas inquiété ?

Avatar de Wikus INpactien
Avatar de WikusWikus- 16/11/16 à 14:42:26

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

risbo a écrit :

Mais pas grave, maintenant la "connerie" est un délit. Faut pas trop dévier du chemin balisé par la République...

C'est pas la connerie qui est un délit. C'est, dans ce cas, la diffusion de « procédés permettant la fabrication d'engins de destruction élaborés à partir de poudre ou de substances explosives ».

Avatar de lololasticot INpactien
Avatar de lololasticotlololasticot- 16/11/16 à 14:43:08

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

j'adore la dernière phrase de l'article "une interdiction de port d’arme d'une durée de cinq ans" ....
Depuis quand un agent d'entretien a une autorisation de port d'arme ?
A part les forces de l'ordre, et quelques métiers bien particuliers, il est strictement interdit d'avoir une arme sur soi.

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 25