Ubisoft rachète l'éditeur de jeux mobiles Ketchapp

Les Guillemot mettent la sauce
Economie 2 min
Ubisoft rachète l'éditeur de jeux mobiles Ketchapp
Crédits : ramnath bhat (CC BY 2.0)

Ubisoft a annoncé hier soir le rachat de Ketchapp, un éditeur français de jeux mobiles. Cette acquisition doit permettre à l'entreprise de se renforcer sur le secteur de la publicité sur mobile et intervient quelques dizaines d'heures avant son assemblée générale.

Depuis quelques semaines, les équipes d'Ubisoft sont en ébullition. Une partie de son catalogue de titres free-to-play a été abandonné, la famille Guillemot a racheté une portion significative du capital de l'entreprise, qui se lançait dans une nouvelle aventure : l'édition de livres.

Pendant ce temps, Le groupe breton empruntait 400 millions d'euros, tout en négociant le rachat de ses parts détenues par Bpifrance, qui est également actionnaire de Vivendi. Tout cela en 30 jours chrono. Il faut dire qu'il y a urgence. L'assemblée générale des actionnaires d'Ubisoft doit se tenir demain, et de cruciales passes d'armes entre l'éditeur et Vivendi sont attendues. 

Un rachat bouclé juste à temps

Hier soir, Ubisoft a annoncé le rachat de Ketchapp, un éditeur français de jeux mobiles. Celui-ci s'est notamment fait remarquer en publiant une des innombrables versions du jeu 2048 peuplant les boutiques d'applications, et quelques autres titres (toujours minimalistes) comme Stack ou Crazy Circle.

Le montant de la transaction n'a pas été dévoilé, mais selon Ubisoft, ce rachat lui permet de « devenir le quatrième éditeur de jeux mobiles en nombre de téléchargements ». Seul, Ketchapp figurait déjà à la cinquième place en nombre de téléchargements aux États-Unis, devant Disney, Gameloft et même King selon un rapport de Sensor Tower, mais sans apparaître dans le top 20 en termes de revenus. 

Et maintenant ?

Ubisoft n'a pas été très loquace concernant les raisons et les objectifs poursuivis avec cette acquisition, expliquant simplement dans un communiqué long de quatre lignes que Ketchapp « rejoindra son réseau international de studios ». Sans plus de précisions.

A l'occasion d'un entretien avec nos confrères de Games Industry, Jean-Michel Detoc, le directeur executif de la branche mobile d'Ubisoft, a néanmoins glissé quelques indices. « Avec Ketchapp, Ubisoft fait l'acquisition d'un éditeur très rentable, avec un catalogue de jeux free-to-play à succès sur mobile. Cette acquisition apporte à Ubisoft un des leaders mondiaux de l'édition de jeux mobiles, et renforce nos capacités publicitaires sur ce secteur ». Une stratégie qui n'est pas sans rappeler celle d'un autre éditeur : Gameloft.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !