CCP Games prend position contre les paris en ligne sur EVE Online

Test CLUF, please ignore
CCP Games prend position contre les paris en ligne sur EVE Online

Après Valve et Counter Strike : Global Offensive, c'est au tour de CCP Games de se pencher sur les casinos en ligne utilisant la monnaie d'EVE Online pour leurs paris. L'éditeur islandais souhaite en effet que l'ensemble des services de ce genre disparaissent dans moins d'un mois.

Après les frasques des sites de paris proposant de miser des skins pour Counter Strike : Global Offensive, d'autres éditeurs cherchent à se mettre à l'abri de tout problème avec leur communauté ou avec la justice. En effet, le titre de Valve n'est pas le seul autour duquel des casinos en ligne ont bourgeonné pour permettre aux joueurs de miser l'argent virtuel qu'ils ont durement gagné à la force du poignet.

EVE Online se remet d'équerre

C'est par exemple le cas d'EVE Online, qui pendant longtemps a profité d'un écosystème assez riche de sites de paris exploitant la monnaie du jeu, les InterStellar Kredits, ou ISK. Certains permettent de parier sur des évènements sportifs réels, tels que des matchs de National, d'autres proposent de jouer au poker avec d'autres capsuleurs. Certains se sont mêmes spécialisés dans les tombolas permettant de gagner des ISK ou bien des objets à utiliser en jeu (vaisseaux, implants, mois d'abonnement...)

Eve Online Paris
Un exemple des matchs sur lesquels les paris sont ouverts

Si, jusqu'ici, ces activités se déroulant sur des sites tiers étaient permises par CCP Games, l'éditeur du jeu, celui-ci a décidé de changer son fusil d'épaule en poussant une nouvelle révision de son CLUF. Celle-ci prévoit l'interdiction pour les joueurs de transmettre des biens virtuels pour « des jeux de hasard opérés par des tiers » et entrera en vigueur le 8 novembre prochain, à l'occasion du déploiement de la mise à jour Ascension.

Deux sites ont subi les foudres de l'éditeur

CCP Games précise que les casinos en ligne ont jusqu'à cette date pour se mettre en conformité avec le CLUF et donc de cesser leurs opérations liées à EVE Online. Plusieurs d'entre eux ont déjà fait savoir qu'ils se plieront à la nouvelle règle, comme Eve-Bet ou EOH Poker, et qu'ils rendront à leurs utilisateurs les ISK qu'ils avaient déposés sur leurs services. 

Pour d'autres, la tâche s'annonce plus compliquée. Deux sites, IWANTISK et EVE Casino, ont en effet vu l'ensemble de leurs actifs en jeu confisqués. Pour le premier, l'éditeur assure « qu'une longue enquête » a permis de trouver des preuves d'activités liés à la vente d'ISK aux joueurs, tandis que pour le second, il est question « d'infractions multiples et répétées » à l'encontre de la licence accordée aux développeurs.

Des suspensions de compte permanentes ont été prononcées à l'encontre des personnes liées directement à ces deux affaires. L'éditeur précise que les joueurs ayant déposé des fonds (virtuels) ou des objets sur les comptes confisqués de ces deux casinos ne récupèreront rien du tout.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !