UPS teste la livraison de médicaments par drone

Un service « commercial »
Tech 2 min
UPS teste la livraison de médicaments par drone

C'est désormais au tour d'UPS de tester la livraison par drone pour des médicaments en cas d'urgence. Ce genre de service a le vent en poupe chez plusieurs sociétés et pourrait déboucher sur un concept intéressant.

Assurer la livraison d'un produit par drone n'est pas nouveau. Cela fait en effet deux ans maintenant que DHL a commencé ses expérimentations, suivi par Amazon Prime Air, Google Wing et Domino's Pizza pour ne citer qu'eux. Un nouvel acteur se lance aujourd'hui, en partenariat avec le fabricant de drones CyPhy Works : UPS. Ce dernier explique que cela est possible car l'aviation civile américaine (FAA) a assoupli ses règles il y a un mois.

Un médicament livré rapidement sur une île

En plus d'utiliser des drones pour vérifier les stocks dans ses entrepôts, la société annonce qu'elle a commencé à les tester pour « des livraisons commerciales de colis à des endroits éloignés ou difficiles d'accès ». Lors de cette expérience, la cible était Children's Island, une île américaine qui se trouve à près de 2 km des côtes. Le but de la manœuvre était d'apporter sur place un médicament en toute urgence.

Mark Wallace, vice-président d'UPS, explique que sa société se « concentre sur les applications du monde réel [...] Les drones offrent une excellente solution pour les endroits difficiles d'accès lors d'une situation d'urgence ». Plusieurs acteurs du secteur partagent d'ailleurs cette vision, contrairement à Amazon par exemple qui souhaite pouvoir livrer de tout, pas seulement des produits de première urgence.

Les situations d'urgence et le médical au cœur de la livraison par drone

En France, la start-up BeTomorrow s'intéresse également à ce domaine. L'année dernière, elle présentait son projet « drones pour la vie » dont le but est de faciliter les échanges entre les différents hôpitaux de Bordeaux en assurant des livraisons d'échantillons biologiques (à température ambiante). Les drones devraient aussi pouvoir apporter des trousses de premiers secours sur certains sites en cas d'accident. Le lancement commercial est prévu pour l'année prochaine... encore faut-il que le Ministère de la Défense autorise cela, ce qui n'est pour le moment pas le cas (voir cette actualité).

Si la livraison de médicaments et de premiers secours par drone se démocratise, cela pourrait également donner lieu à des interactions intéressantes avec l'explosion des objets connectés en tout genre. En cas de danger (chute, collision en voiture, accident cardiaque, allergie, morsure d'animal, etc.) des capteurs pourraient par exemple demander automatiquement la livraison d'un médicament pour éviter le pire.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !