Après le mobile, Final Fantasy IX débarque sur Steam

La reine Branet n'est pas impressionnée
Après le mobile, Final Fantasy IX débarque sur Steam

Square Enix continue de capitaliser sur sa série Final Fantasy pour faire son beurre. Après un lancement sur Android et iOS en février dernier, le neuvième volet de la saga vient de débarquer sur PC. Vivement le dixième ?

Après 5,5 millions d'exemplaires vendus sur PlayStation, Final Fantasy IX, le dernier volet de la saga jouable sur la première console de jeux de Sony s'offre une nouvelle jeunesse. Djidane, Grenat, Freyja et les autres débarquent sur PC, peu après leur incursion sur mobile, orchestrée en février dernier.

Un portage complet

Pour cette version PC, l'éditeur s'est appuyé sur la dernière version mobile du jeu, qu'il a partiellement adaptée afin de tenir compte des spécificités de cette plateforme. La prise en mains a été revue, afin notamment de permettre de gérer les déplacements des personnages avec la souris. Il suffit de cliquer sur un endroit de l'écran pour qu'ils s'y rendent, mais les plus réfractaires pourront toujours se servir du clavier ou d'une manette pour jouer. On retrouvera également le mode rapide sans combats aléatoires et la sauvegarde automatique, inaugurés sur smartphones et tablettes

Les graphismes ont quant à eux été légèrement revus. Les personnages sont mieux détaillés, mais les décors sont restés dans leur jus. Les cinématiques (à 15 images par seconde) ont quant à elles été retravaillées afin d'être lues avec une définition plus moderne.

Final Fantasy 9 IX PC Final Fantasy 9 IX PC 

Quelques problèmes subsistent tout de même sur le plan technique, avec entre autres un ratio d'écran forcé à 4:3 et entouré de textures parfois baveuses en plein écran (des barres noires auraient suffi) et des ralentissements ponctuels. L'interface est quant à elle héritée de la version mobile et peut s'avérer encombrante dans les phases de combat.

Les utilisateurs de Steam pourront quant à eux profiter de quelques raffinements supplémentaires, dont l'obtention de succès et de cartes à collectionner, ainsi que de la sauvegarde sur Steam Cloud. Comptez 21 euros hors promotions si l'envie vous prend d'obtenir cette version.

Square Enix arrive au bout de sa stratégie

Avec ce lancement, Square-Enix confirme sa stratégie visant à porter la plupart des anciens volets de la saga sur autant de plateformes que possible. Sur PC, la quasi-totalité de la série principale est ainsi disponible, seuls Final Fantasy X, X-2 et XII manquent à l'appel. Sur mobile, le constat est le même, pour tous les titres sortis avant l'ère PlayStation 2.

Square Enix affirmait en mai dernier vouloir capitaliser sur ses plus grandes franchises, notamment via des reboots et des portages, afin de gonfler ses revenus. Maintenant que le travail est quasi terminé sur le tronc principal de la saga Final Fantasy, les options commencent à s'épuiser petit à petit, d'autant que Dragon Quest profite déjà d'une présence solide sur mobiles. Les paris sont donc complètement ouverts pour la suite.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !