Samsung abandonne Milk Music, son application de streaming musical

C'est l'heure de ressortir la Sonate n°2 de Chopin
Logiciel 2 min
Samsung abandonne Milk Music, son application de streaming musical
Crédits : studiogstock/iStock/Thinkstock

Sur le marché ultra concurrentiel du streaming audio, certains se voient obligés de rendre les armes. Samsung vient par exemple d'annoncer l'arrêt de son service musical Milk Music introduit en 2014, qui visiblement n'a pas su séduire. 

Pendant qu'Apple, Deezer, Google et Spotify se battent et se partagent des dizaines de millions d'abonnés à travers le monde, tous les concurrents du marché de la musique en ligne ne parviennent pas à faire leur beurre pour autant. De plus petits acteurs tentent de se faire une place, mais ce n'est pas chose facile, même avec le soutien d'une grande marque ; Samsung peut en témoigner.

Milk Music, un essai non transformé

Le géant coréen a lancé en mars 2014 son propre service de streaming musical, baptisé Milk Music. Prévue pour ne fonctionner alors qu'avec les terminaux de la gamme Galaxy (sur lesquels elle était souvent pré-installée) et seulement aux États-Unis, elle se distingue par son mode de fonctionnement. Il n'y est pas possible de rechercher un titre précis, mais en faisant une recherche sur un artiste, une radio se lance avec des morceaux liés de près ou de loin à celui-ci. 

Pour son application, Samsung s'appuyait sur un modèle économique hybride, en faisant cohabiter une version gratuite financée par la publicité, et un abonnement premium a 3,99 dollars par mois permettant de se passer de publicité et de profiter d'un mode hors-ligne. 

Sans fleur ni couronne

Deux ans et demi plus tard, et malgré plus de 10 millions de chargements sur le Google Play Store, le géant coréen s'est résolu à débrancher son service, qui ne devait donc plus remplir ses objectifs depuis un certain temps. La date est d'ailleurs très proche : les serveurs seront débranchés dès le 22 septembre.

En guise de justification, Samsung explique dans un communiqué avoir « pris la décision stratégique d'investir dans un modèle de partenariat concentré sur l'intégration des meilleurs services de musique disponibles aujourd'hui au sein de notre gamme de terminaux Galaxy. Nous croyons que travailler avec des partenaires accélèrera l'innovation, améliorera les ventes de terminaux et apportera de surprenantes nouvelles expériences à nos clients ». En d'autres termes, Samsung préfère désormais s'allier à un des géants du secteur plutôt que de tenter de voler de ses propres ailes.

En attendant, sur la fiche de l'application publiée sur le Play Store, Samsung fait savoir aux utilisateurs du service qu'il s'appuie sur les technologies de Slacker Radio, et les invite à se procurer cette même application pour profiter de services similaires.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !