Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

De nouvelles attributions pour Axelle Lemaire

Axellération
Droit 1 min
De nouvelles attributions pour Axelle Lemaire
Crédits : Guénaël Pépin (licence: CC by SA 3.0)

Le gouvernement vient de publier au Journal officiel le décret élargissant officiellement les attributions d’Axelle Lemaire. Suite au départ d’Emmanuel Macron, l’intéressée a pour mémoire été promue secrétaire d’État en charge du Numérique et de l’innovation.

La locataire de Bercy, en place depuis avril 2014, récupère ainsi différents dossiers – qui s’ajouteront à ceux fixés par son précédent décret d’attribution.

Axelle Lemaire est désormais « compétente, par délégation du ministre de l'Économie et des finances, pour la définition et le suivi de la politique et de la réglementation en matière d'innovation ». Elle pourra ainsi se pencher sur les mesures concernant directement la société civile (« notamment les parcours de croissance et les outils de financement et de simplification pour les entreprises ») comme les administrations.

Il est en outre rappelé que la secrétaire d’État au Numérique et à l’innovation traite des questions relatives par exemple « à la sécurité des échanges », en lien toutefois « avec les autres ministres concernés ». Un point à souligner au regard des distorsions, au sein de l’exécutif, concernant l’initiative de Bernard Cazeneuve à propos du chiffrement.

Des compétences étendues jusqu'aux questions d'e-education

On note enfin qu’Axelle Lemaire se voit officiellement « associée au traitement des questions relatives à l'éducation au numérique ». Un dossier qui lui échappait totalement jusqu’ici (ses sorties sur ce sujet lui avaient d’ailleurs valu, selon nos informations, quelques remontrances de la part du ministère de l’Éducation nationale). Certains se souviendront au passage que l’intéressée n’avait pas été consultée avant la signature, fin 2015, du contesté accord de « partenariat » avec Microsoft (voir notre interview).

Restera maintenant à voir ce que la nouvelle secrétaire d’État au Numérique et à l’innovation arrive à réaliser avec ces nouvelles attributions, à quelques mois de la présidentielle.

30 commentaires
Avatar de jackjack2 Abonné
Avatar de jackjack2jackjack2- 28/09/16 à 07:08:27

Le dernier paragraphe résume tout

Avatar de kade Abonné
Avatar de kadekade- 28/09/16 à 07:11:09

Elle a pris un peu, non ?
:transpi:

Avatar de anonyme_d5bf0b9f87fd15affa58563db3b0ac5d INpactien

Un Ministre d'État a déjà très peu de pouvoir, malgré l'importance de sa fonction dans l'ordre du protocole (capacité à organiser des réunions inter-ministérielles par exemple).

Un Secrétaire d'État, (sans budget, sans autonomie vis-à-vis de son Ministère de tutelle, avec une fenêtre d'action de 7 mois avant le prochain mandat électif du chef de l'État) ressemble beaucoup à un élève qui espèrerait impressionner ses professeurs à quelques semaines de la fin de l'année scolaire alors que la moitié des élèves de sa classe font déjà l'école buissonnière (sont déjà en train de préparer leurs soutiens, leurs financements, leurs campagnes électorales présidentialo-législatives).

Édité par joma74fr le 28/09/2016 à 07:19
Avatar de anonyme_8db2db86e6e8bfd8080de99876638d13 INpactien

Des kilos...?

Désolé ! :oops:

Avatar de durthu Abonné
Avatar de durthudurthu- 28/09/16 à 07:30:51

Elle a accouché il n'y a pas si longtemps que ça je crois.

Avatar de fred42 INpactien
Avatar de fred42fred42- 28/09/16 à 07:35:05

Pourquoi c'est Xavier qui fait à chaque fois les articles concernant Axelle ? Je savais qui était l'auteur juste en lisant le titre.
C'est louche ça. :fumer:

Pour faire moi aussi dans le commentaire futile. :D

Avatar de yl INpactien
Avatar de ylyl- 28/09/16 à 07:40:39

jackjack2 a écrit :

Le dernier paragraphe résume tout

Et le 1er donne les vraies raisons "suite au départ de Macron"...
 
=> Tandis que les rats quittent le pédalo en perdition de "moi-néant-président", sans nouveaux volontaires suicidaires pour y embarquer, ceux qui restent voient mécaniquement leurs responsabilités étendues... mais ne sauront ni pourront y faire face!

 De toutes manières, au delà de ceux qui claquent la porte et de ceux qui restent, les vrais amis sont eux recasés... Axelle n'en fait donc pas partie!

En fait, elle a les défauts (pour moidabord-président) de ses qualités: Elle n'a pas fait l'ENA... encore moins la promotion Voltaire, qui doit se retourner dans sa tombe en voyant que son nom est devenu le symbole galvaudé du scandaleux copinage Hollandais, rejoignant là dessus Sarkonnard, par un président qui l'a rien d'une "Lumière".

Avatar de vizir67 Abonné
Avatar de vizir67vizir67- 28/09/16 à 07:43:10

je trouve aussi !
(mais, on a la réponse)

Avatar de ArchangeBlandin Abonné
Avatar de ArchangeBlandinArchangeBlandin- 28/09/16 à 07:44:22

C'est offert avec les attributions...

Avatar de dylem29 Abonné
Avatar de dylem29dylem29- 28/09/16 à 07:49:59

J'aime bien cette femme, c'est bien la seule personne au Gouvernement (avec la l'ex ministre de la Culture) qui a une bonne image du Jeu-Vidéo...

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 3