Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Bloctel : le service anti-démarchage téléphonique lancé le 1er juin, des sanctions dès juillet

Ne pas déranger
Internet 2 min
Bloctel : le service anti-démarchage téléphonique lancé le 1er juin, des sanctions dès juillet
Crédits : Douglas Craig/iStock

Alors que Pacitel est mort depuis cinq mois, la nouvelle liste anti-démarchage téléphonique Bloctel prendra le relai à partir du 1er juin. La secrétaire d’État au Commerce promet d'être vigilante et d'infliger des sanctions aux contrevenants dès le mois de juillet.

Martine Pinville, secrétaire d’État chargée du Commerce, vient d'annoncer officiellement le nom que portera la nouvelle liste « anti-démarchage téléphonique » : Bloctel. Pour rappel, celle-ci est confiée à la société OpposeTel et sera mise en place dès le 1er juin. 

Cinq mois après la fermeture de Pacitel, Bloctel prend le relai

Cette mission était auparavant confiée au service Pacitel qui était géré par des professionnels du démarchage, mais sur la base du volontariat uniquement. Elle a fermé le 1er janvier et le site n'est plus accessible depuis. La loi Hamon instaure un remplaçant qui revêt un caractère obligatoire cette fois-ci : Bloctel.

Dans les colonnes de nos confères de RTL, Martine Pinville ne cache pas son enthousiasme : « Je garantis bien évidemment que cela va marcher. S'il y avait dans certains cas un démarchage abusif, il faudra à ce moment-là relever le numéro de téléphone et, si vous pouvez, le nom de la société qui a appelé, nous le signaler sur Bloctel ou à la DGCCRF. Nous ferons les poursuites nécessaires ». Pour rappel, les sociétés contrevenantes s'exposent à une amende pouvant atteindre 75 000 euros.

Pour s'inscrire sur Bloctel, il faudra par contre attendre le 1er juin, date à laquelle le site dédié ouvrira ses portes. Vous pourrez y préciser votre numéro de téléphone fixe et/ou portable. Si vous étiez déjà sur la liste Pacitel, il faudra vous réinscrire aucune migration n'ayant été mise en place avec Bloctel. Par défaut, l'inscription sur la liste Bloctel devrait durer trois ans, mais ne concernerait que les appels, pas les SMS. Il sera dans tous les cas temps de faire le point une fois le site en ligne et les procédures actives.

Des « exemples » dès juillet pour les contrevenants

Il peut néanmoins exister une certaine latence entre l'inscription et la fin des appels commerciaux puisque les professionnels ne sont tenus de mettre à jour leur fichier de prospection qu'une fois par mois. Dans tous les cas, la secrétaire d’État au Commerce annonce que le gouvernement sera vigilant et elle promet « de faire des exemples, dès le premier juillet prochain » pour les contrevenants. 

Martine Pinville prédit un beau succès à Bloctel, ce qui ne serait pas surprenant. Il faut en effet bien avouer que les démarchages téléphoniques sont fréquents et agacent certains.

118 commentaires
Avatar de Orphee Abonné
Avatar de OrpheeOrphee- 04/05/16 à 08:29:11

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Ca ne concernera donc que les démarchages ?

Quid des SMS pourris et autres faux appels demandant de rappeler un numéro surtaxé ?
Actuellement je spam le 33700 à chaque fois, mais est-ce efficace/utile ?

Vont-ils croiser les infos avec ce service 33700 ?

Édité par Orphee le 04/05/2016 à 08:29
Avatar de redzeus INpactien
Avatar de redzeusredzeus- 04/05/16 à 08:33:27

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Pour moi le 33700 c'est surtout pour les arnaques et moins pour les entreprises identifiées qui te balance de la pub non sollicitées.

Avatar de v1nce INpactien
Avatar de v1ncev1nce- 04/05/16 à 08:45:53

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Je persiste avec mon idée de mise sous séquestre  par les collecteurs d'argent de tous les numéros surtaxés.
Si trop de signalements alors l'argent est bloqué (avec intérêt légal) jusqu'à ce qu'un jugement soit prononcé.
Sinon l'argent est "libéré" au bout d'un mois.

Avatar de Nicosan INpactien
Avatar de NicosanNicosan- 04/05/16 à 08:47:03

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Ey rien sur les principaux responsable de ce fléau sonnesque ?
J'veux dire, les opérateurs tel et internet, qui vendent les infos de leurs clients à des tiers de confiance (mal grès le fait que ces même clients aient activé toutes les options anti démarchage qui vont bien ), qui les revendent à des tiers de confiance, qui les revendent à des tiers de confiance, qui les revendent à de tiers de confiance,...

Mon n° de tel fixe et mon adresseperso@fai.com que je n'ai donné à personne, sont paradoxalement les plus spammés ! WTF !

Avatar de 2hammewr INpactien
Avatar de 2hammewr2hammewr- 04/05/16 à 08:49:36

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

En effet c'est agaçant mais il faut lire les conditions d'utilisation avant de souscrire à un service (oui les toutes petites lignes que personne ne lis jamais).

Avatar de anonyme_a6c552c5fb4282d70e634ed16d39416a INpactien

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Orphee a écrit :

Ca ne concernera donc que les démarchages ?

Quid des SMS pourris et autres faux appels demandant de rappeler un numéro surtaxé ?
Actuellement je spam le 33700 à chaque fois, mais est-ce efficace/utile ?

Vont-ils croiser les infos avec ce service 33700 ?

Quand tu vois qu'une plateforme officielle de l'agrume sert de relai pour certains sms arnaque de l'étranger, j'ai comme un doute quant au croisement des info... Il faudrait déjà que quelqu'un les extraie.

Normalement le mot "stop" en réponse suffit (avant d'avoir recours au 33700 si non respecté) mais il vaut mieux vérifier auprès de son opérateur... Certains appliquent la non-surtaxation et d'autres non.
  

Avatar de Jarodd Abonné
Avatar de JaroddJarodd- 04/05/16 à 08:53:25

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Je doute que ce soit croisé avec le 33700, déjà qu'ils ne reprennent pas les données de l'ancien Pacitel... Pour l'efficacité on a fait mieux que de repartir à zéro...

Mais c'est vrai qu'entre Bloctel, le 33700, Signal Spam, ça redonde un peu, le support du spam change mais au final c'est la même gêne. Pourquoi ne fusionnent-ils pas tous ces services, pour être plus efficace sur les dondamnations ? Je suis prêt à parier qu'il y a les mêmes sociétés derrière.

 
98% des interrogés sur @RTLFrance s'inscriront au 1er juin sur #bloctel.gouv

Bizarre, j'ai un message «http:///#bloctel.gouv L'adresse n'est pas valide » 
La ministre aurait-elle touitté n'importe quoi ? Je n'ose y croire !

Avatar de ratapon Abonné
Avatar de rataponratapon- 04/05/16 à 08:54:21

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

+1

C'est du vécu, avec mon numéro de portable par contre. Dans l'ordre chronologique :

  • J'étais chez SFR, spam intensif
  • Passé chez Free, arrêt du spam
  • Passé chez Numéricable, toujours pas de spam
  • Ma femme passe chez SFR, spam intensif
  • Numéricable rachète SFR, redémarrage du spam intensif
  • Je passe chez Orange, arrêt du spam
  • Ma femme passe chez Orange, arrêt du spam

Devine ce que j'en conclus ?

Avatar de Jarodd Abonné
Avatar de JaroddJarodd- 04/05/16 à 08:54:35

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Présomption de culpabilité ?
 

Avatar de sentryman INpactien
Avatar de sentrymansentryman- 04/05/16 à 08:57:16

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

que ta femme et toi ne veulent pas aller chez Bouygues ?

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 12