Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Trimestre catastrophique pour GoPro, qui espère redevenir rentable en 2017

GoDown
Economie 2 min
Trimestre catastrophique pour GoPro, qui espère redevenir rentable en 2017
Crédits : AndreyPopov/iStock/ThinkStock

GoPro a publié cette nuit ses résultats financiers pour le troisième trimestre. L'entreprise affiche des pertes colossales, mais assure à ses investisseurs que la situation s'améliorera très rapidement. Une promesse à laquelle les marchés ne semblent pas vraiment croire.

En difficulté depuis la fin 2015, GoPro peine à remonter la pente. Le spécialiste des caméras d'action vient en effet de publier ses derniers résultats trimestriels, et ils sont loin d'être glorieux.

Le plongeon

Heureusement que les produits de la marque sont étanches, tant l'entreprise nage en ce moment en eaux très profondes. Son chiffre d'affaires pour le troisième trimestre s'établit à 240,6 millions de dollars, et affiche un recul de 40 % par rapport à l'an dernier. La marge brute est passée sur cette période de 46,6 % à seulement 40,3 %, une baisse conséquente. 

Et ce n'est pas du côté du résultat net que les dirigeants trouveront un peu de réconfort. Le bénéfice de 18,8 millions d'euros enregistré sur le troisième quart de 2015 laisse aujourd'hui la place à des pertes de 104 millions de dollars, ce alors qu'aucun évènement exceptionnel (restructuration, dépréciation d'actifs...) n'est venu perturber l'entreprise ces trois derniers mois.

Les pertes sont en effet strictement structurelles. Alors que les revenus de l'entreprise ont chuté de 40 %, ses dépenses en recherche et développement ont grimpé de 42 % tandis que celles en marketing ont bondi de 38 %. Cumulez ceci avec une marge brute qui s'est effondrée, et l'on obtient une équation qui ne pouvait être équilibrée. 

Promis tout ira mieux demain

Pour tenter de rassurer ses investisseurs, GoPro a fait le point sur ses prévisions pour les mois à suivre. Au prochain trimestre, les fêtes de fin d'année aidant, l'entreprise table sur un chiffre d'affaires de 600 à 650 millions de dollars, avec un petit bénéfice, de l'ordre de 21 millions de dollars. Un montant qui restera insuffisant pour couvrir les 303 millions de dollars de pertes accumulées tout au long de l'année.

Sur l'ensemble de 2017, GoPro promet « une croissance à deux chiffres » de ses revenus, ainsi que de légères pertes nettes sur une base GAAP, mais aussi un bénéfice, si l'on exclut du calcul certains éléments tels que les rémunérations du personnel en actions.

Ces prévisions n'ont apparemment pas rempli leur objectif. Dans les heures qui ont suivi leur présentation, le cours de l'action GoPro a brutalement chuté de près de 20 %, valorisant l'entreprise à seulement 1,3 milliard de dollars. Lors de son introduction en bourse en juin 2014, une époque pas si lointaine, le chiffre dépassait les 3 milliards de dollars.

35 commentaires
Avatar de Charly32 Abonné
Avatar de Charly32Charly32- 04/11/16 à 09:09:39

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

valorisant l'entreprise à seulement 1,3Md$

C'est déjà pas mal pour une boîte qui compte surtout sur un produit (décliné en gamme), non ?

Avatar de thomgamer INpactien
Avatar de thomgamerthomgamer- 04/11/16 à 09:11:23

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Avant, on voyait des vidéos de GoPro faites par les gens, ça faisait leur pub gratuitement, maintenant GoPro fait beaucoup de marketing alors qu'ils en ont pas vraiment besoin, leur produit est bon et évolue assez bien.

Bon le problème est peut être là aussi, on change pas de gopro tous les ans sauf besoin particulier.

Par contre pour la R&D je pense que c'est la faute du Drone, un partenariat avec Parrot ou autre aurait été suffisant.

J'ai l'impression qu'ils ont grandi trop vite.

Avatar de Alexyu INpactien
Avatar de AlexyuAlexyu- 04/11/16 à 09:18:32

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Go c'est aussi hors de prix et on trouve pas mal de concurrents moins cher tout à fait convenables pour la plupart des usages (pour me coller une action-cam sur la tête quand je vais faire du VTT ou du ski j'ai pas besoin d'avoir la meilleure cam du marché...).

Avatar de Hugues1337 Abonné
Avatar de Hugues1337Hugues1337- 04/11/16 à 09:29:10

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

L'entreprise m'a l'air très mal géré. Comment avec un produit aussi "basique" ont-ils pu se retrouver avec 300 millions de dettes ?! Un truc m'échappe...

Avatar de gogo77 INpactien
Avatar de gogo77gogo77- 04/11/16 à 09:31:41

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Je sais pas comment ils ne l'ont pas vu venir... Ils n'en branlent pas une depuis la sortie de la première GoPro. Si ils veulent que les gens continuent de raquer il faut fournir une vraie justification, parce que pendant qu'ils se tournaient les pouces la concurrence a largement fait le boulot pour proposer des alternatives bien plus abordables (parce que qu'on soit d'accord, l'acheteur moyen ne fait pas de vidéo pour redbull et n'a pas forcément d'un produit "grand luxe")

Édité par gogo77 le 04/11/2016 à 09:32
Avatar de Charly32 Abonné
Avatar de Charly32Charly32- 04/11/16 à 09:43:19

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

gogo77 a écrit :

(parce que qu'on soit d'accord, l'acheteur moyen ne fait pas de vidéo pour redbull et n'a pas forcément d'un produit "grand luxe")

Ça. On a vite fait de se rendre compte que sans un gros travail de montage derrière, les vidéos sont là plupart du temps fades, voire inintéressantes.
Si les vidéos redbull donnent la trique, c'est bien parce qu'elles sont réalisées par des professionnels, qui ont mûrement pensé leurs plan (et qui peuvent coûter des milliers d'euros)

Bon après il y a très bon amateurs qui font des choses fantastique à base de GoPro, mais ça demande de l'investissement

Avatar de audrik INpactien
Avatar de audrikaudrik- 04/11/16 à 09:45:25

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

GoPro mise tout sur son image et le problème c'est que la concurrence, elle ne dort pas sur ses lauriers, il suffit de voir toutes les actioncams qui sortent chez les constructeurs chinois (SJCam pour n'en citer qu'un) avec des prix très agressifs.

Avatar de thomgamer INpactien
Avatar de thomgamerthomgamer- 04/11/16 à 09:47:05

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Xiaomi en a fait une plutôt bonne et vraiment pas cher. Le problème était que les gens connaissaient les actions cam sous le nom GoPro. Et la gamme d'accessoires GoPro est assez impressionnante, maintenant ça change, on trouve de plus en plus d'accessoires compatibles pour les autres.

L'avantage qu'il avait c'était surtout que les gens appelaient les actions cam : GoPro, donc quand X ou Y demande une Action Cam en demandant une GoPro bah on lui propose une GoPro. Maintenant le prix et les alternatives se font sentir pour eux.

Avatar de ToMMyBoaY Abonné
Avatar de ToMMyBoaYToMMyBoaY- 04/11/16 à 10:05:06

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Hugues1337 a écrit :

L'entreprise m'a l'air très mal géré. Comment avec un produit aussi "basique" ont-ils pu se retrouver avec 300 millions de dettes ?! Un truc m'échappe...

Quelle est ton expérience en création d'entreprise avec développement d'un produit avec une disponibilité aussi large que la GoPro ? Tente l'aventure et tu comprendras d'une part pourquoi on s'endette rapidement par dizaine de millions et surtout pourquoi toutes les boites le faisant ont des fonds/investisseurs US.

Avatar de dvr-x Abonné
Avatar de dvr-xdvr-x- 04/11/16 à 10:13:23

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

L'entreprise doit se diversifier, c'est compréhensible. On ne change pas de Cam tous les 4 matins et la concurrence commence a être rude sur le secteur.
Cela dit, je ne comprends pas pourquoi ils sont allé se perdre dans les drones pour l'instant. Un partenariat avec un constructeur pour intégrer leurs produits dans des drones aurait été suffisant. Ca a du couter un bras en R&D pour une population de niche et sur un secteur avec de bons constructeurs.
 
Ils devraient rester dans leur domaine Vidéo\photo, quand on pense que les nouvelles voitures commence à embarquer des Caméras également pour les assurances, ca peut aussi être un marché un peu moins de niche. Une GoPro encastrée à l'intérieur de la voiture qui peut être retirée pour un usage domestique. Ca pourrait petre sympa comme concept.

Édité par dvr-x le 04/11/2016 à 10:14
Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 4