Revue de presse : Uncharted 4, ou Nathan Drake à l'École des Fans

Allez tout le monde met 10 et on part avec les cadeaux
Revue de presse : Uncharted 4, ou Nathan Drake à l'École des Fans

Cela fait plusieurs années que les fans de la série l'attendaient, le quatrième et dernier volet d'Uncharted sera disponible d'ici quelques jours. Mais déjà, nos confrères du monde entier ont rendu leur avis sur le titre, suivez le guide.

Les fabricants de consoles ont plusieurs armes pour se démarquer de la concurrence, et la production de jeux exclusifs en est l'une des principales. Il y a quelques semaines, Microsoft dégainait un Quantum Break original, mais pas vraiment brillant pour tenter de redonner un élan à sa Xbox One avant la grand-messe de l'E3. C'est aujourd'hui au tour de Sony de jouer sa carte avec Uncharted 4 : A Thief's End.

Des retards qui auront servi

Le développement d'Uncharted 4 aura été assez mouvementé, ce qui a tendance à devenir chose courante pour les plus gros titres. Outre de petits bugs aux pires moments lors des présentations du titre au public, Uncharted s'est aussi fait remarquer par la succession de retards qui se sont ajoutés au fil des mois. Le jeu devait normalement soutenir le catalogue de la PlayStation 4 pour l'automne dernier (elle n'en a finalement pas eu besoin), avant de voir sa sortie repoussée au 18 mars, puis au 27 avril pour finalement débouler le 10 mai prochain.

Tous ces retards auront toutefois servi à quelque chose. De l'avis général de nos confrères, Uncharted 4 jouit d'une réalisation technique irréprochable. Nos confrères de Gamekult, habituellement difficiles, le qualifient ainsi tout simplement du titre de « plus beau jeu vidéo de l'histoire de l'humanité », un compliment qui vaudra au jeu la note de 8/10. Cette phrase, le titre la doit à son moteur graphique qui, en plus de proposer un niveau de détail inattendu sur une console équipée d'un APU vieux de trois ans, ne flanche jamais côté framerate, y compris lors des scènes les plus chargées.

Outre les scènes de jeu qui surprennent par leur réalisation, la partie narrative est également de très bonne facture. La capture des mouvements des acteurs, et notamment de leur visage ayant fait l'objet d'un soin tout particulier.

Un gameplay un cran en deçà

La beauté ne fait malheureusement pas tout. Si la narration est très soignée, le scénario lui est cousu de fil blanc selon plusieurs de nos confrères. Un point un peu dommage, mais encore excusable, mais le rythme de l'aventure souffre aussi de ce défaut. Certaines séquences paraissent très vides, ou seulement présentes dans le seul but d'occuper mollement le joueur en attendant la montée d'adrénaline suivante. 

Les phases d'escalade font partie de ces temps (trop ?) calmes et trop souvent présents. Certaines des énigmes proposées par le titre ont également tendance à se répéter un peu trop souvent, sans que cela ne s'explique vraiment dans le scénario. 

Dans l'ensemble, Uncharted 4 semble toutefois très bien remplir son rôle. Sony et Naughty Dog ont livré ici un jeu « popcorn », dont on se souviendra plus de ses qualités techniques, mettant en lumière les capacités de la PlayStation 4, que de son gameplay qui aurait peut-être mérité d'être un peu plus dynamique.

Quoi qu'il en soit, Uncharted 4 fait un carton plein chez nos confrères, comme le souligne son score de 94/100 sur Metacritic. Nous vous invitons toutefois à consulter ces quelques tests, sélectionnés par nos soins afin que vous puissiez vous forger votre propre opinion. Uncharted 4 : A Thief's End sera disponible à partir du 10 mai prochain, uniquement sur PlayStation 4.

En anglais :

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !