Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Microsoft licencie encore 1 850 employés dont 1 300 de sa division mobile

Il en restait encore ?
Economie 2 min
Microsoft licencie encore 1 850 employés dont 1 300 de sa division mobile
Crédits : Microsoft

Il ne restera bientôt plus grand-chose de la branche mobile de Microsoft. Le géant de Redmond vient d'annoncer, en plus de la vente de certains de ses actifs, une nouvelle vague de 1 850 licenciements.

Après avoir revendu une partie de sa division mobile (celle consacrée aux features phones) la semaine dernière, Microsoft continue de dépouiller ce qu'il reste encore de cette branche qu'il a pourtant racheté à prix d'or à Nokia en septembre 2013.

Le géant de Redmond enchaîne les plans de licenciements depuis 2014 avec 18 000 suppressions en juillet 20142100 de plus en septembre 2014 et encore 7 800 autres en juillet 2015. Entre juin 2014 et décembre 2015, les effectifs de l'entreprise sont ainsi passés de 128 000 personnes a environ 112 700. Une baisse qui va encore se poursuivre.

Une possible sortie du marché des smartphones

La semaine dernière, la vente de l'activité de production de features phones était déjà l'occasion pour Microsoft de se séparer avec effet immédiat d'un total de 4 500 employés. Aujourd'hui, le géant américain annonce un nouveau plan de départs qui s'étalera jusqu'en juillet 2017. 

Il prévoit le licenciement de 1 850 personnes, dont 1 350 en Finlande concernent directement Microsoft Mobile Oy, un des derniers vestiges de l'acquisition de la branche mobile de Nokia. Les 500 autres postes font partie d'un plan plus global réparti entre plusieurs structures. 

« Nous focalisons nos efforts dans la téléphonie là où nous pouvons nous différencier : avec les entreprises qui valorisent la sécurité, la facilité de gestion, et Continuum, ainsi que les consommateurs pour qui ces points comptent », tente de justifier Satya Nadella, le PDG de Microsoft. En d'autres termes, il ne s'agit pas (encore) d'un retrait définitif du marché des smartphones, mais plutôt d'un recentrage, façon Blackberry, sur une niche d'utilisateurs qui ne trouveraient pas leur compte avec Android et iOS en termes de sécurité.

Dans tous les cas il n'est pas officiellement question d'un abandon du marché grand public. Cependant, un représentant syndical de Microsoft Mobile en Finlande a expliqué devant l'AFP que le groupe américain « ne fabriquera plus d'appareils, du moins pour le moment. Il fera des logiciels, cependant ». Ce point reste donc encore à éclaircir.

Chère restructuration

Cette nouvelle vague de licenciements s'accompagne d'importants coûts pour le géant de Redmond. Outre environ 200 millions de dollars de frais dédiés à l'indemnisation et à l'aide au reclassement de ses employés, Microsoft va comptabiliser une dévaluation de ses actifs à hauteur d'environ 750 millions de dollars. Ces coûts apparaitront dans les chiffres du prochain trimestre, qui seront dévoilés le 19 juillet prochain au soir.

En bourse, la nouvelle n'a pour le moment pas fait grand bruit, avec à l'heure où nous rédigeons cet article une légère hausse de 0,7 % du cours de l'entreprise. Cela la valorise à près de 420 milliards de dollars.

145 commentaires
Avatar de picatrix INpactien
Avatar de picatrixpicatrix- 25/05/16 à 13:54:09

si Microsoft saborde sa branche mobile quid de windows mobile ?
de moins en moins de constructeurs auront envie d'y avoir recours.

Avatar de FunnyD INpactien
Avatar de FunnyDFunnyD- 25/05/16 à 13:55:00

Ils auraient une loi travail en finlande, ils auraient moins de licenciement. :fumer:

Avatar de Drepanocytose Abonné
Avatar de DrepanocytoseDrepanocytose- 25/05/16 à 13:56:44

Feature phone, feature employees.
Too bad, mais c'était à prévoir. Par contre ceux qui restent doivent chier dans leur froc, là. A ce rythme là, MS va annoncer des licenciements tous les deux jours, à croire que c'est la loterie du staff meeting du matin... "Allez les gars, on en vire combien aujourd'hui ? Well done, objectif atteint, vous aurez une bonne grosse prime :yes:"

On ne peut pas en vouloir à MS, ceci est encore une fois la faute des consommateurs qui n'ont pas compris à quel point W10 est génial, tout ca pour rester inféodés à Google ou Apple, sinon...

Avatar de flagos_ INpactien
Avatar de flagos_flagos_- 25/05/16 à 13:58:55

picatrix a écrit :

si Microsoft saborde sa branche mobile quid de windows mobile ?
de moins en moins de constructeurs auront envie d'y avoir recours.

Sincerement, windows mobile est mort-ne. La strategie de Nadella est clairement d'arreter les frais de courir derriere Android et de se concentrer la ou Microsoft est profitable.

Avatar de YamaLandia INpactien
Avatar de YamaLandiaYamaLandia- 25/05/16 à 13:59:54

 Dans la note envoyée par Terry Myerson, il est expliqué que :
 "we need to be more focused in our phone hardware efforts." et "With that all said... I used the words "be more focused" above. This in fact describes what we are doing (we're scaling back, but we're not out!)" 
  
Je pense que racheté Nokia était l'idée de Steve Ballmer et que Satya a une vision très différente. Si le but de Microsoft est de sortir un Surface Phone, aucune raison pour eux de garder les personnes en Finlande quand l'équipe en charge de Surface est entièrement aux USA.

Édité par YamaLandia le 25/05/2016 à 14:01
Avatar de FFManiac Abonné
Avatar de FFManiacFFManiac- 25/05/16 à 13:59:58

Peut être que les constructeur préfère ne pas avoir le fournisseur du logiciel comme principale concurrant, à la limite un "surface phone" de référence. Mais bon même du temps de Nokia la mayonnaise de Windows Phone n'a pas pris, ce n'est pas ça qui va changer grand chose.

Mais j'ai encore espoir que ca décolle un jour. Avec ça mon 950XL va devenir collector premier et unique HDG fait par Microsoft ^^

Édité par FFManiac le 25/05/2016 à 14:00
Avatar de Industriality INpactien
Avatar de IndustrialityIndustriality- 25/05/16 à 14:04:51

FFManiac a écrit :

Peut être que les constructeur préfère ne pas avoir le fournisseur du logiciel comme principale concurrant, à la limite un "surface phone" de référence. Mais bon même du temps de Nokia la mayonnaise de Windows Phone n'a pas pris, ce n'est pas ça qui va changer grand chose.

Mais j'ai encore espoir que ca décolle un jour. Avec ça mon 950XL va devenir collector premier et unique HDG fait par Microsoft ^^

Ou tu pourra surtout t'en servir comme cale porte ou presse livre.

Avatar de nahtano INpactien
Avatar de nahtanonahtano- 25/05/16 à 14:06:27

J'en suis plus content de mon lumia 735 sous W10. Il manque un brin d'optimisation (me semble un peu plus lent que W8.1) quand même mais pas de quoi crier au scandale. 

Avatar de Jungledede Abonné
Avatar de JunglededeJungledede- 25/05/16 à 14:08:07

FFManiac a écrit :

Peut être que les constructeur préfère ne pas avoir le fournisseur du logiciel comme principale concurrant, à la limite un "surface phone" de référence. Mais bon même du temps de Nokia la mayonnaise de Windows Phone n'a pas pris, ce n'est pas ça qui va changer grand chose.

Mais j'ai encore espoir que ca décolle un jour. Avec ça mon 950XL va devenir collector premier et unique HDG fait par Microsoft ^^

elle commençait un peut, mais la com' calamiteuse de Microsoft à tout foutus en l'air. Les "bonnes" part de marché qu'a pus avoir windows phone 8.1 sont bien loin maintenant, c'est dommage, c'était pourtant un OS assez prometteur, mais les dev n'ont pas suivis, dommage.

Avatar de ndjpoye Abonné
Avatar de ndjpoyendjpoye- 25/05/16 à 14:10:46

"Nous focalisons nos efforts dans la téléphonie là où nous pouvons
nous différencier : avec les entreprises qui valorisent la sécurité, la
facilité de gestion, et Continuum, ainsi que les consommateurs pour qui
ces points comptent"
Cool :(

Dommage qu'ils aient jamais mis en avant leur différences (genre l'épinglage sur l'écran démarrage
). Mais moi j'ai pas envie de retourner sous IOS ou Android :(
 

Édité par ndjpoye le 25/05/2016 à 14:11
Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 15