Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Virgin Galactic de retour dans les airs, SpaceX continue son enquête et lance un appel

La conquête de l'espace n'est pas simple
Tech 3 min
Virgin Galactic de retour dans les airs, SpaceX continue son enquête et lance un appel

Le VSS Unity de Virgin Galatic vient d'effectuer son premier vol, mais en restant accroché au porteur WhiteKnightTwo pour le moment. De son côté, l'enquête sur l'explosion de la fusée Falcon 9 de SpaceX semble piétiner et la société cherche des données supplémentaires.

Après Blue Origin et SpaceX, c'est au tour d'une autre société privée de (re)lancer des essais pour un engin spatial : Virgin Galactic. L'entreprise de Richard Branson vient en effet de réaliser avec succès un premier vol d'essai avec son VSS Unity, un avion suborbital qui emmènera de riches touristes dans l'espace, comme prévoit de le faire Blue Origin.

SpaceShipTwo de retour en l'air, pour un vol captif pour le moment

Il s'agit d'une mission de 3 heures et 43 minutes durant lequel le vaisseau VSS Unity est resté accroché au porteur WhiteKnightTwo qui est chargé de l'emmener en l'air. Le but de cette opération était de tester en conditions réelles le comportement de VSS Unity lorsqu'il est soumis à des « températures glaciales ».

Une partie du vol s'est en effet déroulée à 15 000 mètres, soit l'altitude à laquelle le porteur WhiteKnightTwo larguera VSS Unity qui se servira ensuite de son moteur principal pour effectuer un petit tour dans l'espace. Virgin Galatic va désormais analyser toutes les données enregistrées et éventuellement procéder à d'autres vols captifs avant de laisser VSS Unity se débrouiller tout seul lors d'un prochain essai.

Pour rappel, les débuts de Virgin Galatic n'ont pas été simples puisque, le 31 octobre 2014, un accident avait tué le copilote lors d'un essai avec le VSS Enterprise, le premier avion de la génération SpaceShipTwo. Les choses semblent néanmoins avancer dans le bon sens avec ce premier essai et l'obtention d'une licence commerciale auprès du régulateur américain pour SpaceShipTwo. Une étape importante, même s'il reste encore beaucoup de travail.

Explosion de Falcon 9 : l'enquête continue, SpaceX lance un appel sur Twitter

De son côté, SpaceX continue d'enquêter sur l'explosion de sa fusée Falcon 9 sur son pas de tir à Cap Canaveral. Elon Musk explique qu'il s'agit de « l'échec le plus difficile et complexe que nous n’avons jamais eu en 14 ans ».

Le PDG de la société ajoute que cet incident est arrivé lors d'une opération de remplissage de routine, que les moteurs étaient éteints et qu'il n'y avait aucune source de chaleur apparente. De nombreuses pistes ont été évoquées, mais celle des extraterrestres a d'ores et déjà été réfutée par le principal intéressé :

Il ajoute que SpaceX essaie de comprendre le « bang sonore plus doux » que l'on entend quelques secondes avant la grosse explosion. « Il peut provenir de la fusée ou d'autre chose » explique-t-il simplement. L'enquête semble piétiner, à tel point que SpaceX et Elon Musk ont lancé un appel sur Twitter : « si vous avez des enregistrements audio, des photos ou des vidéos de notre anomalie de la semaine dernière, s'il-vous-plaît envoyez-les à report@spacex.com. Cela pourra nous être utile pour l'enquête ».

La semaine dernière, la société expliquait qu'elle analysait pas moins de 3 000 canaux de télémétrie couvrant une période de 35 à 55 millisecondes seulement. Les résultats n'ont pour le moment pas été publiés, pas plus qu'un rapport préliminaire d'une des autorités en charge du dossier. Pour le moment, les prochaines missions de SpaceX sont en attente.

64 commentaires
Avatar de Gromsempai Abonné
Avatar de GromsempaiGromsempai- 12/09/16 à 09:04:27

Il ajoute que SpaceX essaie de comprendre le « bang sonore plus doux » que l'on entend quelques secondes avant la grosse explosion.

Je suis le seul à penser à un sabotage ?

Avatar de Bamaury INpactien
Avatar de BamauryBamaury- 12/09/16 à 09:04:57

"Il ajoute que SpaceX essaie de comprendre le « bang sonore plus doux » que l'on entend quelques secondes avant la grosse explosion. « Il peut provenir de la fusée ou d'autre chose » explique-t-il simplement."encore un sabotage des chinois ça!

Avatar de Mustard27 INpactien
Avatar de Mustard27Mustard27- 12/09/16 à 09:11:25

En fait, tous les bruits que l'on entend sont ceux de l'environnement de la camera. avant l'explosion on entend des grincements métaliques lié au vent (comme une porte qui grince), bref ce n'est pas le son du pas de tir, sinon  on entendrait plus de son de dégazage.
De toute façon il n'y a pas de micro sur le pad, il ne supporterait pas le volume d'un décollage.

Avatar de Mustard27 INpactien
Avatar de Mustard27Mustard27- 12/09/16 à 09:13:16

Gromsempai a écrit :

Je suis le seul à penser à un sabotage ?

non tu n'es pas le seul, il y a tous les parano et pro complotiste qui profite de ce mystère pour relancer leurs théories fumeuses. Certains prennent des vols d'oiseaux ou moucheront près de la cam pour un drole ou un ovni, d'autres prennent un bruit pour un tir de sniper, etc ... bref les délires habituels des pro complotistes, mode d'Internet.

Avatar de Arystos INpactien
Avatar de ArystosArystos- 12/09/16 à 09:13:59

Non, t'es pas le seul, mais bon, pour dire qu'il s'agit d'un sabotage, il faut avoir une victime, et on ne voit pas de barbus en quête de vierge sur la vidéo :p

Il faut juste savoir qui a le plus à y gagner que la fusée ne décolle plus.

Avatar de Commentaire_supprime Abonné
Avatar de Commentaire_supprimeCommentaire_supprime- 12/09/16 à 09:17:38

Mustard27 a écrit :

non tu n'es pas le seul, il y a tous les parano et pro complotiste qui profite de ce mystère pour relancer leurs théories fumeuses. Certains prennent des vols d'oiseaux ou moucheront près de la cam pour un drole ou un ovni, d'autres prennent un bruit pour un tir de sniper, etc ... bref les délires habituels des pro complotistes, mode d'Internet.

+1.

Cela dit en passant, il nous faut quand même examiner la thèse du sabotage.

-Qui aurait eu intérêt à le faire ? Pour quel gain ? Et est-ce que ça en vaut la peine ?

-Comment aurait-il pur avoir accès physiquement à la fusée ?

-Comment saboter l'engin sans laisser de traces derrière ?

-Au cas où le saboteur est pris la main dans le sac, quels sont les risques pris par son commanditaire, et quelle est la possibilité d'un déni plausible ?

Pour le moment, je ne retiens pas la cause du sabotage faute de réponses satisfaisantes à ces questions...

Avatar de Mustard27 INpactien
Avatar de Mustard27Mustard27- 12/09/16 à 09:23:20

Commentaire_supprime a écrit :

+1.

Cela dit en passant, il nous faut quand même examiner la thèse du sabotage.

-Qui aurait eu intérêt à le faire ? Pour quel gain ? Et est-ce que ça en vaut la peine ?

-Comment aurait-il pur avoir accès physiquement à la fusée ?

-Comment saboter l'engin sans laisser de traces derrière ?

-Au cas où le saboteur est pris la main dans le sac, quels sont les risques pris par son commanditaire, et quelle est la possibilité d'un déni plausible ?

Pour le moment, je ne retiens pas la cause du sabotage faute de réponses satisfaisantes à ces questions...

Le sabotage c'est la solution de facilité pour masquer des lacunes chez SpaceX.
Il faut savoir que la pad SLC-40 se trouve au sein de la base militaire USAF du cap canaveral, donc inutile de te dire qu'on n'y rentre pas comme ça.

Avatar de Commentaire_supprime Abonné
Avatar de Commentaire_supprimeCommentaire_supprime- 12/09/16 à 09:31:23

Mustard27 a écrit :

Le sabotage c'est la solution de facilité pour masquer des lacunes chez SpaceX.
Il faut savoir que la pad SLC-40 se trouve au sein de la base militaire USAF du cap canaveral, donc inutile de te dire qu'on n'y rentre pas comme ça.

Le grand classique : si ces choses vous échappent, feignez d'en être les organisateurs.

Mieux vaut laisser entendre qu'on peut avoir été victime de la malveillance des autres plutôt que de faire apparaître sa propre ineptie.

En plus, des imbéciles utiles se chargent gratos de raconter les bobards qui vous arrangent dans les médias, inutile de vous en faire, il suffit de faire leur promo. Ça marche bien depuis l'explosion en vol du Boeing du vol TWA 800, pourquoi ne pas reprendre une recette qui marche ?

Avatar de Mustard27 INpactien
Avatar de Mustard27Mustard27- 12/09/16 à 09:32:11

non tu n'es pas le seul, il y a tous les parano et pro complotiste qui
profite de ce mystère pour relancer leurs théories fumeuses. Certains
prennent des vols d'oiseaux ou moucheront près de la cam pour un drole
ou un ovni, d'autres prennent un bruit pour un tir de sniper, etc ...
bref les délires habituels des pro complotistes, mode d'Internet.

Avatar de seb2411 INpactien
Avatar de seb2411seb2411- 12/09/16 à 09:34:53

Gromsempai a écrit :

Je suis le seul à penser à un sabotage ?

Tout y est passe: Extraterrestres, Laser, Chinois, Service secrets israéliens...
Du coup tu n'es pas le seul, mais n'est-il pas plus simple d'admettre que cela peut être un simple défaut technique ? Après tout on parle de réservoir de carburant hautement inflammables.

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 7