ANFR : SFR en tête des déploiements 4G en septembre, une carte recense les antennes

Rentrée studieuse
Mobilité 4 min
ANFR : SFR en tête des déploiements 4G en septembre, une carte recense les antennes
Crédits : hh5800/iStock

Comme chaque mois, l'ANFR a publié son observatoire des déploiements d'antennes 2G/3G/4G. Septembre aura été un mois faste sur la bande des 800 MHz. Parallèlement, l'agence a mis en ligne une carte recensant l'ensemble des antennes présentes sur le territoire.

Les opérateurs sont rentrés de vacances et cela s'est remarqué sur le rythme de pose de leurs antennes. Le dernier observatoire du déploiement des réseaux de téléphonie mobile en France, publié par l'ANFR à partir des données transmises par les entreprises, en est bien témoin.

Voici donc les chiffres de déploiement 4G pour septembre, avec entre parenthèses les évolutions par rapport à août :

Bouygues Telecom :

  • 2 600 MHz : 1 420 (soit 32 de plus)
  • 1 800 MHz : 6 941 (soit 173 de plus)
  • 800 MHz : 5 862 (soit 670 de plus)
  • 700 MHz : 1 (pas de changement)
  • Total d'antennes : 14 192 (soit 875 de plus)
  • Supports : 9 464 (soit 566 de plus)

Free Mobile :

  • 2 600 MHz : 6 910 (soit 86 de plus)
  • 1 800 MHz : 2 171(soit 175 de plus)
  • 700 MHz : 205 (soit 168 de plus)
  • Total d'antennes : 9 286 (soit 429 de plus)
  • Supports : 6 910 (soit 85 de plus)

Numericable-SFR :

  • 2 600 MHz : 2 910 (soit 95 de plus)
  • 1 800 MHz : 1 176 (soit 316 de plus)
  • 800 MHz : 7 770 (soit 644 de plus)
  • 700 MHz : 0 (pas de changement)
  • Total d'antennes : 11 856 (soit 1 055 de plus)
  • Supports : 8 056 (soit 650 de plus)

Orange :

  • 2 600 MHz : 6 530 (soit 33 de plus)
  • 1 800 MHz : 457 (soit 103 de plus)
  • 800 MHz : 6 726 (soit 74 de plus)
  • 700 MHz : 0 (pas de changement)
  • Total d'antennes : 13 713 (soit 210 de plus)
  • Supports : 9 392 (soit 70 de plus)

Activations 4G : SFR premier de la classe à la rentrée

Sur le mois de septembre, SFR est l'opérateur qui a, à la fois activé le plus d'antennes 4G (1 055) et celui qui a mis en place le plus de nouveaux supports (650). Deux points sur lesquels l'entreprise appuie sa communication ces derniers temps, mais ne doit pas faire oublier qu'elle fait l'objet d'une mise en demeure de l'ARCEP, solidairement avec Bouygues Telecom.

L'autorité reprochait aux deux opérateurs de ne pas déployer assez rapidement leurs antennes 800 MHz, afin de tenir leurs engagements de couverture 4G dans les zones peu denses. Pour mémoire, ils doivent tous deux couvrir 40 % de la population dans ces zones avant début 2017. Les deux opérateurs ont visiblement saisi le message et ont chacun déployé davantage d'antennes en 800 MHz ce mois-ci (670 pour Bouygues et 644 pour SFR) que les autres opérateurs, toutes fréquences confondues. 

Ce mois-ci est également le théâtre d'un changement notable dans la hiérarchie des opérateurs en 4G. Bouygues dispose en effet désormais de plus d'antennes et de supports qu'Orange. SFR en profite également pour se rapprocher du duo de tête. Free de son côté ferme la marche sur les deux tableaux.

La bande des 700 MHz ne fait pas encore recette

Autre enseignement intéressant de cette nouvelle fournée de chiffres, la bande des 700 MHz, ouverte depuis le mois d'avril sur un territoire assez restreint (voir cette actualité), ne cristallise pas vraiment l'intérêt des opérateurs français. Orange et SFR n'ont ainsi pas activé un seul site en 700 MHz, tandis que Bouygues se contente d'un seul, certainement à des fins de test. 

Seul Free Mobile s'est distingué en activant 168 sites sur cette fréquence, ce qui porte son total à 205. Il faut dire que la situation de cet opérateur est particulière, puisqu'il est le seul à ne pas disposer d'une part du spectre de la bande des 800 MHz. Or, les fréquences inférieures à 1 GHz sont très utiles puisqu'elles permettent d'arroser une zone plus étendue et de mieux pénétrer dans les bâtiments. 

Une carte des déploiements désormais disponible

En marge de son dernier observatoire, l'ANFR a également mis en ligne une carte interactive permettant de visualiser où se trouvent les supports (pylônes, châteaux d'eau, immeubles...) sur lesquels se trouvent un ou plusieurs opérateurs. Y sont référencés les supports qui ont été « autorisés » par l'agence, certains peuvent donc ne pas être actifs.

ANFR Carte déploiement

Une série de filtres permet de ne faire apparaître que les supports n'accueillant que certains opérateurs (y compris en outre-mer) ou ceux concernés par une technologie particulière (2G, 3G ou 4G). Plusieurs informations sont également présentes, comme les coordonnées GPS précises de l'équipement ainsi que sa date de mise en service déclarée, si celle-ci est connue.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !