Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Twitter s'élève contre le harcèlement, le blocage des mots enfin disponible

Il est né le divin blocage
Mobilité 4 min
Twitter s'élève contre le harcèlement, le blocage des mots enfin disponible

Twitter déploie actuellement une mise à jour de ses clients, avec de nouveaux outils contre le harcèlement, ou ceux qui ne veulent plus être informés d’une conversation. On peut ainsi bloquer les notifications en fonctions de plusieurs critères. Parallèlement, Twitter indique former ses équipes à mieux gérer le harcèlement.

Twitter, régulièrement attaqué pour son manque d’action sur le thème du harcèlement, réagit enfin. Il aura fallu du temps, mais une nouvelle version pour iOS est disponible depuis hier soir, le reste devant suivre dans un avenir proche, particulièrement pour Android. Cette mouture contient principalement deux outils que beaucoup attendaient et qui pourront largement soulager les notifications en cascade. La version web est également concernée.

Ne plus recevoir de notifications d'une conversation

Ces notifications sont un vrai problème et on s’étonne que les clients officiels n’aient pas introduit d’outils pour les contrôler, alors qu’on trouve ce type de fonctionnalités dans les applications tierces. Premier grand ajout, la possibilité de passer sous silence une conversation. Il suffit pour cela de cliquer sur la flèche pointant vers le bas, située en haut à droite du tweet. On appuie alors sur « Masquer cette conversation », Twitter bloquant par la suite les notifications liées.

Attention, masquer la conversation ne la supprime pas du flux principal. La fonction sera surtout utile quand vous participez à une discussion qui génère trop de réponses, si vous y avez été mentionné malgré vous, et ainsi de suite. Un outil qui devrait être régulièrement utilisé, d’autant qu’il est simple à manipuler.

Twitter permet enfin de bloquer des mots

L’autre grand ajout concerne le blocage des mots. Cette fonction est beaucoup plus large, mais demande un peu plus de temps à mettre en place. Il faut se rendre dans les paramètres, puis dans Notifications. Là, on trouve une nouvelle entrée « Mots masqués ». Il suffit ensuite d’écrire les mots et de les valider pour les ajouter à la liste.

La fonction est manuelle, mais puissante. Dans l’absolu, il est possible en effet de couper les notifications qui contiendraient ces caractères, qu’il s’agisse de mots simples, de phrases complètes, de noms d’utilisateurs, d’emojis ou encore de hashtags. Là encore, les tweets s’affichent toujours dans le flux général, et seules les notifications sont coupées. Pratique par exemple lors d’un évènement qui ne vous intéresse pas, pour passer sous silence certains mots-clés.

twittertwittertwitter

Une nouvelle formation contre le harcèlement pour les équipes

Dans son billet d’annonce, Twitter donne en outre quelques détails supplémentaires. Ainsi, ce type de coupure pourra être appliqué plus tard à d’autres zones du réseau, mais l’éditeur n’en dit pas plus pour le moment. Del Harvey, qui s’occupe de ces questions chez Twitter, a par ailleurs indiqué à The Verge qu’il était conscient d’un retard sur ce thème : « En partie parce que nous essayons de faire très attention aux décisions que nous prenons, et de nous assurer qu’il n’y a pas de conséquences inattendues et négatives ».

De plus, la société précise que la procédure pour déclarer un tweet offensant a été simplifiée et est plus directe. Par tweet offensant, Twitter définit toute attaque sur une personne basée sur la race, l’ethnie, la nationalité, l’orientation sexuelle, l’identité sexuelle, la religion, l’âge, les handicaps ou les maladies.

Les équipes ont parallèlement reçu une nouvelle formation sur le harcèlement en général, avec les mêmes thèmes que pour les rapports des utilisateurs. Twitter précise qu’elles sont réparties sur l’ensemble de la planète et n’avaient jusqu’à présent pas les connaissances nécessaires pour faire face par exemple aux spécificités régionales. L’éditeur parle en fait de « contextualisation culturelle et historique des conduites haineuses ». Par ailleurs, les systèmes internes ont été révisés pour être plus efficaces dans le traitement de ce genre d’incident.

Du ménage dans les comptes de personnalités « alt-right »

Difficile de savoir si les évènements sont liés – en dépit d’un calendrier significatif – mais Twitter a suspendu dans la nuit plusieurs comptes affiliés « alt-right », une extrême droite dure centrée sur le « nationalisme blanc ». Richard Spencer, l’un de ses principaux représentants, a ainsi vu son compte bloqué (même s’il était vérifié), tout comme ceux de son National Policy Institute (@npiamerica) et de son magazine en ligne (@radixjournal). D’autres personnalités « alt-right », Paul Town, Pax Dickinson, Ricky Vaughn et John Rivers, ont également eu leurs comptes suspendus.

Interrogée sur ces blocages par USA Today, Twitter a indiqué qu’aucun commentaire n’était jamais fait « sur les comptes individuels, pour des raisons de vie privée et de sécurité ».

52 commentaires
Avatar de Oliewan Abonné
Avatar de OliewanOliewan- 16/11/16 à 09:37:25

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Bien ça. J'aime pas la censure, surtout mise en place sur les réseaux sociaux américains (on connait leurs dérives). Mais la pour le coup je trouve que ça va dans la bonne direction.

Avatar de Exosta INpactien
Avatar de ExostaExosta- 16/11/16 à 09:40:52

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

"J'aime pas la censure sauf sur les propos que moi, je n'apprécie pas". La dérive n'est jamais loin...

Avatar de Charly32 Abonné
Avatar de Charly32Charly32- 16/11/16 à 09:42:02

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Euh si j'ai bien compris, les outils mis en place permettent seulement d'ignorer un flux, mais ça rien de plus? Les tweets restent visibles par le reste du public :/

Quand on voit que des menaces de mort restent impunies, il serait temps que twitter réagisse vraiment.

Avatar de Lyzz Abonné
Avatar de LyzzLyzz- 16/11/16 à 09:53:27

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Ce sont des bonnes nouvelles mais il faudra voir ce que ça donne en pratique.
Parce que le harcèlement est parfois quotidien et les menaces de morts sont vraiment courantes.
Et quand on signale les comptes pour le moment rien n'est fait (ou très, trop, rarement)

Avatar de psn00ps Abonné
Avatar de psn00pspsn00ps- 16/11/16 à 10:00:32

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

"J'aime pas la censure... mais en fait si. "

Édité par psn00ps le 16/11/2016 à 10:01
Avatar de Drepanocytose INpactien
Avatar de DrepanocytoseDrepanocytose- 16/11/16 à 10:19:02

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Oliewan a écrit :

Bien ça. J'aime pas la censure, surtout mise en place sur les réseaux sociaux américains (on connait leurs dérives). Mais la pour le coup je trouve que ça va dans la bonne direction.

J'aime pas la censure sur les reseaux americains... Mais la suppression sur les reseaux etats-uniens, pas de souci j'adore

Avatar de Oliewan Abonné
Avatar de OliewanOliewan- 16/11/16 à 10:21:38

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

psn00ps a écrit :

"J'aime pas la censure... mais en fait si. "

" ...mais en fait si je peux choisir moi même la censure."
Faut terminer tes phrases, hein.

Avatar de Armand Jean du Plessis de Pauvrelieu INpactien

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Google et Facebook ont également annoncé qu'ils allaient couper la publicité sur les "faux" sites d'actualités, en gros censurer les médias alternatifs.

 Il faut croire que le fait que leur candidate ne soit pas passée les a mis très en colère.
La Grande Purge a commencée.

Avatar de CM-S INpactien
Avatar de CM-SCM-S- 16/11/16 à 10:39:06

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Ça fera pas de mal, c'est rempli de déchets entre les mecs de Daesh qui racontent leur quotidien et l'Alt-Right qui harcèle Leslie Jones et multiplient les menaces. 

Avatar de Linvite INpactien
Avatar de LinviteLinvite- 16/11/16 à 10:54:58

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

La modération ce n'est pas de la censure.

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 6