Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

L’Écosse veut désactiver les téléphones utilisés en prison

Les portables du pénitencier
Droit 2 min
L’Écosse veut désactiver les téléphones utilisés en prison
Crédits : Suradin Suradingura/iStockThinkStock

L’Écosse a trouvé possiblement une solution radicale pour lutter contre la présence des téléphones portables dans les prisons : elle veut tout simplement pouvoir faire désactiver la carte SIM en cause dans les mains des opérateurs.

Les tribunaux de shérif d’Écosse (ou «Sheriff courts») auront bientôt la compétence de contraindre les opérateurs télécoms à déconnecter les téléphones portables non autorisés dont on détecterait une utilisation en prison. Concrètement, le tribunal ordonnera à l’opérateur de réseaux de désactiver ou déconnecter un téléphone mobile et/ou une carte SIM. C’est le sens d’un texte qui vient d’être notifié à Bruxelles, cette disposition imposant une restriction normative dans un État membre.

Accéder aux réseaux sociaux, intimider les témoins

« Des détenus ont utilisé des téléphones portables non autorisés pour accéder aux réseaux sociaux, intimider des témoins et poursuivre et contrôler leurs activités criminelles depuis les institutions pénitentiaires, expliquent les autorités écossaises en appui de leur texte. Ils représentent par conséquent une menace notable pour la sécurité et le bon fonctionnement des établissements pénitentiaires. »

Le hic est qu’actuellement, « il est extrêmement difficile de trouver à l’intérieur d’institutions pénitentiaires des cartes SIM en raison de leur taille. Si c’est moins le cas pour les téléphones portables, ces détenus qui ont pris possession de téléphones portables seront prêts à faire l’impossible pour empêcher la détection desdits téléphones, notamment par des menaces et l’intimidation d’autres personnes. »

En France, le projet de loi sur la réforme pénale

Le texte pourra entrer en vigueur dans trois mois, une fois achevé le round de la notification bruxelloise. En France, si les pouvoirs du juge profitent théoriquement d’une large latitude pour ordonner ce type de mesure, dans le projet de loi sur la réforme pénale, la réaction du législateur gagne plusieurs crans au-dessus par rapport aux textes antérieurs.

D’un, le pénitentiaire va devenir un service du renseignement. De deux, les autorités, qu’elles soient judiciaires ou administratives et sans qu’on sache très bien où se placera la frontière de leurs compétences, pourront installer une ribambelle de dispositifs techniques pour détecter des communications, et notamment des IMSI catchers. De là, elles seront en capacité d’effectuer des interceptions de sécurité pour prendre connaissance des correspondances échangées avec l’extérieur, etc.

80 commentaires
Avatar de fred42 INpactien
Avatar de fred42fred42- 31/05/16 à 10:14:04

C'est loin d'être con comme idée, ça coûte moins cher que d'acheter des brouilleurs vite obsolètes qui ont des effets de bord.

Avatar de zeebiXx INpactien
Avatar de zeebiXxzeebiXx- 31/05/16 à 10:14:28

Je comprends même pas que des détenus puissent avoir un portable ou accès à internet en prison...et pour ma part il n'y à même pas matière à débat, il faut tout bloquer, la prison à pour but d'isoler les prisonniers, pas juste les héberger à nos frais ...

Avatar de momal INpactien
Avatar de momalmomal- 31/05/16 à 10:19:01

Rouvrons Cayenne.... au milieu de nulle part, on peut se gratter pour avoir une antenne Free/Orange/toussa.
Sinon il y a tout un paquet d'iles sympa en allant vers l'antartique... :D

Avatar de eliumnick INpactien
Avatar de eliumnickeliumnick- 31/05/16 à 10:24:14

Absolument d'accord avec les commentaires au dessus!

Il faut rappeler une bonne fois pour toute que la suppression de la liberté de mouvement entraine automatiquement la suppression de toutes les autres libertés, ainsi que la déchéance d'humanité.

Avatar de A-D Abonné
Avatar de A-DA-D- 31/05/16 à 10:26:42

Je leurs souhaite bien du courage pour faire appliquer cette loi.

  1. comme dit dans la news c'est très petit une carte SIM et donc facilement dissimulable lors des fouilles
  2. on peut réaliser des "ecoutes" via IMSI catcher et indiquer aux opérateurs les numéros à bloquer (et donc la SIM associés) mais je n'aimerai pas habiter à proximité, vie privée proscrite
Avatar de WereWindle INpactien
Avatar de WereWindleWereWindle- 31/05/16 à 10:27:52

momal a écrit :

Rouvrons Cayenne.... au milieu de nulle part, on peut se gratter pour avoir une antenne Free

si tu pars par là, pas besoin d'aller si loin... on peut les mettre n'importe où et ils capteront pas d'antenne Free :troll:

eliumnick a écrit :

Absolument d'accord avec les commentaires au dessus!

Il faut rappeler une bonne fois pour toute que la suppression de la liberté de mouvement entraine automatiquement la suppression de toutes les autres libertés, ainsi que la déchéance d'humanité.

toutafé :chinois:

Avatar de metaphore54 INpactien
Avatar de metaphore54metaphore54- 31/05/16 à 10:33:10

Je ne pense pas que ce soit une bonne idée, la prison sert surtout à privé liberté une personne et non pas de la couper du monde. Laisser les téléphones mobiles n'est pas une mauvaise idée pour que les prisonnier puissent garder un contact avec l'extérieur par exemple avec la famille.

Peut être qu'ils peuvent interdire les smartphone, mais autoriser des mobiles simples, avec un contrôle des communication via un imsi catcher.

Avatar de -L3M- INpactien
Avatar de -L3M--L3M-- 31/05/16 à 10:36:23

mauvaise solution pour moi. c'est essayer d’empêcher une baignoire de déborder sans couper l'eau.

c'est bien ce qu'ils veulent faire mais c'est pas assez. il faut blacklister aussi les IMEI qui auront tenter de communiquer. parce qu'une puce ca se change. et le portable à l’intérieur même bien caché sera inutile si l'IMEI est rejeté de tous les réseaux.

une cage de Faraday et des brouilleurs, c'est net et définitif au moins, et ca bloquera aussi les futurs 'nouvelles technologie'

parce qu'il n'y a pas que le portable, il y a aussi les hotspots wifi, le bluetooth, le nfc, le cpl, les drones, les mini robots et tout ce qui viendra par la suite ( c'est pas apple qui a poser un brevet pour un genre de nouveau talkie-walkie récemment ? )

les mecs si ils sont déterminés ils trouveront toujours un truc alors autant voir large et prendre de l'avance sur eux.

Avatar de Orphis INpactien
Avatar de OrphisOrphis- 31/05/16 à 10:37:56

C'est pour cela qu'il y a des téléphones fixes dans les prisons. Pas besoin d'avoir un téléphone avec accès non supervisé !

Avatar de WereWindle INpactien
Avatar de WereWindleWereWindle- 31/05/16 à 10:38:20

metaphore54 a écrit :

Je ne pense pas que ce soit une bonne idée, la prison sert surtout à privé liberté une personne et non pas de la couper du monde. Laisser les téléphones mobiles n'est pas une mauvaise idée pour que les prisonnier puissent garder un contact avec l'extérieur par exemple avec la famille.

Peut être qu'ils peuvent interdire les smartphone, mais autoriser des mobiles simples, avec un contrôle des communication via un imsi catcher.

je pense qu'aucun des téléphones dont on parle n'est là avec l'accord des autorités :transpi:

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 8