Revue de presse : Ratchet & Clank en attendant le film, le jeu séduit

Le jeu basé sur le film basé sur le jeu
Revue de presse : Ratchet & Clank en attendant le film, le jeu séduit

Cela fait plus de dix ans que la franchise Ratchet & Clank existe et fait partie des exclusivités qui ont forgé le catalogue des consoles de Sony. Alors que la série s'apprête à faire le grand saut au cinéma d'ici peu, le constructeur appuie ce lancement avec un nouvel opus du jeu.

C'est demain que le film d'animation Ratchet & Clank fera officiellement ses premiers pas dans les cinémas français. Mais aujourd'hui, nous ne sommes pas venus vous parler du film inspiré par le jeu, mais du jeu basé sur le film s'appuyant lui-même sur le jeu. Vous nous suivez toujours ?

En langage plus clair, le studio Insomniac a cédé à la mode des « reboots » en proposant ici une version retravaillée du premier titre de la série, sorti sur PlayStation 2, accompagnée par un film qui exploite cette même trame scénaristique. Une recette un peu tarabiscotée qui dans le cas présent pourrait bien faire ses preuves.

Techniquement irréprochable

De l'avis général de nos confrères, les équipes d'Insomniac sont parvenues, de fort belle manière, à retranscrire l'univers du titre original. Gamekult, pourtant souvent assez sévère, n'hésite ainsi pas à parler d'une « des plus belles claques graphiques de cette année 2016, loin d'être terminée » en soulignant la fluidité de l'ensemble, y compris sur les scènes les plus chargées. Le rendu global est de leur aveu, proche de celui d'un film d'animation, ce qui dans ce contexte est plutôt un bon point pour Sony.

Le gameplay se veut quant à lui très simple, avec une prise en main aisée. De nombreuses armes sont disponibles toutes avec des effets particuliers et il faudra souvent jongler de l'une à l'autre afin de parvenir à un résultat satisfaisant. Un détail que certains apprécieront pour le dynamisme qu'il apporte aux combats, et que d'autres bouderont, préférant la simplicité

Une dizaine d'heures tout au plus

La durée de vie de ce Ratchet & Clank est par contre l'un de ses points faibles. Pour boucler l'aventure une première fois, moins de dix heures sont requises, et peut-être cinq ou six de plus pour débloquer l'ensemble du contenu disponible (cheat codes, secrets etc.). Un détail que l'on pourrait presque excuser au vu du tarif conseillé par l'éditeur, nettement inférieur aux 60 euros habituels.

Quelques petites incohérences sont également au menu, notamment au niveau du doublage des personnages. Si dans le film, la voix de Squeezie remplace celle du héros, dans le jeu, c'est le doubleur habituel de la série qui reprend son rôle. Mais globalement, l'absence du youtubeur se fait rapidement oublier.

Ratchet & Clank (le jeu) sera disponible à partir du 15 avril prochain sur PlayStation 4 et les précommandes sont déjà ouvertes à partir de 40 euros. Mais avant de vous ruer chez votre marchand préféré, n'hésitez pas à jeter un œil à notre sélection de tests, pour vous faire votre propre idée.

En français :

En anglais :

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !