Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

À la rentrée, Captain Train devient Trainline

Vivement Trainline Go dans six mois...
Internet 2 min
À la rentrée, Captain Train devient Trainline

Le site de réservation de train Captain Train deviendra bientôt Trainline, du nom de la société britannique qui l'a racheté en mars. Selon l'équipe, il s'agit d'unifier la marque partout, sans modification au niveau du service offert.

Les changements de noms s'enchainent pour Captain Train. Lancé en 2009 en tant que Capitaine Train, le service de réservation de billet de train est devenu Captain Train en octobre dernier. Moins d'un an plus tard, il doit bientôt devenir Trainline. Il s'agit du nom de la société britannique qui a racheté la jeune pousse française en mars dernier, pour 160 millions d'euros.

Unifier les marques en Europe

Dans un billet de blog publié ce matin, l'équipe explique que « pour n’avoir qu’une seule et même marque partout en Europe, nous avons décidé d’adopter le nom de Trainline ». L'identité graphique du site et des applications sera également adapté à la rentrée, même si elles ne bougeront pas fonctionnellement. Dans l'absolu, l'équipe décrit sa collaboration avec Trainline fructueuse pour le moment, les ventes continuant de monter au fil des mois, même si rien n'est dit sur sa rentabilité.

À chaque billet sur le sujet de son rachat, Captain Train se veut très rassurant, estimant que la greffe a bien pris avec Trainline. Pourtant, comme nous le notions à son rachat en mars, Captain Train est surtout entré dans le giron du fonds d'investissement américain KKR, qui avait acquis le Trainline britannique pour 670 millions de dollars. Le fonds est coutumier des LBO (le financement d'un rachat par les bénéfices à venir), ce qui peut amener à une pression sur les résultats, comme l'illustre actuellement la stratégie d'Altice.

Des synergies pour les développements

Si Captain Train gagne le nom de Trainline, ce dernier doit profiter des développements de la jeune pousse française. Le rachat était notamment motivé par le circuit d'achat de billet conçu par la société, considéré comme bien plus simple que celui du service britannique. L'acquisition était aussi un bon moyen de disposer tout de suite des contrats avec les compagnies ferroviaires avec lesquelles Captain Train avait signé.

Depuis octobre, les Français proposent aussi des services pour professionnels, qui pourraient également intéresser leurs homologues d'outre-Manche. Il permet notamment aux employés de commander un billet, avec une validation et un paiement gérés par la hiérarchie, avec un abonnement mensuel pour chaque employé inscrit, en plus de celui des voyages achetés. Il reste tout de même à voir si ce modèle est transposable chez nos voisins, le nouvel ensemble ambitionnant de « conquérir l'Europe ». Rien de moins.

42 commentaires
Avatar de tibubu257 Abonné
Avatar de tibubu257tibubu257- 22/08/16 à 09:26:01

Je les utilise depuis la béta privé. Le service à beaucoup progressé,
beaucoup évolué depuis cette béta.J'en suis ravi, surtout comparé à Voyages SNCF qui est d'une lourdeur
impossible et bourré de pub.

J'espère juste qu'ils ne vont pas finir par perdre leur âme avec ce rachat et
KKR car souvent c'est la mort de l'innovation ces fonds américains qui ne
poussent qu'à la rentabilité à court termes.

EDIT : mais c'est quoi ces 40 lignes blanches qui ce sont ajoutées devant mon commentaire :mdr:

Édité par tibubu257 le 22/08/2016 à 09:29
Avatar de ManuT Abonné
Avatar de ManuTManuT- 22/08/16 à 09:28:13

C'est moins cher que via voyages sncf ?

Avatar de tibubu257 Abonné
Avatar de tibubu257tibubu257- 22/08/16 à 09:31:59

Non, ce n'est qu'une agence de voyages. Donc les prix sont les mêmes.

Par contre ils comparent toutes les possibilités pour aller d'un point à un autre (train/lyria/bus/...) et les affichent ensemble et de manière lisible.

De plus, temps moyen d'achat d'un billet sur leur site : 25 secondes si on sait ce qu'on veut. Pas de pub et un bon service client.

Édité par tibubu257 le 22/08/2016 à 09:33
Avatar de thomgamer INpactien
Avatar de thomgamerthomgamer- 22/08/16 à 09:32:56

Non les prix sont identiques, mais le site est beaucoup plus rapide et ergonomique que Voyages-Sncf.

Avatar de tibubu257 Abonné
Avatar de tibubu257tibubu257- 22/08/16 à 09:34:04

Ce qui n'est pas difficile en même temps :mdr:

Avatar de Alderaaan Abonné
Avatar de AlderaaanAlderaaan- 22/08/16 à 09:34:20

Moi je trouve que c'est dommage qu'ils ne soient plus indépendant, mais bon c'est leur choix.
Par contre je vais mettre plusieurs années à les appeler Trainline...

Avatar de darkbeast Abonné
Avatar de darkbeastdarkbeast- 22/08/16 à 09:35:52

  unifierles marques non merci, c'est comme ça qu'on, a perdu grosquick :cartonrouge:

Avatar de boogieplayer Abonné
Avatar de boogieplayerboogieplayer- 22/08/16 à 09:37:35

Manu114 a écrit :

C'est moins cher que via voyages sncf ?

ça peut dans certains cas. C'est un très bon  service, simple d'emploi. adopté pour ma part.

Avatar de boogieplayer Abonné
Avatar de boogieplayerboogieplayer- 22/08/16 à 09:38:17

darkbeast a écrit :

  unifierles marques non merci, c'est comme ça qu'on, a perdu grosquick :cartonrouge:

Exact ! :craint:

Avatar de Cherokee INpactien
Avatar de CherokeeCherokee- 22/08/16 à 09:40:06

Quand vous êtes vous connecté sur voyagessncf pour la dernière fois ? Ils ont fait d'énormes progrès.

Maintenant, on achète un billet en quelques secondes, encore plus rapidement si on a rentré toutes ses infos persos (préférences de voyages, carte bancaire etc... )
Nous ne sommes plus en 2006 où effectivement voyagessncf était catastrohpique !

Édité par benhuriet le 22/08/2016 à 09:41
Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 5