Android N gèrera les écrans à niveaux de pression

Demi-surprise
Mobilité 3 min
Android N gèrera les écrans à niveaux de pression
Crédits : juniorbeep/iStock

On savait déjà qu’Android N allait intégrer de nouveaux raccourcis sur les icones des applications. Le site The Verge a obtenu confirmation de Google que cette fonctionnalité pourra s’appliquer aux écrans gérant le niveau de pression exercé par le doigt de l’utilisateur.

La semaine dernière, la deuxième préversion d’Android N a permis de découvrir une nouvelle fonctionnalité en approche, les raccourcis pour les icones des applications. Via une manipulation, l’utilisateur fait apparaître un menu depuis l’icône, offrant alors l’accès à certains éléments. Une fonction qui reprend le fonctionnement des iPhone 6s avec le 3D Touch. Initialement, on pourrait même parler des Jump Lists de Windows 7, qui offrent depuis des années ce type d’accès via un clic droit dans l’icône de la barre des tâches.

Le complément idéal des raccourcis sur les icônes

Cette fonctionnalité ne manque pas d’intérêt. Qu’il s’agisse de Windows ou de l’iPhone, l’idée est de permettre un accès rapide aux fonctionnalités principales, aux derniers documents utilisés ou encore aux contacts fréquents. Sur Instagram par exemple, on peut accéder aux messages, lancer une recherche ou voir l’historique des interactions. Twitter permet de créer un nouveau tweet ou un nouveau message privé. Le principe se décline à volonté, Firefox permettant de lancer une session de navigation privée, ou encore Outlook de créer un nouvel email ou évènement dans le calendrier.

Beaucoup se posaient la question de la manipulation à effectuer. Android N prévoit de généraliser cette fonction à tous les écrans, mais quid d’éventuels modèles gérant le niveau de pression du doigt, à la manière des iPhone 6s ? Un début de réponse est arrivé dans un article de Phandroid, qui en réalisant des tests récemment – en partenariat avec le développeur du Nova Launcher – a découvert des signes pointant vers de tels écrans.

Android gèrera bien ces écrans

The Verge, qui rapporte ces expériences, indique avoir directement contacté Google pour lui demander si Phandroid était sur la bonne piste. On aurait pu croire que l’entreprise allait rester bouche cousue sur ce sujet, mais ça n’a pas été le cas : Google a bien confirmé que de tels écrans allaient arriver dans la sphère Android. Elle a expliqué que les constructeurs avaient souhaité que la fonction soit gérée directement par Android. Sans doute pour éviter d’avoir à développer les API nécessaires.

De tels écrans à reconnaissance de pression ne sont pas nouveaux. Huawei avait par exemple présenté un Mate S ainsi équipé en septembre dernier, durant le salon IFA de Berlin, plusieurs semaines avant qu’Apple n’introduise son iPhone 6s. Cela étant, ce n’était pas le premier appareil de Cupertino à présenter ce type d’écran, la Watch en possédant déjà un.

On notera que pour l’instant, on ne parle que de l’accès aux raccourcis (cinq maximum) sur les icones d’applications. Le 3D Touch chez Apple permet de déclencher d’autres actions, notamment la prévisualisation d’un contenu, puis son ouverture complète en appuyant un peu plus fort. Il n’est donc pas impossible que Google prépare une gestion très générale de ces écrans pour que les développeurs d’applications puissent créer d’autres formes d’interactions.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !