Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

École : 191 millions d’euros pour le plan numérique en 2017

Les comptes de Perrault
Droit 2 min
École : 191 millions d’euros pour le plan numérique en 2017
Crédits : ianying yin/iStock

Au titre de l'année 2017, l’exécutif veut allouer un peu plus de 190 millions d’euros au plan pour le numérique à l’école, soit quasiment la même chose qu’en 2016. Il ne faut cependant pas oublier que d’autres acteurs sont appelés à mettre la main à la poche, et notamment les départements, qui financent une partie des tablettes mises à disposition des élèves.

Le gouvernement, qui a présenté cette semaine son projet de loi de finances pour 2017, a annoncé que 191 millions d’euros de crédits seraient consacrés l’année prochaine au plan pour le numérique à l’école. « Cette enveloppe budgétaire permettra de poursuivre le plan de formation au numérique, la mise en place de la banque nationale de ressources pédagogiques numériques ainsi que le développement d’un environnement sûr d’accès aux ressources » explique-t-on Rue de Grenelle.

Au sein de cette enveloppe, 18 millions d’euros seront alloués à la formation des professeurs (contre 24 millions d’euros l’année dernière). Les 173 millions d’euros restants proviendront du programme des investissements d’avenir.

Quant aux 25 millions d’euros d’aides aux collèges ruraux récemment débloqués, ainsi que les 15 millions d’euros destinés à « soutenir un ensemble coordonné d’expérimentations dans l’enseignement professionnel », ils ont vocation à s’ajouter aux 191 millions d’euros prévus pour l’année prochaine.

Éparpillement des financements

Pour mémoire, le ministère paie la formation des professeurs, les ressources pédagogiques numériques, ainsi que la moitié des équipements mobiles (tablettes ou ordinateurs portables) fournis en principe aux élèves de cinquième des établissements participants – soit aujourd’hui environ 25 % des collèges. Les départements financent la moitié restante, mais aussi – et surtout – la maintenance des appareils, ainsi que la mise à niveau des infrastructures : Wi-Fi, fibre optique, etc.

Le problème est que pour l’instant, il est très difficile (pour ne pas dire impossible) d’avoir ne serait-ce qu’un aperçu des dépenses engagées par les collectivités territoriales... On peut simplement imaginer qu’au regard des sommes budgétées par l’État, la facture pourrait aisément dépasser les 100 millions d’euros par an. Cela ferait donc, pour 2016 et 2017, près de 200 millions d’euros, en plus des quelques 400 millions mis sur la table par le gouvernement pour ces deux mêmes années.

Toute la question sera désormais de savoir si ce plan restera sous la barre du milliard d’euros sur trois ans (2016, 2017 et 2018), fixée par François Hollande. Le tout en sachant que l’effort pour 2018 pourrait être encore plus conséquent qu'auparavant, dans la mesure où le projet de loi de finances pour 2017 est basé sur une hypothèse de 50 % de collèges participants. Or, pour la rentrée 2018, c’est un objectif de 100 % qui est visé par le président de la République...

91 commentaires
Avatar de tmtisfree Abonné
Avatar de tmtisfreetmtisfree- 01/10/16 à 09:23:20

Dans la guerre moderne, le vainqueur est celui qui consent à jeter l'argent par les fenêtres.

  • Lao She
Avatar de audrik INpactien
Avatar de audrikaudrik- 01/10/16 à 10:15:51

Ca m'impressionne de voir tout cet argent dépensé. A croire qu'ils ont un arbre qui en fait pousser (ah mais non que je suis bete c'est nous qui leur donnons)

Avatar de 127.0.0.1 INpactien
Avatar de 127.0.0.1127.0.0.1- 01/10/16 à 10:17:41

Dans le monde moderne, le vainqueur est celui qui fait jeter l'argent dans les fenêtres.

  • Tryba
Avatar de ProFesseur Onizuka Abonné
Avatar de ProFesseur OnizukaProFesseur Onizuka- 01/10/16 à 10:20:16

Les impôts locaux et les intérêts de la dette vont encore explosés alors que les salaires baissent, au final les seuls gagnants seront les marchands de PC chinois déjà milliardaires :bravo:

Avatar de darkbeast Abonné
Avatar de darkbeastdarkbeast- 01/10/16 à 10:26:55

Cartmaninpact a écrit :

Les impôts locaux et les intérêts de la dette vont encore explosés alors que les salaires baissent, au final les seuls gagnants seront les marchands de PC chinois déjà milliardaires :bravo:

tu veux dire que les chinois sont lenovo vainqueurs

Avatar de jinge INpactien
Avatar de jingejinge- 01/10/16 à 11:06:55

Si c'est pour installer la fibre et le wifi dans toutes les écoles, pourquoi pas...
Si c'est pour acheter des tablettes aux élèves, non...
Si c'est pour acheter des ordinateurs (fixes ou portables) pour l'école, pourquoi pas.
Si c'est pour former des enseignants, oui.
Si c'est pour moderniser les systèmes d'information des écoles, aussi:
- un système centralisé de notation normée des conditions de travail, du niveau des élèves etc, afin d'attribuer les aides aux bons endroits,
- suivi du carnet scolaire en cas de changement d'établissement,
- inventaire des besoins en professeurs (oui, il y a des académies où il manque des profs par endroits et où il y en a trop à d'autres, ça permettrait aux profs qui veulent bouger de savoir ça beaucoup plus facilement)

  • bilan des absences (élèves ET profs)

  • évaluation des profs (ben oui, ça a du bon et du moins bon, mais ça pourrait permettre de repérer des profs qui auraient besoin de formation, notamment sur le plan de la pédagogie!)

    Mais je doute que les réponses soient les bonnes :D

Avatar de piwi82 INpactien
Avatar de piwi82piwi82- 01/10/16 à 11:18:13

jinge a écrit :

Mais je doute que les réponses soient les bonnes :D

En prenant "r" comme une des réponses précédemment données, alors les bonnes réponses sont "!r". :transpi:
Depuis quand le gouvernement Français a un projet de modernisation de l'éducation ? :francais:

Avatar de tiret Abonné
Avatar de tirettiret- 01/10/16 à 11:36:12

Je pense plutôt que ce sont les fraudeurs fiscaux, autrement dit des voleurs, comme Google, Microsoft ou Apple qui sont les bénéficiaires.

Avatar de svoboda INpactien
Avatar de svobodasvoboda- 01/10/16 à 11:39:43

Le problème est que pour l’instant, il est très difficile (pour ne pas dire impossible) d’avoir ne serait-ce qu’un aperçu des dépenses engagées par les collectivités territoriales.
c'est rassurant pour le bon usage des impôts ...

Avatar de Eored INpactien
Avatar de EoredEored- 01/10/16 à 12:07:04

Un certain nombre de choses à savoir sur les absences de profs : entre les absences classiques ( maladie, événement familiaux ), on trouve aussi tout ce qui a trait à la formation ( et non, ne ce fait pas pendant les vacances ) les réunions pédagogiques, les convocations (bac, préparation des sujets, test des sujets), les sorties pédagogiques (rarement remplacées et assez nombreuses ), ... toutes des périodes ont les profs bossent, mais ne sont pas forcément devant les élèves.

Le bilan des absences des élèves, cela existe déjà tout comme le carnet scolaire, ou le besoin en prof.

Quant aux évaluation des profs, les inspections sont là pour cela. I serait possible de les faire évaluer plus souvent, mais il faut vraiment éviter la pression que peut mettre un chef d'établissement (ou ses adjoints).

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 10