Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

MegaUpload visé par des demandes de déréférencement, quatre ans après sa fermeture

Mieux vaut tard que jamais ?
Internet 2 min
MegaUpload visé par des demandes de déréférencement, quatre ans après sa fermeture

Google a reçu ces derniers mois plusieurs demandes de déréférencement visant MegaUpload, la célèbre plateforme de téléchargement direct... ayant fermé ses portes il y a maintenant plus de quatre ans.

Quantité n’est malheureusement pas toujours synonyme de qualité. Comme nous avons déjà eu l’occasion de l’évoquer, certains « mercenaires du copyright » qui aident les ayants droit à nettoyer le Web des millions de liens illicites qui s’y trouvent ne font pas vraiment dans la dentelle. Si les bugs étaient parfois grossiers voire marrants (comme lorsqu’une entreprise travaillant pour Microsoft avait demandé le déréférencement de la page Wikipédia d’Office 2007), le site spécialisé TorrentFreak vient de dénicher de beaux anachronismes.

Il s’avère que Google a été prié, notamment en décembrejanvier et mars dernier, de faire disparaître des résultats de son moteur de recherche plusieurs pages appartenant au défunt site de Kim Dotcom, MegaUpload. Or celui-ci a pour rappel été contraint de fermer ses portes par les autorités américaines en janvier 2012...

dmca megaupload
Crédits : Lumen Database

Toutes ces requêtes ont été envoyées par des sociétés spécialisées (MarkMonitor AntiPiracy, IP-Echelon Pty Ltd, Web Kontrol Ltd...) pour le compte d’ayants droit tels que Paramount Pictures ou HBO. Si certaines visaient à protéger des contenus sortis avant cette vaste opération – notamment le jeu vidéo Gears of War 3, commercialisé fin 2011 –, d’autres concernent des œuvres qui n’avaient pas encore vu le jour, à l’image de la bande originale du film « Le casse du siècle », qui date de fin 2015.

D’après TorrentFreak, ces erreurs proviennent du paramétrage des robots moissonnant les forums et autres sites où s’échangent des liens de fichiers pirates. S’il n’y a bien évidemment pas eu de « victime » dans le cas présent, rappelons que ce ne fut pas toujours le cas (voir cette affaire relative au documentaire « The Pirate Bay – AFK »). Le nombre sans cesse croissant de requêtes adressées au célèbre moteur de recherche, en hausse de 60 % encore l’année dernière, n’est cependant pas de bon augure pour l'avenir.

25 commentaires
Avatar de picatrix INpactien
Avatar de picatrixpicatrix- 18/04/16 à 15:03:13

c'est juste que Marty Mc Fly est enquêteur auprès des ayants droits ...

Avatar de tazvld Abonné
Avatar de tazvldtazvld- 18/04/16 à 15:10:05

"robots moissonnant les forums et autres sites où s’échangent des liens de fichiers pirates."
Hum... intéressant à connaître. A voir à quel point c'est "intelligent", a priori, pas des masses, très peu de vérifications ne semblent être faites. Ca donne presque envie de tester si on ne peut pas faire sauter des sites comme ça. En pleine campagne politique, "pouf!" des parties d'un site de candidat qui disparaissent, ça ferait vraiment tâche, non ?

Avatar de Nezhal Abonné
Avatar de NezhalNezhal- 18/04/16 à 15:12:03

Faire des demandes de suppression de clip de campagne ! Cette idée de génie :)

Avatar de oursgris Abonné
Avatar de oursgrisoursgris- 18/04/16 à 15:16:04

ca en dit long sur la qualité des moteurs de recherche
en trouvant des liens avec le nom du film sur un domaine fliqué
bam déréférencement

Avatar de renaud07 INpactien
Avatar de renaud07renaud07- 18/04/16 à 15:22:37

j’adhère totalement à cette idée :yes:

Édité par renaud07 le 18/04/2016 à 15:22
Avatar de DHMO INpactien
Avatar de DHMODHMO- 18/04/16 à 15:33:39

Oui, envoyons les ayants-droits faire la chasse aux lipdubs. :D

Avatar de alain57 INpactien
Avatar de alain57alain57- 18/04/16 à 15:43:52

bah si leur bot sont assez con ce serai facile a faire...
tu creer des liens avec des nom de films a succes, de zik a succes
et tu y va < a href="site d'un partis politique" >download FILM DE LA MORT QUI TUE for free </ a>
ce serai effectivement plus marrant que le google bombing ^^ 
apres le coup sarko iznogoud
voila le coup du deferencement ^^

mais bon faut pas se leuré, ces anes au pouvoir preferent lacher des millions a coup de adsense plutot que d'avoir un bon referencement, apres tout ils s'en foutent c'est le CONtribuable qui paie...

Édité par alain57 le 18/04/2016 à 15:44
Avatar de Kill Them All INpactien
Avatar de Kill Them AllKill Them All- 18/04/16 à 15:47:16

C'est un des effets rebonds de la chasse aux pirates... mais qui va bien plus loin que ce que souligne l'article.
Aujourd'hui les grands groupes n'ont pas le temps ( et ne veulent pas mettre plus de ressource financière que cela ) dans la guerre directe contre les sites pirates du web.

Sauf trés gros sites et donc cas plutot rare, les Majors n'attaquent pas directement et frontalement les sites " pirates " , pour de multiples raisons et notamment d'argent et de temps.
 
Mais pour enrayer la propagation ils utilisent donc le déréférencement ( qui peut faire super mal à un site vivant des pubs ) ils passent par des societés payé pour traquer et déréférencer ..
Sauf que voila , ces societés sont payé de multiples manieres ..
Par contrat a durée de temps ou .. au volume ...

Vous avez compris ??
Au volume !!!
Alors du coup, on fait un bot avec une tolérance un peu plus légère et dans les miiiiiiiiiiiiiiilioooooooooooons de requete on fourgue des trucs qu'on ne vérifie pas .. ou qu'on a placé volontairement !!!!
Et histoire de pas trop se faire choper, bah ... on met des sites déja connu ;)

Pour la blague, un lien déja déréférencé par google n'est pas accepté et ressort en erreur , mais le volume annoncé au major  est celui dénoncé et non celui traité ..

Avatar de coolraoul INpactien
Avatar de coolraoulcoolraoul- 18/04/16 à 16:07:26

C'est incroyable comme on peut imaginer un site incontournable, et que des sa disparition le multiupload c'est developpé donnant le champ libre a des dizaines de petits sites.

Franchement niveau débit Mega est aussi bon que megaupload, mais les gens ont vite tourné la page. Et puis mega réagit trop vite aux suppression de fichier "illegaux" d'ou son échec inutile de se leurrer on sait ou etait le succes de MU

Avatar de inextenza Abonné
Avatar de inextenzainextenza- 18/04/16 à 16:39:24

Non mais la gueule des noms des «sociétés spécialisées» … ils espèrent qu'on les prennent au sérieux, ou bien ce sont des startups de collégiens boutonneux?

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 3