Free : 215 000 nouveaux abonnés mobiles, principalement sur l'offre à 19,99 euros

Xavier a la freete
Economie 3 min
Free : 215 000 nouveaux abonnés mobiles, principalement sur l'offre à 19,99 euros
Crédits : LeWeb13 (CC BY 2.0)

Iliad, la maison mère de Free et de Free Mobile, vient de publier ce matin ses résultats pour le premier trimestre 2016. L'opérateur est toujours en croissance et a recruté au total près de 300 000 nouveaux abonnés sur les trois premiers mois de l'année.

Iliad a pour habitude de ne pas être très bavard en dehors de la présentation de ses résultats du premier semestre et annuels. L'opérateur français en a néanmoins suffisamment dit avec ses chiffres partiels du premier trimestre pour faire savoir aux marchés qu'il s'est plutôt bien porté ces trois derniers mois.

Des revenus toujours en croissance

Iliad a en effet réalisé un chiffre d'affaires total de 1,145 milliard d'euros au premier trimestre, soit une hausse de 6,6 % sur un an. Comme souvent, c'est surtout le mobile, dont la croissance des revenus atteint 10,4 % par rapport à l'an dernier, qui tire la locomotive avec un CA de 483,6 millions d'euros.

Côté fixe, le chiffre d'affaires atteint 664,6 millions d'euros, soit une progression de 3,9 % en un an. Iliad souligne que « la reprise de la croissance observée au second semestre 2015 sur les activités fixes se poursuit », une tendance qu'il faudra continuer de surveiller de près, notamment parce que la concurrence aiguise ses armes en ce moment sur le très haut débit fixe (en FTTH ou FTTB/FTTLA/HFC)

Nous n'aurons par contre aucune donnée sur la rentabilité du groupe, il faudra pour cela attendre encore trois mois pour la présentation de ses premiers résultats semestriels de l'année.

215 000 abonnés supplémentaires sur le mobile

Au niveau des recrutements, Free Mobile fait encore les beaux jours d'Iliad. Le nombre total d'abonnés mobiles du groupe s'élève au 31 mars 2016 à 11,900 millions, soit 215 000 de plus qu'au 31 décembre 2015 ou 585 000 de mieux en un an. On notera également la rapide progression du nombre de ceux qui exploitent le réseau 4G de l'opérateur, passé de 3,7 millions à 4,25 millions en l'espace de trois mois.

La consommation moyenne des abonnés utilisant ce réseau a également explosé, passant de 3,2 Go par mois à 3,8 Go. L'opérateur a aussi donné quelques indices sur le « mix » entre ses abonnés à son offre à 2 euros par mois et ceux dotés de l'offre à 19,99 euros par mois. Il assure que ratio s'améliore en faveur de l'offre la plus chère puisque pour le quatrième trimestre consécutif, Free Mobile assure avoir enregistré davantage de recrutements sur son forfait haut de gamme que sur sa variante à bas prix. Comme d'habitude, aucun chiffre n'a été divulgué sur l'ARPU mobile.

La fibre commence à trouver sa place chez Free

Côté fixe, les recrutements sont toujours au rendez-vous, avec 78 000 nouveaux abonnés, ce qui porte le total à 6,216 millions. Iliad souligne que « malgré les offres promotionnelles des autres opérateurs, le groupe représente 43 % des recrutements nets sur le trimestre, toujours bien au-delà de sa part de marché de 24% », tout en précisant que sa vente privée effectuée début mars lui a bien profité.

Free annonce également avoir « accéléré » ses déploiements sur le FTTH. Le groupe revendique 2,8 millions de prises raccordables en fibre contre 325 000 de moins trois mois plus tôt. Orange et SFR voyant tous deux leurs recrutements d'abonnés portés par le très haut débit sur le fixe, il devenait temps pour l'opérateur de commencer à s'intéresser à ce secteur. Aucun chiffre n'a par contre été donné concernant le nombre d'abonnés FTTH de Free, il faudra donc encore se contenter du « plus de 200 000 » annoncé trois mois plus tôt, ou bien attendre l'assemblée générale du groupe dans deux jours pour espérer en apprendre davantage. 

En bourse, les marchés ont réagi favorablement à cette présentation, l'action Iliad gagnant plus de deux points en début de séance. Cela valorise le groupe à 11,5 milliards d'euros, soit 10 % de moins qu'au premier janvier, l'échec des négociations entre Bouygues et Orange ayant fait subitement chuter le cours de l'entreprise, qui ne s'en est pas encore complètement remis.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !