Facebook officialise Yarn, un client npm open source qui se veut rapide

Un outil déjà utilisé en production
Logiciel 2 min
Facebook officialise Yarn, un client npm open source qui se veut rapide
Crédits : NicoElNino/iStock

Facebook a lancé un nouveau produit à destination des développeurs, Yarn. Il s’agit d’un client open source npm alternatif pour JavaScript. L’éditeur promet notamment un temps d’installation nettement plus court.

La société de Mark Zuckerberg a pour habitude de développer de nombreux outils pour ses propres besoins. Certains sont proposés en libre accès par la suite, voire en open source. C’est le cas de Yarn, qui dispose pour le coup d’un dépôt GitHub dédié.

La même chose, en plus rapide

Concurrent du client npm officiel, Yarn est bien sûr compatible avec ce type de paquets, le but étant de faire la même chose, mais plus rapidement. Selon Facebook, le gain peut être très important : là où l’installation classique d’un paquet npm prendrait plusieurs minutes, Yarn peut le réaliser en quelques secondes. Tout dépend en fait de la taille du paquet. L’approche retenue pour l’installation diffère, Facebook expliquant que sa solution se base sur les lockfiles et un algorithme déterministe. La procédure d’installation maintient la même structure répertoires node_modules, gardant intactes les dépendances.

En pratique, chaque paquet téléchargé est automatiquement mis en cache. Les opérations sont parallélisées autant que possible et l’ensemble du processus se veut également plus fiable. Si un paquet a déjà été récupéré au moins une fois, il pourra être réinstallé autant que nécessaire, Yarn n’ayant plus besoin de connexion après la mise en cache. Les flux npm et bower sont tous deux gérés, de même que les registres mélangés.

À l'aise avec les paquets publics, moins avec les privés

Facebook indique utiliser Yarn en production pour ses propres besoins. Il n’est donc pas étonnant que l’outil soit accompagné de fonctionnalités permettant de réaliser des installations plus ou moins précises. Il est par exemple possible de restreindre les licences des modules installées, ou d’exporter les informations sur ces licences. Une API est exposée publiquement et son utilisation doit être assez simple pour que les autres outils puissent s’en servir.

Point intéressant, l’équipe de développement de npm a souhaité la bienvenue à Yarn, en tant que nouvel arrivant dans la cour des clients npm open source. Elle souligne cependant un détail important : Yarn « fonctionne apparemment très bien avec les paquets publics », mais pas avec les paquets privés. Facebook a été averti, l’éditeur travaillant sur un correctif.

Disponible sur tous les systèmes

L’installation de Yarn peut se faire de différentes manières, selon le système que l’on utilise. Pour Windows, le site officiel met à disposition un fichier MSI, sur lequel il suffira donc de double-cliquer après téléchargement. Un paquet Chocolatey sera prochainement ajouté. Sous macOS et Linux, la récupération pourra se faire via une ligne dans le terminal. Il suffit de se rendre sur la page liée aux installations pour copier/coller les commandes.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !